Qui touchera votre assurance-vie?

décès tombe

Une assurance-vie permet principalement de préserver l’avenir financier de vos proches privés de votre revenu en cas de décès. Or, ce ne sont parfois pas eux qui touchent l’argent en raison d’une négligence du défunt.

 

 

 

 

 

Nommer un bénéficiaire

Vous n’êtes pas tenu d’inscrire un bénéficiaire à votre police d’assurance-vie. Si vous omettez de le faire, l’argent sera remis à votre succession. Toutefois, celui-ci devra d’abord servir à rembourser vos dettes. Vos héritiers recevront seulement le reste. Si vos dettes sont plus élevées que le montant de l’assurance, ils ne toucheront pas un sou! Ce n’est pas le cas si vous avez nommé un bénéficiaire.

Au moment de le choisir, demandez-vous qui aura besoin de cet argent après votre décès. Comme les enfants mineurs ne peuvent gérer eux-mêmes leur héritage, il est souvent plus simple de nommer l’autre parent comme bénéficiaire. Si vous nommez néanmoins vos enfants ou vos petits-enfants, pensez à écrire « nés ou à naître » afin d’éviter de pénaliser ceux qui pourraient naître après la signature du contrat.

Exclamation jaune 3Attention! Nommez votre bénéficiaire à titre révocable si vous souhaitez pouvoir le changer sans devoir lui demander la permission par la suite. De plus, à moins de mention contraire, votre conjoint (marié ou uni civilement) est un bénéficiaire irrévocable. Le divorce ou la dissolution de l’union vient cependant annuler cette clause. À défaut de nommer quelqu’un, c’est la succession qui touchera l’assurance-vie.

Changer le nom d’un bénéficiaire

Parfois, dans le cas d’une séparation de conjoints de fait, l’assuré omet de changer le bénéficiaire de son assurance-vie. Résultat : l’ex touche l’argent au moment du décès. Vous pourriez, bien sûr, vous fier à sa bonne foi pour prendre soin de votre nouvelle flamme… mais il est sans doute plus sage de changer le bénéficiaire. Cela dit, il peut aussi être légitime de vouloir garder son ex comme bénéficiaire, surtout quand vous avez des enfants mineurs ensemble.

Si votre bénéficiaire décède avant vous, remplacez-le. Sinon, c’est votre succession qui touchera l’argent de l’assurance.

Pour changer le nom du bénéficiaire de votre assurance-vie, vous n’avez qu’à communiquer avec votre assureur. Vous pouvez aussi le faire en modifiant votre testament.

Vous auriez avantage à revoir votre couverture d’assurance à chaque changement important dans votre vie pour vous assurer que vos proches seront bien protégés s’il vous arrivait malheur.

Suivez-moi

Lyne Desruisseaux

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Diplômée en sciences de la consommation et qualifiée comme conseillère en insolvabilité, Lyne a été consultante budgétaire auprès d’organismes à but non lucratif pendant plusieurs années. Elle est maintenant rédactrice et se spécialise en consommation et finances personnelles.
Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

2 commentaires

  • Pierrette Mathieu

    Bonjour , j’ai une question pour vous . Je prends soin d’un membre de ma famille en fin de vie. Elle a tout prévu. Je suis la représentante légale , sa mandataire en cas d’inaptitude et son unique exécutrice testamentaire et en plus unique héritière. Elle est au soin palliatif actuellement, le médecin lui donne au Max 1 mois. Comme son condo est plein à rebord, existe-t-il un document qui me permettrait de vider le contenu de son condo au fur et à mesure ou si je dois attendre le décès? Je ne veux pas de problème avec sa famille avec qui elle a coupé mes liens depuis des années

    • Nathalie Côté

      Bonjour,
      Le plus sage serait sans doute d’étudier les documents (surtout le mandat de protection) de cette personne en compagnie d’un notaire pour vous assurer de n’avoir aucun problème.