La retraite à 35 ans, vraiment?

calculatrice post-it

Chronique – Pour ce premier texte, laissez-moi répondre à votre première question : quossé ça l’indépendance financière et qu’est-ce que ça mange en hiver?

 

 

 

 

 

 

D’abord, il y a autant de définitions pour l’indépendance financière qu’il n’y a d’individus. Avant de poursuivre plus loin, je vais vous expliquer ma vision de la chose.

Pour moi, l’indépendance financière, c’est d’être capable de vivre uniquement de mes revenus passifs. De ne pas avoir besoin de travailler pour subvenir à mes besoins.

Un revenu passif, c’est de l’argent qu’on gagne sans rien faire ou avec peu de travail. Investir son argent en bourse et dans l’immobilier sont les deux méthodes les plus communes.

Certaines personnes vont atteindre l’indépendance financière en devenant une célébrité musicale ou une Instababe. D’autres en écrivant un livre au succès mondial qui pourra leur assurer un futur décent. Des acteurs principaux avec un ou deux gros films américains auraient techniquement assez d’argent pour assurer le reste de leur vie sans faire aucun autre film.

En gros, c’est de devenir riche? Oui et non. Continuez de lire.

Être riche et être indépendant financièrement sont deux choses différentes. Eh oui, il est possible d’être riche, pleins aux as, sans être techniquement indépendant financièrement à long terme.

Prenons par exemple Dr Strange, le nouveau film qui fait fureur de Marvel. Dans une scène, Rachel McAdams (interprétée par Christine Palmer) lui dit : « Stephen, you always spent money as fast as you can make it, but now you’re spending money you don’t even have. Maybe it’s time to consider stopping. »

Dr Strange, ce grand neurochirurgien, vivait une vie de luxure, car il en a les moyens. Mais il dépensait presque tout, selon ce qu’on comprend de l’histoire. Il n’a pas mis d’argent de côté. Il ne s’est pas assuré une indépendance financière.

Dr Strange aurait très bien pu accumuler 1 million$ en quelques années seulement et mettre cet argent dans un placement boursier à faible risque. Il aurait donc pu espérer faire un rendement annuel de 4 %, ce qui lui donne 40 000 $ par année. Chaque année… sans rien faire.

Donc il faut mettre combien de côté?

Cette question, vous devrez y répondre en calculant combien d’argent vous avez réellement besoin pour vivre. À suivre dans mes prochaines chroniques!

 

À lire également: La retraite… à 40 ans!

Suivez-moi

Petite retraitée

Blogueuse chez Petite retraitée
La Petite retraitée est en quête d'indépendance financière. Sur un ton humoristique et honnête, la jeune femme vous raconte ses hauts, ses bas ainsi que ses trucs pour rester motivée et continuer d'économiser. Son objectif : la retraite à 35 ans. Elle rédige dans l’anonymat pour éviter d’alarmer son patron et ses clients avec son projet.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *