Paiement mobile : des applications trop indiscrètes?

paiement mobile

Payer ses achats sans sortir son portefeuille, simplement en présentant son téléphone. Les applications de paiement mobile sont séduisantes et de plus en plus de consommateurs se laissent tenter. Option consommateurs s’inquiète toutefois pour leur vie privée.

 

 

 

 

Avez-vous déjà essayé de lire (et de comprendre!) les politiques de confidentialité des applications de paiement mobile? « Selon ce que nous avons pu constater dans nos groupes de discussions, les consommateurs ne le font pas, souligne l’organisme dans une enquête diffusée la semaine dernière. Ils se justifient en invoquant la longueur des documents, le langage difficile à comprendre et le caractère fastidieux des politiques de confidentialité. »

Ils n’ont pas tout à fait tort. L’organisme estime que ces applications de paiement mériteraient de clarifier le tout. Même chose pour les portefeuilles électroniques qui contiennent aussi des cartes prépayées, des cartes de fidélité et des coupons. La présentation des politiques devrait également être adaptée aux petits écrans des téléphones.

Trop de renseignements

Souvent, les applications de paiement mobile sont aussi particulièrement indiscrètes. « Le nombre de renseignements recueillis est considérable et ceux-ci ne sont pas toujours nécessaires », constate l’organisme. De plus, certaines entreprises partagent les informations récoltées avec des tiers à des fins de marketing. Quels tiers? On l’ignore.

Un exemple. Selon l’organisme, l’application de Starbucks recueille entre autres des données sur votre appareil, votre fournisseur d’accès Internet, le moment d’accès au service, les sites web visités, les publicités sur lesquelles vous avez cliqué, etc. Elle ramasse aussi des renseignements auprès d’autres sources publiquement accessibles comme les réseaux sociaux. « L’entreprise partage les informations recueillies avec d’autres sociétés à des fins de marketing », précise le rapport. Starbucks n’est pas la seule dans ce cas.

Les experts interrogés par Option consommateurs s’inquiètent de la sécurité de toutes ces données. « Certains le sont en raison du type de renseignements personnels recueillis, notamment des informations de nature financière, explique-t-on. D’autres pointent du doigt les transferts d’informations. Plusieurs craignent l’augmentation de logiciels malveillants. La plupart s’entendent pour dire que les entreprises ont intérêt à assurer la protection des renseignements personnels des consommateurs, mais s’inquiètent de ce qui se produirait advenant une brèche de sécurité.»

Que faire?

« Il est parfois possible pour les consommateurs de moduler leurs paramètres afin de limiter la collecte de renseignements personnels, notamment la géolocalisation », écrit-on. L’information peut cependant être difficile à trouver. Cela peut toutefois valoir la peine de chercher si vous souhaitez protéger vos informations personnelles.

Option consommateur ne va pas jusqu’à recommander d’éviter l’utilisation des applications de paiement mobile. Il conseille cependant aux consommateurs de s’informer davantage quant aux renseignements personnels recueillis et aux moyens pour ne pas être suivis. Un beau défi avec les politiques de confidentialité actuelles!

Nathalie Côté

Journaliste chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté