Assurance auto : êtes-vous trop assuré?

voiture

Quelque 22 % des propriétaires et locataires de véhicules neufs paient pour une assurance inutile, selon un sondage Léger réalisé pour la Chambre de l’assurance de dommages (ChAD). Or, la facture peut s’élever à plusieurs centaines de dollars!

 

 

 

 

 

La confusion semble régner chez les consommateurs autour de l’avenant « valeur à neuf » et de l’assurance de remplacement. Plusieurs consommateurs achètent les deux types de protection. Or, même si elles sont différentes, elles répondent au même besoin. En posséder deux est donc inutile. Vous ne pouvez pas être indemnisé deux fois pour un même sinistre.

Comment choisir entre la valeur à neuf et l’assurance de remplacement?

Voici quelques pistes pour choisir une assurance adaptée à vos besoins.

  • Indemnisation en cas de perte totale. Dans le cas d’un avenant valeur à neuf, vous aurez le choix de remplacer votre véhicule ou d’obtenir une indemnité. Avec l’assurance de remplacement, vous devez absolument remplacer votre véhicule, chez le marchand d’origine ou ailleurs. Vérifiez ce dernier point, puisque certaines polices obligent le remplacement auprès du marchand d’origine.
  • Durée du contrat. L’avenant valeur à neuf est habituellement offert pour un an ou deux. Il est possible de le renouveler. L’assurance de remplacement varie d’un à huit ans.
  • Coût. L’avenant valeur à neuf est habituellement moins cher, soit entre 500 $ et 1000 $ pour 5 ans, selon la ChAD. Le prix augmente chaque année. Le prix moyen de l’assurance de remplacement est de 1117 $ chez un agent ou un courtier et de 1762 $ chez le concessionnaire (pour 5 ans). La prime est fixe pour la durée du contrat.
  • Couverture des accessoires. Vous souhaitez ajouter de nouveaux accessoires à votre voiture? Ils seront couverts par l’avenant « valeur à neuf », mais pas par l’assurance de remplacement s’ils ne sont pas inscrits au contrat, précise la ChAD.

En cas de dommages partiels, les pièces endommagées sont remplacées par des pièces d’origine neuves seulement si elles ne peuvent pas être réparées, et ce, dans les deux cas, indique le Bureau d’assurance du Canada.

Notez que l’avenant « valeur à neuf » est disponible seulement auprès d’un agent ou d’un courtier en assurance. L’assurance de remplacement peut aussi être contractée directement chez le concessionnaire.

Chaque police peut avoir ses particularités. Il est important de bien vous informer avant de signer quoi que ce soit.

 

À lire également: Assurance auto: vrai ou faux?

 

Vous avez deux protections pour un même besoin? Il n’est pas trop tard pour corriger la situation. Informez-vous des modalités de résiliation. Dans certains cas, il peut y avoir des frais, mais ce n’est pas nécessairement le cas.

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *