Comment fabriquer son antenne de télévision soi-même?

Fabriquer son antenne de télévision

Chronique — Dans notre projet de cord cutting, un problème s’est rapidement posé : la réception des signaux numériques pour obtenir gratuitement les postes de base. Le revêtement d’aluminium de la maison bloquait les signaux venant des émetteurs de la région. Aucune antenne de télévision achetée dans les boutiques d’électronique du coin ne faisait le travail correctement.

 

 

 

 

Après des dizaines de minutes (et quelques voyages pour échanger une mauvaise antenne de télévision pour une plus mauvaise encore), je me suis souvenu d’une discussion avec un collègue. Il avait lui-même bricolé son antenne et elle fonctionnait très bien.

Mais il y a un détail capital que vous devez connaître. Je suis un castor bricoleur, mais plus castor que bricoleur. Vous voyez le genre?

antenne de télévision maison

 

N’écoutant que mon courage relatif et ma volonté de me passer du câble, j’ai cherché la recette pour confectionner cette antenne de télévision. Le résultat, à défaut d’être joli (jugez par vous-mêmes!), est efficace et beaucoup moins cher que les antennes des magasins. La technique que je propose est inspirée de celle d’Instructables, un site de projets à faire soi-même.

 

 

Le matériel

La liste des matériaux nécessaires à la confection de votre antenne de télévision est assez simple :

  • un adaptateur d’impédance UHF/VHF 75 @ 300 ohms
  • une planche de bois 1 pouce par 4 pouces mesurant au moins 28 pouces. C’est plus facile qu’avec une planche de 2 pouces par 4 pouces, mais celle-ci convient aussi si vous en possédez déjà une à la maison.
  • du fil en acier galvanisé
  • Dix vis à bois et les rondelles assorties
  • du ruban électrique

Je suis conscient que l’adaptateur truc-machin n’est pas quelque chose qu’on trouve aisément. Cependant, toute petite boutique qui vend des trucs électroniques devrait pouvoir vous le fournir à prix dérisoire. Le mien a coûté 1,50 $ dans une boutique d’électronique de Lévis. Pour le reste, c’est du matériel peu cher et facile à trouver dans une quincaillerie.

Si vous avez une perceuse avec une mèche adaptée à vos vis, vous allez aussi sauver de longues minutes.

Accessoirement, vous pouvez aussi avoir un carton rigide de 2 pieds sur 3 pieds. Collez-y du papier d’aluminium sur un côté. Il n’est pas obligatoire, mais chez nous, ce carton réflecteur a fait une bonne différence.

La marche à suivre

Faire les trous aux bons endroits

Dans un premier temps, marquer la planche aux bons endroits en vous référant au plan ici-bas. Vous aurez deviné que les points rouges sont les endroits où les vis seront installées.
Étape 1

Percer ensuite chacune des marques peu profondément afin de vous aider à visser plus tard.

Placer le fil sur la structure

Enfilez ensuite chaque rondelle dans les vis, puis vissez mollement les vis dans les trous percés à l’étape précédente.

Coupez ensuite deux longs fils d’acier (au moins 27 pouces) et enfilez-les en suivant le plan ici-bas. Assurez-vous que le fil passe entre les rondelles et les vis, en le tendant le plus possible. Enroulez ensuite les extrémités des deux fils autour des vis situées aux extrémités de la planche. Vissez ensuite les vis de manière à ce qu’elles maintiennent le fil en place.

Étape 2

Aux deux endroits où les fils se croisent, placez un morceau de ruban électrique entre les fils afin qu’ils ne se touchent pas.

Créer et installer les V

Prenez ensuite le fil d’acier galvanisé et faites-en huit bouts étirés de 16 pouces. Pliez ensuite chacun des bouts pour former un V à partir du milieu. La distance entre les deux extrémités doit être d’environ 5,5 pouces.

Étape 3-1

Par la suite, insérez chacun des V sous les rondelles des huit vis aux extrémités de la planche. Il ne faut pas en mettre sur les deux vis au milieu. Vous devrez peut-être parfois dévisser légèrement afin de vous permettre d’insérer les V. Vissez ensuite solidement pour que les V se maintiennent en place. Assurez-vous également que le fil placé à l’étape précédente est bien positionné.

Étape 3-2

Coller le carton réflecteur derrière l’antenne

Il suffit alors de coller (ou agrafer) le carton derrière l’antenne. Il réfléchira les signaux vers les antennes en V. Assurez-vous de le centrer par rapport à toutes les antennes.

Étape 4

Attacher l’adaptateur à l’antenne… puis à la télévision

Attachez l’adaptateur d’impédance sur l’antenne de télévision en utilisant les deux vis non utilisées au milieu de celle-ci.

Tester

Finalement, il ne reste plus qu’à tester votre chef d’œuvre. Branchez une extrémité du câble coaxial à l’adaptateur et l’autre au port coaxial de votre télévision.

Les télévisions ont normalement un mode permettant de balayer les postes disponibles de manière automatique. Cette partie est plus technique. Une recherche sur Google avec le numéro de modèle de votre appareil devrait vous aider à trouver ce mode de balayage.

Quelques notes au sujet de la réception

Je n’ai pas la prétention d’être un expert, mais voici tout de même quelques conseils en vrac.

  • Placez l’antenne de télévision le plus haut possible. Idéalement, dans le comble lorsque c’est possible. C’est la meilleure place pour placer votre nouvelle création.
  • Le site TVFool.com vous permet de déterminer quelles stations sont disponibles dans votre secteur.
  • TVFool.com peut également vous aider à déterminer l’emplacement des émetteurs. Cela pourra vous guider dans l’optimisation de l’alignement de votre propre antenne de télévision.
  • La qualité de réception est nettement meilleure que ce que vous pouvez trouver chez Bell et Vidéotron. C’est parce que l’image n’est pas compressée afin d’être transmise chez vous.

Selon votre emplacement géographique, la qualité du signal et le nombre de chaînes disponibles sont variables. À Québec, nous captons cinq chaînes à partir de deux émetteurs avec notre antenne de télévision. Dans la région de Montréal, le nombre de chaînes est beaucoup plus élevé. La proximité avec les États-Unis permet de capter des stations comme PBS, NBC et autres.

Suivez-moi

Jean-François Fortin

Jean-François Fortin est diplômé en journalisme et en technique de l'informatique. C'est dans ce dernier domaine qu'il travaille aujourd'hui.
Suivez-moi

Les derniers articles par Jean-François Fortin (tout voir)

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *