Dix mauvaises habitudes qui nuisent à vos finances

café

Pour équilibrer son budget et économiser de l’argent, certains petits détails peuvent faire toute la différence. Voici quelques mauvaises habitudes qui peuvent nuire à vos finances personnelles.

 

 

 

 

 

 

Acheter café et collations au commerce du coin

Cette dépense ne représente que quelques dollars. Mais si vous achetez un café et une collation chaque jour c’est une somme considérable que vous dépensez. Vous économiseriez beaucoup d’argent en investissant dans une cafetière. Quant à vos collations, il est plus économique de les acheter en gros format. Ou encore mieux, de les cuisiner vous-mêmes!

Avoir de mauvais forfaits

Si vous payez régulièrement des frais parce que vous dépassez les limites de vos forfaits (cellulaire, internet, frais bancaires), il serait sage de les revoir. Un meilleur forfait reviendrait sans doute moins cher. À l’inverse, si votre consommation est bien inférieure à ce qui est inclus, un forfait moins coûteux pourrait être mieux adapté. Vous économiserez!

Maintenir des abonnements fantômes

S’abonner à des produits ou des services permet souvent d’économiser par rapport au prix régulier. Mais même à bas prix, ces abonnements sont trop chers si vous ne les utilisez plus. Pensez à les annuler!

Acheter régulièrement des billets de loterie

Évidemment, cela peut être très rentable si vous gagnez. Sauf que vous avez une chance sur 13 983 816 de gagner le gros lot au 6/49, selon Loto-Québec. C’est plutôt mince… Les probabilités de vous enrichir sont plus grandes si vous économisez et investissez votre argent.

Être trop prudent

Plusieurs personnes sont trop prudentes au moment d’investir. Vous pourriez obtenir des rendements plus élevés en choisissant des produits d’investissements un peu plus risqués. La différence peut être importante, surtout si vous investissez à long terme. Actuellement, les taux des certificats de placements garantis sont tellement bas, qu’ils sont souvent inférieurs à l’augmentation du coût de la vie. Résultat : lorsque votre placement arrivera à terme, vous pourrez vous acheter moins de choses avec votre argent que vous auriez pu le faire aujourd’hui…

Acheter des bouteilles d’eau

Sauf de très rares exceptions, l’eau du robinet est d’excellente qualité au Québec. Pour en transporter avec vous, il suffit d’acheter une bouteille réutilisable. C’est bien meilleur pour votre portefeuille et pour l’environnement!

Négliger de planifier son épicerie

Aller à l’épicerie sans avoir fait de liste est le meilleur moyen pour gaspiller temps, argent et nourriture. Vous risquez de racheter des aliments que vous avez déjà et d’acheter la mauvaise quantité et de gaspiller. Sans compter qu’il est probable que vous deviez y retourner pour corriger vos oublis.

Acheter des repas tout prêts

Manger au restaurant ou acheter des plats cuisinés à l’épicerie revient beaucoup plus cher que de cuisiner ses repas. Pour sauver du temps, vous pouvez simplement cuisiner en plus grande quantité et conserver les surplus pour vos lunchs. Congelez les surplus en portions individuelles pour plus tard si vous ne supportez pas de manger la même chose deux jours de suite.

S’abonner aux infolettres de commerces

Les infolettres permettent souvent d’avoir accès à des rabais. Par contre, elles créent aussi des « besoins ». Si résister à la tentation est difficile pour vous, mieux vaut vous désabonner. Vous économiserez davantage en évitant d’acheter des produits dont vous n’avez pas besoin qu’en profitant des rabais offerts.

Payer trop de frais de gestion

Lorsque vous investissez votre argent, un pourcentage est prélevé pour payer des frais de gestion. Ceux-ci servent notamment à payer votre conseiller. Si ces frais sont élevés, vous devez vous assurer d’en avoir pour votre argent. Si votre situation financière est très simple et ne nécessite pas de conseils, vous payez probablement trop cher. Un robot-conseiller pourrait faire l’affaire et serait moins coûteux. Votre situation est complexe et vous recevez peu de conseils pour optimiser votre situation? Vous auriez avantage à vous adresser à un meilleur conseiller. Ses recommandations pourraient vous faire économiser beaucoup!

Vous aimerez aussi : Où faire son épicerie au meilleur prix?

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *