On veut votre bien et on l’aura

on veut votre bien et on laura

La saison estivale est souvent l’occasion de s’étendre au soleil avec un bon livre. Économies et cie a donc demandé à différents blogueurs de vous proposer leur coup de cœur en consommation et en finances personnelles. Une suggestion de livre à glisser dans vos valises vous sera présentée chaque semaine de l’été!

Aujourd’hui, Nathalie Côté, rédactrice en chef d’Économies et cie, lance le bal avec le livre On veut votre bien et on l’aura, de Jacques Nantel et Ariane Krol.

 

 

De quoi parle ce livre?

Ce livre parle de la dangereuse efficacité du marketing, comme l’indique à juste titre sa page couverture. Jacques Nantel, prof de marketing à HEC Montréal, jete un regard très critique sur son milieu professionnel. La journaliste Ariane Krol le seconde dans son travail.

Les auteurs établissent des liens fort importants entre la vie de moins en moins privée des consommateurs, les réseaux sociaux, le marketing et l’endettement sans cesse grandissant des ménages. Ils dénoncent la dérive du marketing. Au lieu de chercher à mieux répondre aux besoins des clients, le marketing vise souvent simplement à vous faire dépenser plus, selon eux.

Pour terminer en beauté, les auteurs proposent quelques conseils d’autodéfense pour les consommateurs soumis aux assauts du marketing.

Pourquoi devrions-nous apporter ce livre dans nos valises cet été?

Même s’il a été publié il y a quelques années, ce livre est encore tout à fait pertinent. Il y a bien quelques informations dépassées (qui se souvient de Facebook Deals?). Cependant, l’ensemble est toujours d’actualité. Peut-être même encore plus qu’avant. En effet, l’endettement des ménages continue de grimper tandis que les techniques de marketing se raffinent toujours plus.

Ce livre est intéressant parce qu’il vous permet de réaliser avec quelle efficacité vous êtes manipulé par les experts du marketing. Oui, même vous l’acheteur responsable qui pensiez être immunisé. Non, ce n’est pas parce que vous avez l’âge mental d’un enfant de huit ans.

Leur travail est d’autant plus efficace que les pros du marketing vous connaissent mieux que la plupart de vos amis. Comment est-ce possible? Notamment grâce aux informations personnelles que vous dévoilez sur les réseaux sociaux et avec vos cartes fidélités. Mieux ils vous connaissent, plus ils peuvent vous manipuler.

C’est un sombre constat, me direz-vous. Cette prise de conscience peut toutefois vous permettre d’être plus critique dans votre magasinage et de tenter d’éviter certains pièges. Au final, si vous faites des achats plus avisés et évitez certains pièges, votre temps aura été bien investi!

Nathalie Côté

Un commentaire

  • Jean-François D.

    « Cette prise de conscience peut toutefois vous permettre d’être plus critique dans votre magasinage et de tenter d’éviter certains pièges. »

    C’est exactement pour cela que je vais lire ce livre!