Téléphone: passer au VoIP

téléphone

Chronique – Décider de se débarrasser de Bell ou de Vidéotron est facile. Ce qui l’est moins, c’est de déterminer les étapes à suivre. Nous avons parlé de planification dans le texte précédent. Cependant, je n’ai toujours pas répondu à la première question : on commence par quoi?

 

 

 

 

Le point le plus sensible à la maison, c’est le téléphone. Parce qu’il est non négociable pour des raisons professionnelles. La rédactrice en chef d’Économies et cie partageant ma vie, la ligne téléphonique fixe est aussi importante que le chauffage en hiver.

Si on ne fait pas affaire avec des géants des télécommunications, la solution la plus intéressante pour avoir un téléphone de maison est la technologie Voice Over IP. Elle utilise la connexion internet pour transporter la voix.

Il existe une quantité impressionnante de solutions VoIP (Ooma, VOIP.ms, CallCentric, Fongo, Yak, etc.). Elles ont toutes leurs qualités et leurs défauts. J’avoue candidement ne pas les avoir toutes analysées en profondeur. Un de mes « amis » Facebook avait déjà fait le travail avant moi. Je me suis tourné naturellement vers ce qu’il conseillait : Fongo.

Des économies gigantesques

Dans le cas de Fongo, le coût mensuel est de 4,95 $. Selon notre plus récent relevé de compte de Bell, le prix du service téléphonique seul est de 51,90 $. C’est 38,45 $ lorsqu’on soustrait les rabais multifonctions.

Je ne suis pas comptable, mais la différence est abyssale.

Les options (messagerie vocale, afficheur) sont équivalentes. La couverture pour les interurbains de Fongo est moins intéressante que celle de Bell. Par contre, les frais sont bas et ne posent pas de problème pour nous.

Bien entendu, le prix n’est qu’un des aspects. Encore faut-il que le service fonctionne bien et réponde aux attentes.

L’installation

Nous avons donc commandé l’adaptateur (environ 45 $) pour brancher un de nos téléphones au réseau internet de la maison. Il a été livré cinq jours plus tard. Les instructions étaient claires (en anglais seulement). Quelques minutes ont suffi pour tout brancher.

À l’origine, Fongo fournit un autre numéro de téléphone que le nôtre. Nous avons donc redirigé les appels de notre numéro actuel vers ce numéro temporaire en ayant recours à un des services « étoile » de Bell.

Les tests ont été concluants. Afin qu’ils soient représentatifs, nous avons transféré les appels entrants de notre ligne actuelle vers le téléphone de test. Les appels sortants étaient aussi effectués avec cet appareil. L’afficheur a fait son boulot. La messagerie vocale, elle, envoyait par courriel un fichier MP3 contenant le message de l’appelant. Il y a eu deux petits incidents, mais réinitialiser l’adaptateur a vite réglé le problème.

Attention! L’adaptateur VoIP utilisé doit être connecté physiquement (par un câble réseau) entre le routeur de la maison et l’adaptateur. Cela peut occasionner des frais de câblage supplémentaires.

Comme nous avons deux téléphones supplémentaires, nous avons également testé le branchement de l’adaptateur à un endroit qui permettait aux autres appareils (connectés au réseau téléphonique existant de la maison) de fonctionner.

Bref, tout allait comme sur des roulettes… mais c’était sans compter sur cette satanée loi de Murphy. Lorsque nous sommes arrivés à l’étape (finale!), une surprise nous attendait : impossible de transférer notre numéro actuel vers Fongo.

Pourquoi? C’est très technique comme explication, mais je vais y aller avec la version simple. La compagnie qui possède les droits d’assignation du groupe de numéros dans lequel nous sommes n’a pas d’entente avec Fongo. L’explication vient d’un internaute qui a vécu la même déception que nous… et dans la même ville que nous. Nous aurions pu prendre un autre numéro, mais c’est délicat lorsqu’il s’agit d’un téléphone professionnel.

Retour à la case départ

Alors, on fait quoi maintenant?

On analyse les autres options. Après avoir goûté à la possibilité de réduire drastiquement le prix du téléphone, on ne peut pas reculer. Pas aussi près du but.

Je ne répéterai pas chacun des tests effectués, ce sont les mêmes. Sauf que nous sommes désormais avec Ooma. C’est le seul service qui a pu nous garantir le transfert de notre numéro de téléphone local. Le service offert répond aux attentes.

Astuce! Les fournisseurs de téléphonie IP offrent généralement un outil permettant de valider si votre numéro de téléphone peut être transféré chez eux. Une personne avertie en vaut deux!

Le prix de base d’Ooma est également de 4,95 $ par mois. On doit cependant débourser une dizaine de dollars pour les services avancés (ex.:  messagerie vocale par courriel, transfert des appels vers un cellulaire, etc.). L’adaptateur VoIP ressemble à un répondeur (ce qu’il peut être si vous le désirez). Il a coûté 130 $.

Malheureusement, il a également fallu payer 40 $ pour transférer notre numéro actuel (chez Fongo, c’était 25 $).

Bref, Ooma est plus cher, mais dans les circonstances, c’était la seule option pour nous. Un peu de planification nous aurait permis de le découvrir avant d’investir dans Fongo. Parfois, il faut payer pour apprendre…

On doit toutefois relativiser les choses. En amortissant les dépenses initiales sur 12 mois, le prix mensuel demeure moins cher que ce que l’on payait chez Bell ou Vidéotron. Et ça, ça me fait sourire!

Alors on fait quoi maintenant qu’on a une solution intéressante pour le premier de nos trois besoins? On s’attaque au deuxième. La semaine prochaine, on va parler d’Internet.

Quelques chiffres

Coût initial

  • Adaptateur VoIP de Fongo : 43,95 $ + taxes applicables = 50,53 $
  • Ooma Telo : 129,99 $ + taxes applicables = 149,97 $

Amortissement du coût initial sur 12 mois

  • Adaptateur VoIP de Fongo : 4,21 $/mois
  • Ooma Telo : 12,49 $/mois

Coûts mensuels (services de base)

  • Fongo : 4,95 $ + taxes applicables = 5,69 $
  • Ooma : 4,95 $ + taxes applicables = 5,69 $
Suivez-moi

Jean-François Fortin

Jean-François Fortin est diplômé en journalisme et en technique de l'informatique. C'est dans ce dernier domaine qu'il travaille aujourd'hui.
Suivez-moi

Les derniers articles par Jean-François Fortin (tout voir)

11 commentaires

  • Emilie

    Pensez-vous faire un exercise similaire pour les téléphones cellulaires? Ex: forfait economique avec des données principalement qui permettrait l’usage de Fongo…

    • Jean-François Fortin

      Bonjour Émilie,

      Puisque mon employeur me fournit un cellulaire dans le cadre de mon travail « normal », ce n’est pas quelque chose que j’envisage développer.

      Ceci dit, un ami Facebook a décidé de mettre dans son cellulaire déverrouillé une carte SIM associée à une forfait flexible pour tablette et l’utilise pour passer des appels. Ma compréhension est que le téléphone sert uniquement pour faire des appels et aller sur internet. Il ne reçoit pas d’appels, même s’il n’y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas.

      Il fait aussi comprendre que les applications de type téléphonie mobile sont parfois très gourmandes… en énergie. Assurez-vous de jeter un œil sur la batterie de votre téléphone.

      Je ne suis pas convaincu toutefois que ce soit une solution qui plaise aux grands de la téléphonie mobile, car on se trouve à utiliser un produit à des fins différentes de celles imaginées par ceux-ci.

      Maintenant, le calcul de consommation de données cellulaires est parfois ésotérique et difficilement explicable. C’est pourquoi il fait être très discipliné lorsqu’on décide d’aller de l’avant avec cette option.

  • CLAUDE LALONDE

    Bonjour Jean-François

    Téléphone: passer au VoIP
    Suite à votre chronique du 12 avril 2017 dernier
    http://economiesetcie.com/2017/04/telephone-voip/

    Pour votre information, j’utilise déjà la téléphonie ip depuis plusieurs années
    Après avoir essayer plusieurs fournisseurs j’ai opté depuis plus de 4 ans pour une compagnie fondée au Canada au Québec (Terrebonne) https://voip.ms/
    C’est une compagnie fondée par 4 Canadiens et 1 américain en 2006

    Aujourd’hui il y a des serveurs à :
    Montréal, QC
    Toronto, ON
    Vancouver, BC
    Atlanta, Géorgie
    Chicago, IL
    Dallas, TX
    Denver, CO
    Houston, TX
    Los Angeles, CA
    New York, ÉtatNew York
    San Jose, Californie
    Seattle, WA
    Tampa, FL
    Washington, DC
    Amsterdam, NL
    London, UK
    Paris, FR
    Melbourne, AU

    Très fiable, qualité sonore impeccable et la tarification est très abordable.
    Facile d’installation et ne demande pas un Bacc en informatique…

    Je vous conseille FORTEMENT cette compagnie
    N’hésitez pas à me joindre au besoin

    Bonne journée !

  • Roger

    moi j’utilise le service de Magic jack, c’est américain et le soutien est en anglais mais depuis 6 ans maintenant j’ai sauvé beaucoup, environ 60$ par année, boite vocale et interurbain gratuit en Amérique du Nord et on peut déplacer notre « bidule » partout où on va.

    • Jean-François Fortin

      Bonjour Roger,

      J’ai perdu confiance en Magic Jack suite à des tests faits avec un vieux iPod il y a quelques années. C’est pourquoi je n’ai pas poussé très loin de ce côté. Heureux toutefois de voir que ça répond bien à vos besoins, car ça semblait très prometteur.

  • Benoit Charron

    Merci pour ce dossier fort instructif.
    Je suis présentement avec Vidéotron pour tous les services internet, téléphone, télévision pour 105$/ mois + un forfait cellulaire Solo Mobil (Bell) 23$/mois sans données.

    J’ai un système d’alarme relié à une centrale, via Vidéotron. Allez-vous aborder cette question importante coté fiabilité du système avec un nouvel fournisseur? Merci

    • Jean-François Fortin

      Bonjour Benoît,

      Je vous invite fortement à contacter votre compagnie de sécurité avant de faire quoi que ce soit au sujet de la téléphonie VoIP, car votre question est très pertinente. En fait, la réponse m’intéresse énormément!

      Ce qui amène indirectement la question du 911 : les fournisseurs VoIP n’ayant pas le contrôle sur le réseau de données, il est important de bien mettre à jour votre adresse physique dans les paramètres de configuration de votre fournisseur. Si vous vous déplacez avec l’adaptateur VoIP, il est important de modifier votre adresse afin que les services d’urgence aient les bonnes informations pour vous retracer.

      • Luc Saint-Onge

        Bonjour,

        j’ai justement parlé avec ma compagnie d’alarme hier PM. (la compagnie Alarme Préventive). Avec MAgic Jack pas de problème, pour la sécurité à la maison.

  • Lorraine Doucet

    Bonjour,

    Nous sommes aussi en transition suite à la lecture du livre de M. McKenna !

    J’ai commencé par le téléphone, car à mon avis cela représentait un morceau plus facile à gérer et aussi l’étape qui me permettrait de faire le saut dans toutes ces recherches.

    J’ai opté pour VoIP.ms. Le transfert de mon numéro aurait été possible, (j’ouvre la parenthèse pour vous dire que j’ai reçu un appel de mon fournisseur plus rapidement que pour m’offrir un beau rabais… ferme la parenthèse). Comme j’avais un numéro 450, j’ai opté pour l’option de m’attribuer un beau numéro 514. Pour moi, ça ne changeait rien puisqu’il n’y a plus d’interurbain à l’intérieur du Canada, parcontre, cela évitera les interurbains pour mes amis et ma famille. Je me suis également arrêté au sujet du 911, mais puisque nous avons pas mal tous un cellulaire, bien je me disais que j’avais déjà cette option sur ce téléphone.

    Donc, tout comme vous : j’ai investi 57.48 $ incluant les taxes, pour la boite de raccordement = 25$US (39.47$) pour mon service chez VoIP. Mon premier mois m’a couté 1.30$

    Voilà mon partage…. et le prochain à qui je fais bye bye sera le câble 😉

  • sebastien

    quel quantité de donné est utilisé en moyenne par mois pour une téléphonie IP a domicile. Si j’ai un forfais avec 120Go de donné mensuel. est-ce que je suis correct?

    • Jean-François Fortin

      Bonjour Sébastien,

      Votre question est délicate à répondre, car j’ignore l’utilisation que vous faites 1) du téléphone et 2) des 120 Go de votre forfait internet.

      De manière générale, je dirais que la consommation d’un appel est marginale. Selon les codecs de compression utilisés par le fournisseur VoIP, on parle d’entre 25 et 80 kilobits par seconde.

      Pour vous donner une idée, la consommation moyenne de la version gratuite de Spotify est de 96 kilobits par seconde. À ce débit, il faut un peu moins de 24 heures d’écoute en continu pour atteindre 1 Gb.

      On peut s’attendre entre 1 et 4 jours de discussion téléphonique par Gb. Ça reste une estimation, mais je ne m’inquièterais pas trop si j’étais vous… sauf si vous êtes limites avec votre consommation actuelle ou que vous parlez énormément au téléphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *