Combien pouvez-vous épargner ?

épargner

Combien d’argent pouvez-vous épargner pour un voyage, les études des enfants ou votre retraite? Mieux vaut vous fier à votre calculette qu’à votre boule de cristal!

 

 

 

 

 

On entend souvent dire qu’on devrait épargner 10% de ses revenus. D’autres parlent même de 18%, ce qui correspond au plafond des cotisations au REER. Dans les faits, la capacité d’épargne varie en fonction de plusieurs facteurs comme le salaire et la situation familiale. Prendre le temps de faire son budget est la seule façon d’y voir clair.

«Plusieurs personnes nous disent qu’elles sont incapables d’épargner malgré un bon revenu, constate Martine Marleau, conseillère budgétaire à l’ACEF de l’Est de Montréal. Elles n’ont pas l’impression d’avoir un gros train de vie, mais lorsqu’on additionne toutes les petites dépenses, ça monte vite.»

Où va votre argent?

Elle suggère donc d’amasser toutes ses factures pendant quelques semaines afin de déterminer où va son argent. À cela, il faut ajouter les paiements moins courants comme la taxe scolaire et les droits d’immatriculation. Ensuite, avec un budget en main, on est en mesure de choisir où l’on souhaite couper.

Vous auriez également avantage à faire le point sur vos dettes. «Souvent, on emprunte à différents endroits, remarque Angela Iermieri, planificatrice financière chez Desjardins. On peut tout regrouper dans des véhicules moins coûteux comme une marge de crédit.» Si vous avez plusieurs cartes de crédit avec des taux d’intérêt élevés, les économies peuvent être substantielles!

De plus, vous devez considérer les intérêts et le rendement que vous pouvez obtenir sur vos épargnes. Une somme investie dans la vingtaine en vue de la retraite, par exemple, peut croître considérablement.

Mais la première chose à faire est de se constituer un fonds de roulement pour éviter de voir son compte bancaire à sec par moments. Ensuite, vous devriez tenter d’accumuler un fonds d’urgence, soit l’équivalent de trois mois de dépenses. Un coussin très utile en cas de maladie ou de perte d’emploi, par exemple.

 

 

Besoin d’aide ?

Tout le monde n’a pas la bosse des mathématiques. Les associations coopératives d’économie familiale (ACEF) proposent des cours sur le budget. Des logiciels comme Budget Express ou Excel peuvent également être utiles.

Enfin, plusieurs institutions financières offrent des outils pour vous aider à faire votre budget et des simulateurs de toutes sortes (hypothèque, planificateur de retraite, etc.).

Mais peu importe l’outil choisi, vous devrez vous astreindre à faire l’inventaire complet de vos revenus et de vos dépenses pour connaître votre capacité d’épargne.

Votre conseiller financier peut également fournir un précieux coup de pouce pour épargner et gérer vos dettes. «Les personnes accompagnées par un conseiller accumulent en moyenne quatre fois plus d’argent que quelqu’un qui le fait seul», souligne Angela Iermieri, citant une étude de l’Institut des fonds d’investissement du Canada.

Article publié précédemment dans La Presse.

Nathalie Côté

Nathalie Côté

Journaliste chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté