Les pelures et autres épluchures : quoi en faire?

Marie Cochard

En cuisine, bien des pelures et autres épluchures se retrouvent souvent au compost, au mieux, ou encore à la poubelle. Pourtant, la très grande majorité d’entre elles peuvent être réutilisées dans des recettes, des produits ménagers, des produits de beauté ou au potager. C’est économique et écologique!

Ces astuces bien connues des générations précédentes ont été peu à peu oubliées, soulignait Marie Cochard dans une conférence lors du Festival zéro déchet de Montréal, samedi dernier. Pour l’écriture de son livre Les épluchures, elle a d’ailleurs sondé « les anciens » ainsi que des gens de différents pays pour découvrir toutes sortes de recettes.

« Presque tout peut servir à quelque chose, assure-t-elle. Les deux seules exceptions, ce sont les feuilles de tomates et de rhubarbes, parce qu’elles sont toxiques. »

Mais avant de trouver une seconde vie aux pelures et épluchures, on peut aussi se demander s’il ne serait pas tout simplement plus simple de les manger directement. « La pelure de la pomme de terre contient 100 fois plus de nutriments que la chaire », signale Mme Cochard.

Une autre pelure nutritive qu’on jette trop souvent… celle du kiwi! « Il ne faut pas avoir peur des poils, rassure-t-elle. Si on le lave, ils s’envolent et on profite de toutes les vitamines. »

Les feuilles de carottes et de radis, par exemple, sont aussi délicieuses en salade.

Idées pratiques

L’auteure propose différentes idées originales pour les pelures et autres épluchures. En voici quelques-unes.

Peau de banane

  • Frottez vos souliers de cuir (ou même vos fauteuils en cuir) avec l’intérieur d’une peau de banane. Ensuite, passez un chiffon doux. Cela permet de raviver le cuir.
  • Découpez-les en lanières et enterrez-les au pied de vos rosiers. Ce fertilisant naturel favorise la floraison et ravive les couleurs.
  • Frottez l’intérieur de la peau sur vos dents régulièrement permet de les blanchir et de faire disparaître les taches.

Pelures d’oignon

  • Faites sécher les pelures puis réduisez-les en poudre. Celle-ci peut remplacer jusqu’à 5 % de la farine dans une recette.
  • Faites infuser vos pelures d’oignon puis filtrez. Utilisez cette eau comme rinçage après le shampoing pour donner de beaux reflets à vos cheveux.

Noyaux d’olives

  • Gardez-les en vue de les utiliser dans votre poêle à bois par temps froid. Leur capacité chauffante est étonnante, selon Mme Cochard.

Os

  • Conservez les os de la viande pour fabriquer de délicieux bouillons.

Cerises

  • Conservez les queues et faites-les sécher sur un linge. Vous pourrez en faire des tisanes.
  • Lavez les noyaux et conservez-les. Vous pourrez ensuite les mettre dans un sac de tissus pour en faire un « sac magique ». Vous pouvez le chauffer au micro-ondes pour en faire une bouillotte ou le mettre au congélateur si vous recherchez plutôt le froid.

Agrumes

Coquilles d’œufs

  • Plantez vos semis dans des coquilles d’œufs. Ces petits pots sont totalement biodégradables et les plantes profitent de cet apport en calcium.
  • Broyez vos coquilles et mélangez-les avec de l’eau et du savon de Marseille pour nettoyer vos casseroles. « Ça permet d’enlever la nourriture collée sans rayer les casseroles », assure Mme Cochard.

Évidemment, les lecteurs peuvent aussi trouver plusieurs autres trucs dans son livre. Mme Cochard incite aussi le public à faire ses propres expériences avec les épluchures. « On ne risque pas grand-chose à essayer puisque, de toute façon, ce sont des choses dont on se débarrasserait », souligne-t-elle.

livre épluchures

Vous aimerez également: 10 conseils pour moins gaspiller les aliments

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *