Indépendance financière et café vont de pair

café

Chronique — Café. C’est probablement mon mot préféré dans la langue française. Après indépendance, ou amour peut-être!

 

 

 

 

 

 

Vous aurez compris, je ne suis pas fonctionnel sans mon café matinal. C’est pourquoi je m’en fais un (ou plutôt quatre!) tous les matins. Je travaille à temps plein dans le secteur public, dans un bureau. Chaque matin, j’arrive avec ma jolie tasse réutilisable et mon café bio (ne me jugez pas). Mes deux collègues de cubicule, eux, partent prendre leur pause-café vers 9 h 30 au Starbucks. Un jour, je les ai accompagnés pour m’amuser. Et ça m’a frappé!

Collègue 1 prend toujours un grand café au lait et y ajoute un peu de poudre de chocolat. Prix : 4,20 $ avec les taxes. Collègue 2 prend un venti café avec quatre laits. Total : 2,80 $. J’ai remarqué qu’ils prenaient ce même café cinq fois par semaine, et ce, durant 48 semaines de travail par année, environ. J’ai fait le calcul.

4,20 $ X 5 X 48 = 1 008 $ par an pour Collègue 1

2,80 $ X 5 X 48 = 672 $ par an pour Collègue 2.

Mais ce n’est pas tout. L’un des superviseurs de mon département mange tous les midis à la foire alimentaire de nos bureaux. C’est encore pire! Ce superviseur prend généralement un sandwich au Subway, ou un repas complet dans un restaurant/buffet. Les prix varient entre 9 $ et 18 $, selon son plat. Chaque jour! C’est entre 2 160 $ et 4 320 $ par année!

Mes collègues ont des arguments que je trouve comiques : « C’est mon moment préféré de la journée » ou encore « C’est trois fois rien comme montant, je préfère couper ailleurs qui en vaut plus la peine ». D’accord. Couperont-ils vraiment ailleurs? La réponse est souvent non.

Maintenant, pensez à l’argent que vous pourriez gagner si vous investissez cet argent au lieu de le dépenser.

Collègue 1 pourrait gagner facilement 40 $ par année s’il plaçait son argent dans des placements à 4 %. En choisissant un placement plus risqué, il pourrait gagner jusqu’à 150 $ chaque année avec un rendement de 12 %. Les montants ne sont pas si intéressants à ce stade, mais imaginez si vous prenez toutes ces petites dépenses combinées, les montants doublent très rapidement.

Mon superviseur qui dîne au bureau tous les jours, lui, pourrait gagner entre 259 $ et 518 $ par année. En plus de l’argent qu’il n’a pas dépensé, soit entre 2 160 $ et 4 320 $! Ça fait donc un total entre 2 419 $ et 4 838 $ de plus par année que mon superviseur aura dans ses poches.

Apprendre à économiser se fait une étape à la fois. Coupez votre café du matin et faites-le à la maison! Ça coûtera beaucoup moins cher, comme l’explique l’un de mes blogueurs préférés, Oliver Schmouker, dans son billet « votre café du matin peut vous faire gagner 55 000 $ ». Même chose pour vos lunchs. Deux tranches de pain, de la mayo, du jambon (ou du tofu), de la laitue, quelques raisins, une barre tendre et voilà un lunch!

Et vous, combien d’argent gaspillez-vous chaque matin sans vous en rendre compte?

Suivez-moi

Petite retraitée

Blogueuse chez Petite retraitée
La Petite retraitée est en quête d'indépendance financière. Sur un ton humoristique et honnête, la jeune femme vous raconte ses hauts, ses bas ainsi que ses trucs pour rester motivée et continuer d'économiser. Son objectif : la retraite à 35 ans. Elle rédige dans l’anonymat pour éviter d’alarmer son patron et ses clients avec son projet.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *