Besoin d’argent : à quel prix?

crédit

Vos cartes de crédit sont pleines ? Vous n’avez plus accès au crédit traditionnel parce que vous avez fait faillite ? Si vous avez un urgent besoin d’argent, vous trouverez plusieurs offres de crédit très alléchantes. Mais connaissez-vous le prix de ces solutions miracles?

 

 

 

Le monde du crédit parallèle offre plusieurs alternatives pour les consommateurs qui ne peuvent recourir aux institutions financières traditionnelles. Malheureusement, le coût de leur service est scandaleux ! Voici six formes de crédit parallèle et les conséquences de leur utilisation.

Microprêt ou mini-prêt

Il s’agit de prêt variant entre 250 $ et 1500 $. Vous devez les rembourser à court terme (entre 1 et 3 mois). Le taux d’intérêt tourne généralement autour de 29 %, même si certains prêteurs affichent un taux de 6 % ou de 15 %.

Attention ! Les microprêts génèrent des frais de gestion mensuels exorbitants : frais de l’agent ou du courtier, honoraires professionnels, préparation et suivi du dossier, gestion de la demande de crédit, enquête de crédit, etc. En s’ajoutant aux taux d’intérêt, ils représentent jusqu’à 200 % de la valeur de votre prêt!

De plus, si vous êtes incapable de rembourser votre prêt à l’échéance, vous aurez des frais supplémentaires pour modifier votre contrat d’origine. Même chose si vous faites un chèque sans provision.

Finalement, certaines firmes exigeront de nombreux documents confidentiels, dont un relevé bancaire décrivant vos transactions des 30 derniers jours! Adieu vie privée!

Prêt sur salaire

Le prêt sur salaire vous permet d’emprunter entre 30 % et 50 % de votre salaire net. Vous devrez toutefois rembourser cette somme en entier lors de votre prochaine paye. Comme pour les micros-prêts, le taux d’intérêt et les frais de gestion sont très élevés !

Encaissement de chèque

Il s’agit d’une alternative au prêt sur salaire. C’est une solution rapide et simple, qui évite le gel de votre chèque par votre institution financière. Ce « luxe » a toutefois un prix. Vous paierez jusqu’à 3 % de la valeur de votre chèque pour obtenir un service offert gratuitement ou à moindre coût par votre institution financière. Certains commerces exigent aussi des frais d’administration.

Crédit 2e chance

« Besoin d’une nouvelle voiture? Mauvais crédit? Venez nous voir! Nous vous offrons 2e ou 3e chance au crédit! » On retrouve généralement ces offres auprès des vendeurs de voitures. À la radio comme à la télévision, leurs publicités promettent d’approuver votre demande de crédit, même si vous avez déjà fait faillite !

Attention : en plus des frais d’intérêt élevé, on vous imposera l’achat d’options supplémentaires (comme une garantie prolongée, par exemple), et l’adhésion à des assurances très coûteuses. Et ne tombez pas dans le panneau d’utiliser ces prêts pour refaire votre nom ! Un mauvais dossier de crédit ne s’efface pas aussi simplement.

Petites annonces

« Besoin d’un prêt? Aucune enquête de crédit! Réponse rapide! » Ces offres sont très faciles à trouver dans les journaux, sur le web et même sur Facebook. Récemment, la police de Longueuil mettait la population en garde contre des fraudeurs qui sévissaient dans la région.

Faites attention aux individus ou aux entreprises qui vous demandent de débourser différents frais AVANT d’approuver un prêt. Sachez qu’il est illégal au Canada d’exiger des frais avant l’obtention d’un prêt. Dans de nombreux cas, le supposé prêteur disparaît dans la nature sans jamais verser le montant emprunté.

Sur Facebook, ne divulguez jamais d’information confidentielle ou d’information bancaire. Vous risquez un vol d’identité et le piratage de vos comptes.

Prêteurs sur gages

Vous laissez en garantie une télévision ou un ordinateur pour obtenir de l’argent comptant? Sachez qu’un prêteur sur gages ne vous offrira que 30 ou 40 % de la valeur marchande de votre bien. Ce dernier vous fera signer un contrat de vente avec garantie de rachat. Cela lui évite de se soumettre aux règles concernant le prêt d’argent. En plus d’un taux d’intérêt qui pourrait dépasser le 60 % (taux maximum légal lorsqu’il s’agit d’un prêt d’argent), il exigera des frais d’ouverture de dossier, d’entreposage, et de gestion.

Par conséquent, pour récupérer votre téléviseur après 30 jours, vous pourriez payer jusqu’à 300 % de frais d’intérêt et d’administration. Si vous ne pouvez récupérer votre bien après 30 jours, vous pourriez débourser jusqu’à 1 000 % de frais par année!

Solutions durables à moindre coût

Le crédit parallèle est généralement utilisé par des consommateurs surendettés, avec un mauvais dossier de crédit, qui ont besoin d’argent rapidement ou qui ignorent le coût réel des services offerts. Si vous devez vous tourner vers ces alternatives au crédit traditionnel, il est temps de faire le ménage dans vos finances! Si un proche ou un ami utilise ce genre de ressources, aidez-le à trouver la véritable cause de ses problèmes financiers, et suggérez-lui de consulter un organisme d’aide au consommateur.

Pour vous aider ou pour soutenir un proche aux prises avec le crédit parallèle, vous pouvez lire Dettes : 5 solutions pour s’en sortir. Consultez aussi notre page de ressources afin de trouver des gens pour vous accompagner dans votre recherche de solutions. N’hésitez pas non plus à discuter avec votre institution financière, ou rencontrer un syndic.

 

Suivez-moi

Lyne Desruisseaux

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Diplômée en sciences de la consommation et qualifiée comme conseillère en insolvabilité, Lyne a été consultante budgétaire auprès d’organismes à but non lucratif pendant plusieurs années. Elle est maintenant rédactrice et se spécialise en consommation et finances personnelles.
Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Les derniers articles par Lyne Desruisseaux (tout voir)