Comment améliorer sa cote de crédit?

refus cote de crédit

Vous avez consulté votre dossier de crédit et pris conscience de quelques failles ? Ou encore, vous avez récemment fait faillite et vous devez rebâtir votre réputation d’emprunteur? Voici quelques trucs pour améliorer votre cote de crédit. 

 

 

 

 

Tout d’abord, il est très important de savoir que seuls le temps et votre comportement peuvent améliorer votre réputation. Les informations qui se trouvent dans votre dossier de crédit y resteront en moyenne entre 6 et 7 ans. Si vous avez un mauvais dossier, ou une cote inférieure à 500 points, vous devrez donc vous armer de patience et adopter un comportement sans failles.

En attendant que les informations nuisibles « disparaissent », voici quelques stratégies pour redorer votre blason : 

Démontrez une stabilité de revenu 

Des revenus réguliers et stables sont rassurants pour un prêteur. Ils indiquent que vous risquez moins de vous retrouver sans le sou du jour au lendemain, tout en offrant une matière à saisir en cas de non-paiement…!

Payez vos factures à temps

Vous ne devez plus vous permettre aucun retard, ces derniers étant inscrits à votre dossier de crédit. Il faut maintenant prouver que vous avez un budget, et que vous êtes en mesure de respecter vos obligations. Des retards de paiements démontrent que vous êtes mal organisé ou que vos obligations sont déjà trop nombreuses. Un nouveau prêteur ne voudra pas ajouter une charge supplémentaire à votre budget !

Demandez une carte de crédit de 500 $ avec dépôt en garantie 

Utilisez régulièrement votre nouvelle carte, sans dépasser 35 % du montant disponible (par exemple 175 $ pour une limite de 500 $). En utilisant seulement une partie du crédit disponible, vous démontrerez que vous pouvez gérer votre accès à ce dernier. Assurez-vous aussi de rembourser le solde COMPLET de votre carte à l’échéance. Vous prouverez ainsi que vous êtes capable de respecter vos paiements. 

Demandez un prêt épargne

Une alternative à la carte de crédit, est un emprunt de 2 500 $ ou 5 000 $ pour un dépôt ou une épargne à terme, un REER, un CELI ou tout autre véhicule d’épargne ou d’investissement. Votre épargne servira de garantie pendant que vous démontrez votre capacité de remboursement. Comme votre emprunt est relié à un produit d’épargne ou d’investissement, vous montrerez également que votre endettement n’est pas relié à la consommation. Finalement, cette stratégie vous permettra de vous bâtir un coussin ou un fond d’urgence. 

Prudence!

Évitez à tout prix les offres de société de crédit qui vous proposent d’améliorer votre cote de crédit grâce à un de leur prêt. Premièrement, tout ce que vous allez prouver, c’est que vous ne pouvez emprunter ailleurs qu’auprès de compagnies qui s’adressent aux personnes à risque. Deuxièmement, votre emprunt n’étant relié à aucune forme d’épargne, vos emprunts seront associés à un besoin de consommer… à crédit. 

Éviter les intermédiaires qui vous proposent de vous aider à améliorer votre cote de crédit. Vous n’avez pas besoin de payer un individu pour redorer votre dossier. Les conseils qu’ils vous donneront, vous pouvez les obtenir auprès d’un organisme d’aide ou de votre propre institution financière. Deuxièmement, s’ils vous offrent un prêt, ce sera aussi par l’intermédiaire d’une société de crédit, avec les conséquences indiquées plus haut. Finalement, certains de ces conseillers vous feront croire qu’ils peuvent retirer de l’information contenue dans votre dossier. C’est complètement faux. Encore une fois : seul le temps et votre bon comportement pourront amender les informations qui s’y trouvent.

Article tiré de Confessions de French Lily.

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi