Surendettement : 20 signes à surveiller

Couple surendettement

Si vous êtes comme la majorité des Canadiens, vous avez quelques dettes à votre actif. Vous avez peut-être une hypothèque, un prêt-auto, quelques cartes de crédit ou un prêt étudiant. Mais êtes-vous surendetté?

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que le surendettement?

Vous êtes surendetté si, après le paiement mensuel de vos dettes, vous n’avez plus assez d’argent pour subvenir à vos besoins courants.

Le surendettement peut survenir instantanément ou s’infiltrer insidieusement dans votre quotidien. Peut-être aviez-vous un équilibre budgétaire fragile qu’un imprévu a bouleversé ? Ou vous n’avez jamais ressenti le besoin de faire un budget parce que tout « arrivait ». Parfois, une mauvaise évaluation du coût d’un achat peut tout faire basculer. Par exemple : vous changez de véhicule, mais vos assurances décuplent alors que vous n’aviez envisagé que la mensualité offerte par le concessionnaire. Cette augmentation de vos dépenses automobiles déséquilibre votre budget.

Un beau matin vous réalisez que vous n’arrivez plus à payer vos dettes et votre épicerie. Vous êtes surendetté.

Signes de surendettement

Pour éviter la catastrophe, il est important de prendre conscience de votre situation le plus tôt possible. Voici les signes de surendettement à surveiller :

  1. Vos dépenses mensuelles dépassent vos revenus.
  2. Vous utilisez vos cartes de crédit pour des dépenses essentielles et non comme un outil de gestion.
  3. Vous payez le minimum de vos cartes sans rembourser le capital.
  4. Vous utilisez une carte de crédit pour rembourser d’autres dettes.
  5. Vous financez l’achat d’un bien sur une plus longue période que sa durée de vie (ou de possession). Par exemple : vous financez votre voiture sur 96 mois alors que vous ne la conserverez que 5 ans (60 mois).
  6. Vous utilisez votre marge de crédit hypothécaire pour rembourser des dettes de consommation (ex. : épicerie, vêtement, voyage, etc.).
  7. Vous retardez ou sautez un paiement.
  8. Vous faites des chèques sans fonds.
  9. Votre institution financière refuse votre demande de prêt.
  10. Vous recevez une note de dernier avis.
  11. Un de vos créanciers remet votre dette à une agence de recouvrement.
  12. Votre situation financière vous empêche de dormir.
  13. Vous craignez de répondre au téléphone ou d’aller chercher votre courrier par crainte d’être contacté par un créancier.
  14. Vous subissez du harcèlement de la part de vos créanciers.
  15. On vous menace de saisir votre salaire, vos meubles ou votre voiture.
  16. On vous coupe un service public (ex. : électricité), car vous n’avez pas payé votre facture.
  17. Vous empruntez de l’argent à votre famille.
  18. Vous utilisez les services d’un prêteur sur gages pour assurer vos fins de mois.
  19. Vous avez recours au crédit parallèle pour rembourser une dette ou subvenir à vos besoins.
  20. Vous cherchez un deuxième emploi pour être capable de faire l’épicerie.

Comment s’en sortir?

Si vous reconnaissez un de ces signes, il est important d’agir ! Pour vous en sortir, faites le bilan de votre situation et informez-vous des solutions, dont celles pour régler la situation avec vos créanciers. N’hésitez pas à consulter un organisme à but non lucratif ou un syndic pour obtenir de l’aide et de judicieux conseils.

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Lyne Desruisseaux

Diplômée en sciences de la consommation de l'Université Laval, Lyne Desruisseaux a été consultante budgétaire pendant 10 ans, avant de devenir maman à la maison. Maintenant que ses filles sont plus grandes, elle renoue avec sa passion: les finances personnelles.
Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Les derniers articles par Lyne Desruisseaux (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *