Démarrer une entreprise : par où commencer?

démarrer une entreprise

Vous pensez que seuls les grands de ce monde peuvent avoir une business? Que c’est infiniment complexe de démarrer une entreprise? Que vous devrez lâcher votre travail? C’est peut-être le temps de revoir ce que vous pensiez connaître!

 

 

 

 

 

Une entreprise naît quand quelqu’un exerce une activité avec espérance de profits. Autrement dit, si vous vendez votre frigo sur Kijiji, ce n’est pas un revenu d’entreprise. Par contre, si vous achetez et revendez des frigos pour les « flipper », c’en est un au sens de la loi. Félicitations, vous êtes en business!

Lancer sa propre affaire peut être une façon intéressante de générer des revenus supplémentaires et d’atteindre vos objectifs financiers. Que ce soit 100 $ ou 1000 $ supplémentaires par mois, il est faisable pour presque n’importe de démarrer une entreprise.

Est-ce que c’est compliqué de démarrer une entreprise?

Au Québec, et par le fait même au Canada, il est facile de démarrer une petite entreprise. Si votre entreprise comprend votre nom complet (ex. : Jean Tremblay, promeneur de chiens), vous n’avez personne à avertir. Sauf vos clients potentiels!

Évidemment, si vous avez besoin d’un prêt pour acheter de l’équipement, c’est un peu plus complexe. Par contre, plusieurs personnes se lancent en affaires en utilisant des méthodes créatives de financement, comme le financement par le vendeur ou la location-achat. Encore plus simple : bien des entrepreneurs choisissent de partir petits et de réinvestir leurs profits dans la compagnie.

Oui, mais déclarez ses revenus, c’est complexe, non?

Pas du tout! En fait, vous n’avez qu’à remplir une annexe et un formulaire dans votre déclaration de revenus. Au fil de l’année, vous conservez toutes vos factures pour les biens et services achetés dans le cadre de vos activités. Il suffit de les déduire ensuite. Simple, non?

Vous serez imposé sur le montant net, qui correspond au revenu brut, moins vos dépenses. Chaque fois que vous êtes payé, mettez de côté un certain montant pour les impôts. C’est important, parce que contrairement à votre paie, le gouvernement ne retient aucun montant à la source. Vous serez imposé en bloc au moment de votre déclaration de revenus. Un petit compte épargne à part et c’est réglé.

En plus, en déclarant vos revenus, vous obtenez des avantages comme les cotisations à la RRQ et au RPC ainsi que des droits de cotisation pour le REER.

Et les taxes dans tout ça?

Si vous faites moins de 30 000 $ de vente en quatre trimestres consécutifs, vous n’avez pas besoin de facturer les taxes. Oui, c’est la vraie vérité et non, ce n’est pas « en dessous de la table ». Simplement, le gouvernement cherche à encourager les petits entrepreneurs en leur simplifiant la tâche.

En plus, ça ne serait pas payant pour lui d’embaucher de nouveaux fonctionnaires pour engranger ces taxes!

 

Vous aimerez également: Petit guide pour travailler à la maison

Sara-Jane Breault
Suivez-moi

Sara-Jane Breault

blogueuse chez Cennes habitudes
Sara-Jane Breault blogue sur la vie et les finances personnelles depuis 2011, d’abord sur Chroniques Étudiantes et maintenant sur Cennes Habitudes. Elle voit le budget comme une façon de faire travailler son argent pour soi plutôt que de travailler pour lui.
Sara-Jane Breault
Suivez-moi

Les derniers articles par Sara-Jane Breault (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *