Lancer son entreprise : le financement

budget entreprise monnaie calculatrice

L’argent, c’est toujours le nerf de la guerre. Vous pourriez avoir la meilleure idée au monde, si vous ne réussissez pas à financer votre projet, il risque de tomber à l’eau. Voici donc les solutions les plus communes pour le financement d’un projet d’entreprise.

 

 

 

 

 

Mise de fonds personnelle

Certaines personnes ont déjà en leur possession le montant nécessaire au démarrage d’une entreprise. Super!

Par contre, faites attention! S’il s’avérait dans le futur que vous deviez avoir besoin de plus d’argent éventuellement, il pourrait être plus difficile d’emprunter si vous avez tout dépensé.

Love money

Le Love money, c’est l’argent donné ou prêté à faible taux par un proche pour lancer votre projet. C’est beaucoup plus commun qu’on pourrait penser. Ça peut aussi prendre la forme d’équipement ou de services. Assurez-vous d’avoir une entente claire avec les personnes concernées pour éviter d’éventuels conflits.

Réinjection des profits

Vous pouvez démarrer petit et, au fil des contrats, réinjecter vos profits dans la croissance de votre entreprise. C’est tout simple, mais bien des gens oublient cette méthode. Démarrer petit peut souvent être plus facile!

Marge de crédit hypothécaire

C’est souvent l’outil de crédit le plus accessible pour bien des entrepreneurs. Si vous avez payé plus de 20 % de la valeur de votre maison, la balance peut devenir accessible sous la forme d’une marge de crédit. Cependant, pour que les frais d’intérêt soient déductibles d’impôt, la marge ne doit servir qu’à l’entreprise.

Emprunts 

Pour avoir accès aux meilleures conditions de financement auprès des banques et autres institutions de prêts, vous devrez avoir un dossier de crédit est sans tache (ou le moins possible). Vous devrez également démontrer que vous êtes en mesure d’investir dans votre projet. Selon le type de financement, le pourcentage de mise de fonds peut varier entre 10 % et 50 %. Si vous voulez des sous, il faudra en mettre vous aussi!

Votre institution financière
Votre premier arrêt, si vous avez besoin d’un prêt pour démarrer votre entreprise, devrait être votre institution financière. Non seulement ça vous permettra d’ouvrir un compte d’entreprise, mais elle pourra vous renseigner sur le financement qu’elle peut vous offrir. Elle offre différents types de financement :

  • Carte de crédit (pour les besoins de liquidités à court terme)
  • Marge de crédit (fonds de roulement, achat d’inventaire, etc.)
  • Prêt traditionnel

Différents fonds

De nombreux fonds existent pour financer les entrepreneurs : Femmessor pour les femmes, Futurpreneur pour les jeunes, le Fonds Mosaïque pour les entrepreneurs provenant d’une communauté culturelle, la BDC, etc. Chaque fonds a ses propres critères et les limites de financement varient. Consultez ces organisations ou le centre d’aide aux entreprises de votre région pour plus d’information.

Subventions

Il persiste un mythe autour des subventions pour le démarrage d’entreprises. Si celles-ci ont déjà été monnaie courante, elles sont aujourd’hui plus que rares. Seules quelques-unes perdurent et elles sont souvent assujetties à de nombreuses restrictions. Une chose est certaine, il n’y a pas d’argent gratuit!

Méfiez-vous des sites qui vous demandent de payer pour vous trouver des subventions. Ils ne proposent jamais plus que ce que vous pouvez vous-même trouver avec une recherche rapide. Les 500 $ que vous leur donnerez ne vous apporteront rien de plus. Mieux vaut téléphoner à un organisme en démarrage d’entreprise présent dans votre région. C’est le métier des conseillers de connaître les sources de financement pour aider les entrepreneurs.

Quoi qu’il en soit, il est certain qu’il existe une solution pour vous. Ce n’est peut-être pas celle que vous aviez envisagée, mais si vous êtes prêt à faire des efforts, vous pourriez vous aussi être votre propre patron!

Sara-Jane Breault
Suivez-moi

Sara-Jane Breault

blogueuse chez Cennes habitudes
Sara-Jane Breault blogue sur la vie et les finances personnelles depuis 2011, d’abord sur Chroniques Étudiantes et maintenant sur Cennes Habitudes. Elle voit le budget comme une façon de faire travailler son argent pour soi plutôt que de travailler pour lui.
Sara-Jane Breault
Suivez-moi

Les derniers articles par Sara-Jane Breault (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *