Inondations : quelles aides financières pour les sinistrés?

inondations aide financière

De nombreux citoyens sont actuellement aux prises avec des inondations un peu partout au Québec. Pour plusieurs, il est trop tôt pour évaluer l’ampleur des dommages, mais nul doute que la facture sera salée. Voici quelques aides financières auxquelles vous pourriez avoir droit.

 

 

 

 

Assurances

La très grande majorité des assureurs ne couvrent pas les dommages causés à une maison par le débordement d’un cours d’eau. Néanmoins, en cas d’inondations, la première chose à faire est de communiquer avec votre assureur. Vous pourriez tout de même avoir droit à certaines sommes.

Voiture : si vous possédez une protection « tout risque » dans votre contrat d’assurance auto, celle-ci couvre tous les dommages, y compris ceux causés par les inondations, indique la Chambre de l’assurance de dommages. D’autres protections peuvent également couvrir les inondations.

Frais de subsistance : dans certains cas, notamment s’il y a eu un ordre d’évacuation, votre assureur pourrait prendre en charge vos frais de subsistance. Conservez tous les reçus pour vous loger et vous nourrir à l’extérieur de votre résidence.

Aide financière gouvernementale

Actuellement, 132 municipalités inondées sont admissibles au Programme général d’aide financière lors des sinistres réels ou imminents du gouvernement. D’autres pourraient s’ajouter. Ce programme est une aide de dernier recours pour :

– Mettre en place des mesures préventives temporaires pour protéger vos biens (ex. : pomper l’eau, mettre des sacs de sable). Les dépenses en matériel et en main-d’œuvre pour ces mesures sont remboursables jusqu’à concurrence de 3000 $.

– Réparer certains dommages aux résidences principales qui ne peuvent être couverts par une assurance.

– Rembourser les frais excédentaires d’hébergement, de ravitaillement, d’habillement, de démolition, de déménagement ou d’entreposage. Par exemple, à compter du quatrième jour d’évacuation, les sinistrés ont droit à 20 $ par jour pour chaque personne évacuée pour les frais excédentaires d’hébergement temporaire ou de ravitaillement.

– Remplacer certains biens jugés essentiels (meubles, vêtements, vaisselle, etc.). Voir la liste des montants alloués pour les biens et meubles essentiels.

Les chalets ne sont pas admissibles.

Consultez le site du ministère de la Sécurité publique pour en savoir plus sur l’aide financière que vous pourriez recevoir et les modalités. Voyez également la marche à suivre pour demander de l’aide financière.

Croix-Rouge

La Croix-Rouge a lancé une collecte de fonds spéciale afin de soutenir les citoyens touchés par les inondations. Le fonds sera complémentaire au Programme général d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents administré par le ministère de la Sécurité publique. Si vous avez besoin d’assistance, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site de la Croix-Rouge.

Les personnes qui désirent faire un don au fonds de secours pour les inondations printanières peuvent également le faire par l’intermédiaire du site de la Croix-Rouge. « Les dons serviront à répondre aux besoins des personnes les plus durement touchées par les inondations, précise l’organisme sur son site. Les besoins peuvent comprendre de l’hébergement, de l’alimentation, des réparations de base pour la résidence principale, des besoins pour les enfants et des services personnels. » Si vous le faites, vous obtiendrez un reçu et votre don vous donnera droit à un crédit d’impôt.

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 17 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

Les derniers articles par Nathalie Côté (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *