L’art de cuisiner sans gaspiller ni se ruiner

Chronique – Je l’avoue d’emblée, j’étais sceptique quant au livre L’art de cuisiner sans gaspiller ni se ruiner, de Florence-Léa Siry, publié aux Éditions Caractère. Le dernier livre de cuisine faisant miroiter des économies que j’ai feuilleté m’avait plutôt laissée sur ma faim. J’ai donc attendu qu’il soit disponible à la bibliothèque de mon quartier pour y jeter un coup d’œil. Finalement, je dois admettre que j’ai été charmée!

 

 

Dans une société où le prêt-à-manger est roi, les savoirs culinaires se perdent. Vous auriez pensé, vous, à passer votre baguette de pain séchée sous l’eau avant de la mettre au four pour qu’elle redevienne moelleuse? Ou à passer votre reste de potage à la citrouille dans des macaronis? Florence-Léa Siry, oui! La grande qualité de ce livre est de revenir à la base : astuces d’achat, de conservation, de congélation, de cuisson et d’utilisation des restes. Bref, tout ce qu’on devrait savoir avant de quitter le nid familial, mais qu’on apprend trop souvent sur le tas (ou pas vraiment).

La cantinière professionnelle redonne au « Toutski » (tout ce qui reste dans le frigo 😉 ) ses lettres de noblesse. On y retrouve notamment plusieurs trucs pratiques pour remplacer un aliment par un autre dans les recettes proposées. D’ailleurs, je devrais plutôt parler de canevas de recettes, car elles offrent plusieurs possibilités. J’aime l’accent mis sur la réduction du gaspillage, une philosophie économique, mais aussi écologique.

S’il y a UN livre de cuisine à mettre sous le sapin cette année, c’est celui-là. À moins que vous regardiez les livres de recettes comme d’autres consomment de la pornographie; c’est-à-dire pour fantasmer sur des trucs que vous ne ferez jamais. Pour cela, il y a beaucoup de choix dans les librairies!

 

l'art de cuisiner

 

Nathalie Côté

2 commentaires

  • Hahaha! pour ce passage : « À moins que vous regardiez les livres de recettes comme d’autres consomment de la pornographie; c’est-à-dire pour fantasmer sur des trucs que vous ne ferez jamais. »