L’ABC du CELI

monnaie Canada CELI

Le CELI permet de faire croître vos économies à l’abri de l’impôt. Mais attention, des pénalités pourraient faire fondre vos épargnes!

 

 

Mis à jour le 4 septembre 2019

 

 

 

Qu’est-ce que le CELI?

Le CELI est un compte d’épargne libre d’impôt, c’est-à-dire que les rendements ne sont pas imposables. Par contre, les cotisations ne sont pas déductibles de votre revenu comme dans un REER. Les retraits ne sont pas imposables non plus.

Il peut être utile pour accumuler de l’argent en vue d’un projet important comme l’achat d’une maison ou des rénovations. Dans certains cas, ce peut aussi être une bonne façon d’économiser pour votre retraite.

Quels produits financiers un CELI peut-il contenir?

Contrairement à ce que son nom peut laisser croire, le CELI n’est pas nécessairement un compte d’épargne avec un taux d’intérêt peu élevé comme un compte d’épargne traditionnel. Vous pourriez très bien y mettre des fonds communs de placement ou des obligations, par exemple.

Vos placements devraient cependant respecter votre profil d’investisseur et vos objectifs. Si vous pensez retirer les sommes dans un horizon rapproché, mieux vaut choisir des produits plus sécuritaires.

Quelles sont les limites ?

En principe, vous pouvez avoir accumulé jusqu’à 63 500$ dans votre CELI, soit :

  • 5000 $ par an de 2009 à 2012
  • 5500 $ par an en 2013 et 2014
  • 10 000$ en 2015
  • 5500$ en 2016, 2017 et 2018
  • 6 000 $ en 2019.

Le hic, c’est que vous devez tenir compte de tous les dépôts effectués durant l’année, indépendamment des retraits.

Prenons l’exemple d’une personne ayant cotisé au maximum, soit 46 500$. Elle retire 7000 $ pour un voyage, mais abandonne son projet. Elle sera pénalisée si elle remet cette somme tout de suite dans son CELI. Ce dépôt s’additionnera à celui fait précédemment pour l’année en cours.

Quelle est la pénalité si on dépasse la limite?

La pénalité est de 1 % par mois sur le montant excédentaire. Dans l’exemple précédent, cela représente une facture de plus de 800 $ après un an! Pour éviter cette situation, la personne aurait dû attendre au 1er janvier de l’année suivante avant de redéposer l’argent.

Peut-on ouvrir un CELI à ses enfants?

Non. Le CELI est réservé aux personnes de 18 ans et plus. Cependant, rien ne vous empêche d’ouvrir un CELI à votre nom avec l’objectif d’accumuler de l’argent pour vos enfants.

Si vous souhaitez mettre une somme de côté en prévisions de leurs études, il serait cependant plus avantageux d’investir dans un REEE. Vous auriez ainsi droit à de généreuses subventions.

 

Nathalie Côté

Nathalie Côté

Journaliste chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté

4 commentaires

  • Eric

    Bonsoir Nathalie je voulais savoir si je peut faire des versement mensuel dans un celi ou c est juste une fois par année ex:( a tout les mois je verser 200$ de mon compte bancaire a mon compte celi )

    merci de ton aide

    • Nathalie Côté

      Bonjour,
      Oui, tout à fait! Faire des virements automatiques réguliers est d’ailleurs ce que les experts recommandent le plus souvent. Tant que vous ne dépassez pas la limite, c’est une excellente idée!

      Nathalie

  • Basile

    svp plus de détails car je veux démarrer un celi a partir de mon salaire de ma compagnie
    par exemple pour un salaire de 1000$ par deux semaine si je veux cotiser 200$ a CELI, la valeur imposable est juste 800$ mais juste pour l’impot federal et provinciale ou pour RRQ, RQAP, FSS ? Merci.
    Il y a de relevé pour CELI ?
    Dans le cas d’Eric, il dit que lui meme il fait le transfer de ses compte de banque dans CELI mais ou il est dans ce cas l’avantage de l’imposition ? Je vois juste un situation d’economiser l’argent.
    Merci

    • Nathalie Côté

      Attention, le CELI n’est pas déductible de votre revenu comme le REER, c’est-à-dire qu’il ne permet pas de réduire l’impôt à payer sur votre salaire. L’avantage du CELI, c’est que les rendements ne sont pas imposables.
      Comme pour tout placement, vous recevrez effectivement un relevé.
      Afin de déterminer si le CELI est une bonne solution pour vous ou s’il vaudrait mieux investir dans un REER compte tenu de vos objectifs, je vous recommande de rencontrer un conseiller qui pourra analyser votre situation en détail. Bonne journée!