L’argent ne fait pas le bonheur?

bonheur

Plus de la moitié des Canadiens (56 %) estiment qu’ils seraient plus heureux s’ils consommaient moins. Pourtant, 65 % disent que leur vie serait meilleure s’ils avaient plus d’argent, selon un grand sondage de la firme de publicité Havas.

 

 

 

 

 

Étonnant? « Il est probable que la valeur réelle de l’argent se trouve aujourd’hui dans la liberté et la sécurité qu’il offre ainsi que dans sa capacité à financer différentes expériences plutôt que dans l’accumulation de biens inutiles, avance le rapport de Havas. C’est particulièrement le cas pour les milléniaux qui valorisent davantage de vivre des choses plutôt que d’en acheter. »

D’ailleurs, 26 % des Canadiens, dont 35 % des jeunes de la génération Y, disent faire davantage d’efforts ces temps-ci pour échanger ou emprunter des biens plutôt de de les acheter.

Tendance mondiale

Les Canadiens sont loin d’être les seuls. Les sondeurs ont obtenu des résultats similaires auprès de près de 12 000 personnes de 37 pays! Le minimalisme et la simplicité volontaire sont-ils populaires à ce point?

« Pour certains, il s’agit d’un antidote à la surconsommation et au gaspillage de nos ressources, analyse Judikaela Auffrédou, directrice stratégie chez Havas, dans un courriel. Mais pour beaucoup, c’est tout simplement une manière de se montrer proactifs face à la situation économique, en apprenant à faire des choix dans nos dépenses. Nous cherchons avant tout à avoir assez d’argent pour ne pas avoir à nous en soucier. Nous voulons subvenir à nos besoins quotidiens, mais aussi avoir de la place pour l’exceptionnel. »

À lire également : Consommer moins, mais mieux?

Cette tendance mondiale vers la déconsommation, le chercheur Fabien Durif l’a vue poindre dans différentes études sociologiques ces dernières années. Le directeur de l’Observatoire de la consommation responsable constate aussi ce phénomène dans ses propres recherches menées au Québec. Dans la province, 62 % des gens disaient avoir réduit leur consommation dans une étude qu’il a publiée l’automne dernier.

Fait intéressant, les gens cherchent aussi à mettre davantage d’argent de côté. Selon le sondage de Havas, 47 % des Canadiens aimeraient dépenser et épargner plus intelligemment! D’ailleurs, 52% disent que de mieux consommer et investir les fait sentir plus futés!

Par ailleurs, avec un taux d’endettement des ménages à près de 170 %, les Canadiens (65 %) sont aussi nombreux à penser qu’ils seraient plus heureux s’ils avaient moins de dettes. Quelque 22 % disent avoir trop de dettes sur leur carte de crédit et 51 % disent admirer ceux qui parviennent à éviter d’utiliser les fameuses cartes!

À lire également : Cinq solutions pour se débarrasser de ses dettes

Nathalie Côté

Un commentaire

  • Merci pour cet article. 🙂 Peu étonnant: plus on consomme, plus on a le sentiment d’avoir des besoins et donc de consommer…