En finir avec les dettes

Marie-Noëlle Lajoie budget dettes

Vendre ses pneus d’hiver, inutiles durant la saison estivale, pour payer l’épicerie, Marie-Noëlle Lajoie y a déjà songé. L’animatrice de radio et mère de quatre enfants âgés de 2 à 16 ans a depuis donné un sérieux coup de barre pour redresser ses finances et éliminer plus de 25 000 $ de dettes.

 

 

 

 

« Il y avait un gros manque de planification, avoue-t-elle. J’avais laissé tomber un travail à temps plein pour me lancer comme travailleuse autonome à la suite de mon congé de maternité. Je n’avais pas planifié ma baisse de revenus. »

Budget

Alors qu’elle devait relever ses manches pour dénicher des contrats, ses difficultés financières et ses dettes la tenaient éveillée la nuit. C’est dans l’un de ces moments d’insomnie que la solution à ses problèmes s’est imposée à elle. « Je suis tombée sur l’émission de Gail Vaz-Oxlade qui se rend dans des familles sur le point de perdre leur maison pour les aider à redresser leurs finances. À un moment donné, je me suis dit que j’allais appliquer sa méthode. »

Elle a donc commencé à faire un budget avec l’objectif d’éliminer les 25 000 $ de dettes de son couple en trois ans. Un défi relevé depuis! « Au début, l’épargne allait au remboursement des dettes et à la mise en place d’un fonds d’urgence », se souvient-elle. Pour rendre chacune de ses dépenses plus concrètes, elle a aussi abandonné ses cartes pour l’argent liquide. Celui-ci était déposé dans des pots Masson dans lesquels son conjoint et elle pigeaient pour leurs dépenses. « Ça a demandé beaucoup d’ajustements, car il faut tout calculer pour que ça balance », souligne-t-elle.

Trucs éconos

Pour économiser, elle a aussi développé plusieurs trucs comme de consulter assidûment les circulaires et cuisiner au lieu d’acheter des aliments préparés. « J’ai aussi mis ma fierté de côté et j’ai accepté les vêtements usagés que mon entourage me donnait pour les enfants, confie-t-elle. J’ai aussi visité des sites de ventes et d’échanges. L’an passé, j’ai acheté une poche de linge à 10 $ pour mon troisième. J’en ai fait du chemin avec ça. Il y avait des vêtements pour le printemps, l’été et l’automne. »

Budget, économies et nouveaux contrats aidant, ses finances lui permettent maintenant plus de luxe qu’auparavant. Néanmoins, elle continue d’utiliser ses pots Masson et prévoit un budget pour les sorties au restaurant, par exemple. Il y a deux ans, elle a même réussi à amener toute la famille en voyage à Disney. « Depuis, les enfants veulent y retourner et nous aussi alors on économise pour ça », indique Mme Lajoie.

Elle en convient, sa méthode peut avoir l’air contraignante vue de l’extérieur. « Pour moi, c’est plutôt un exercice très libérateur. Je ne me pose plus de questions, je sais où va mon argent et que j’ai tout ce qu’il faut pour l’épicerie. Je n’ai plus de stress ni de pression. » La liberté, quoi!

Et vous, quels sont vos meilleurs trucs pour éliminer vos dettes et réaliser vos rêves?

Nathalie Côté

Journaliste chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté