Garanties de voiture : difficile de s’y retrouver

garage garantie voiture

Difficile pour les consommateurs de s’y retrouver dans les garanties de voiture offertes par les différents constructeurs. Même les experts du CAA, qui vient de publier une analyse sur le sujet, ont dû faire preuve de débrouillardise pour dénicher ces précieuses informations.

 

 

 

 

« On peut s’inquiéter qu’une information aussi importante dans la décision d’achat ne soit pas évidente à obtenir, note Pierre-Serge Labbé, vice-président des services automobiles chez CAA-Québec. Alors que de plus en plus de gens optent pour un financement à long terme et qu’une réparation hors garantie peut engendrer des frais importants, tous ont intérêt à prendre une décision éclairée. » L’analyse de CAA-Québec peut cependant aider les consommateurs à y voir plus clair, pour les véhicules 2017 à tout le moins.

Garanties de voiture moins généreuses au Canada

Autre fait surprenant, certains constructeurs offrent des garanties moins généreuses aux Canadiens qu’aux consommateurs américains.

Par exemple, chez Hyundai et Kia, le groupe motopropulseur est garanti pour 5 ans ou 100 000 km au Canada. La même voiture vendue au sud de la frontière bénéficie d’une garantie de 10 ans ou 160 000 km. Toute une différence!

Du côté de Chrysler, Dodge et Jeep modèles SRT, la garantie est de 3 ans ou 60 000 km au Canada. Aux États-Unis, elle est de 5 ans ou 100 000 km.

« Pourquoi les consommateurs canadiens devraient-ils être désavantagés par rapport à leurs voisins alors qu’il s’agit des mêmes véhicules, assemblés avec les mêmes pièces dans les mêmes usines? », questionne M. Labbé.

Vous pensez acheter votre véhicule aux États-Unis pour bénéficier d’une garantie plus longue? Ce n’est pas nécessairement une bonne idée. « Certains fabricants vont honorer au Canada la garantie américaine, selon les modalités de cele-ci, alors que d’autres vont refuser de le faire, indique Pierre-Olivier Fortin, conseiller en communication au CAA. Dans ce cas, l’automobiliste devra bêtement retraverser la frontière pour faire honorer sa garantie. »

Au-delà de la garantie additionnelle, il y a aussi des frais à considérer. « Il a déjà été avantageux d’acheter certains véhicules aux États-Unis, même en considérant les taxes, les douanes et le taux de change, convient M. Fortin. Cependant, en raison de la faiblesse du dollar canadien, ce n’est plus vraiment le cas de nos jours. »

Par ailleurs, sachez qu’à l’inverse, certains constructeurs offrent de meilleures garanties à leurs clients canadiens à certains égards. C’est notamment le cas de Chevrolet et Mazda, souligne le CAA.

Les champions

D’ailleurs, Mazda est l’un des constructeurs offrant les meilleures garanties à ses clients. Quatre de ses garanties sur les huit comparées figurent parmi les meilleures sur le marché, selon le CAA. Suivent ensuite Mitsubishi et Tesla, dont deux garanties se taillent une place parmi les meilleurs.

Toutefois, l’absence de garantie contre la corrosion pour les véhicules Tesla inquiète le CAA. « Dans un climat comme le nôtre, c’est particulier, commente M. Labbé. L’aluminium ne rouille pas comme l’acier, mais n’est pas totalement à l’abri de la corrosion. »

Véhicules électriques

Les garanties pour les voitures électriques et hybrides sont semblables à celles des véhicules traditionnels. Les composantes du système de propulsion électrique ont cependant une meilleure couverture (la batterie peut avoir une garantie distincte). En général, elle est de 8 ans ou 160 km, selon le CAA.

Autre particularité : la batterie, bien sûr! Certains constructeurs garantissent une capacité de recharge minimale pendant la durée de la garantie de la batterie, note le CAA. Ainsi, Nissan fixe le seuil à 75 % contre 55 % pour Volvo. Mitsubishi et Tesla ne couvent pas cet aspect.

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *