Comment payer le juste prix?

argent canadien budget

Personne n’aime payer trop cher pour ses achats. Cependant, il est parfois difficile d’évaluer si on paie le juste prix. Voici trois moyens pour en avoir plus pour votre argent.

 

 

 

 

 

Comparez

La tâche est souvent moins fastidieuse qu’il n’y paraît. À l’épicerie, par exemple, le prix par 100 g est habituellement écrit en petit sur l’étiquette et facilite les comparaisons. De plus, à force de consulter les circulaires et les étiquettes, on finit par reconnaître les aubaines au premier coup d’œil!

Internet facilite aussi la quête du meilleur prix, il suffit d’inscrire le modèle de l’objet convoité dans votre moteur de recherche et hop! Vous pouvez aussi comparer avec des articles dont les caractéristiques sont légèrement différentes, mais correspondent tout de même à vos besoins.

Pour des dépenses importantes, comme des travaux de rénovation, n’hésitez pas à demander quelques soumissions détaillées avant de faire votre choix.

Calculez TOUS les frais

Il est important de tout calculer, particulièrement sur Internet. Taux de change et frais de toutes sortes (livraison, douane, service, etc.) peuvent venir gonfler la facture. Impossible de comparer correctement sans en tenir compte. Un article dont le prix est plus élevé au Canada peut, en réalité, coûter moins cher que celui dont le prix est plus bas aux États-Unis.

Si vous pensez acheter un bien à crédit, calculez également les intérêts pour évaluer s’il ne vaudrait pas mieux attendre un peu (si c’est possible). Pour le faire, vous pouvez utiliser la calculatrice de l’Agence de la consommation en matière financière.

Négociez

Évidemment, il est impensable de commencer à négocier le prix des raisins ou d’une baguette de pain au supermarché (mais vous pouvez profiter de la politique du plus bas prix). Par contre, pour les gros achats (meuble, voitures, etc.) et certains services (câblodistribution, rénovation, etc.), il y a place à la discussion.

Plusieurs personnes sont mal à l’aise de le faire. La négociation est moins ancrée dans les mœurs des Canadiens que dans celles d’autres cultures. Vous pourriez cependant être surpris du résultat. Pour l’achat d’articles usagés, par exemple, la moitié des consommateurs qui négocient parviennent à faire diminuer le prix de 10 % à 25 %.

Bas prix et juste prix

Souvenez-vous que payer le juste prix ne signifie pas nécessairement payer le moins cher possible. Parfois, il est plus avantageux de payer un peu plus cher pour un produit de meilleure qualité. Vous pouvez également choisir de payer davantage pour un meilleur service, pour encourager un commerce local ou une entreprise dont les valeurs correspondent aux vôtres. L’important, c’est de faire ce choix en toute connaissance de cause!

Exclamation vert 3

Astuce! Certains magasins offrent la possibilité de s’inscrire à une alerte en ligne pour être averti lorsque l’article désiré est en solde. Une option intéressante si votre achat peut attendre!

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Lyne Desruisseaux

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Diplômée en sciences de la consommation et qualifiée comme conseillère en insolvabilité, Lyne a été consultante budgétaire auprès d’organismes à but non lucratif pendant plusieurs années. Elle est maintenant rédactrice et se spécialise en consommation et finances personnelles.
Lyne Desruisseaux
Suivez-moi