Quoi de neuf pour vos finances en 2018?

argent-canadien

Plusieurs changements pourraient affecter vos finances (à la hausse et à la baisse) durant la prochaine année. En voici quelques-uns!

 

 

 

 

 

 

Baisse d’impôt

Les contribuables québécois bénéficieront d’une baisse d’impôt cette année. En effet, le taux d’imposition passera de 16 % à 15 % sur les revenus gagnés jusqu’à 42 705 $. L’économie peut atteindre 278 $ par personne.

Taxes scolaires

Le gouvernement québécois a décidé d’uniformiser à la baisse le taux de la taxe scolaire dans les différentes régions. Pour plusieurs propriétaires, cela entraînera une diminution du compte de taxes scolaires. De plus, il a mis en place une exemption sur les premiers 25 000 $ de la valeur des propriétés. L’actualité a créé un outil de calcul pour vous permettre d’évaluer la différence sur votre compte de taxes.

Prix de la nourriture

En général, l’augmentation du prix des aliments devrait se situer entre 0 % et 2 % l’an prochain. Deux exceptions : les légumes (4 % à 6 %) et la restauration (4 % à 6 %). Comme les gens cuisinent de moins en moins, il devrait coûter 348 $ de plus, en moyenne, pour nourrir une famille de quatre personnes en 2018.

100 $ par enfant d’âge scolaire

Le gouvernement québécois a annoncé le versement d’un supplément de 100 $ par enfant d’âge scolaire en juillet de chaque année. De plus, cette mesure est rétroactive. Ainsi, les 100 $ offerts pour 2017 seront versés en janvier 2018.

Soutien aux enfants

Les paiements de soutien aux enfants versés par le gouvernement du Québec augmenteront de 0,82 % à compter de janvier 2018. Le montant annuel maximal sera donc de 2430 $ pour le premier enfant, de 1214 $ pour le second et le troisième et de 1821 $ pour le quatrième et les suivants.

Services de garde

Le coût des services de garde subventionnés pour les tout-petits passe de 7,75 $ à 8,05 $ par jour par enfant.

Quant au tarif des services de garde réguliers en milieu scolaire, il est aussi indexé à compter de janvier. Il passe donc de 8,15 $ à 8,20 $ par jour.

Hydro-Québec

Hydro-Québec souhaite augmenter les tarifs d’électricité de 1,1 % à compter du 1er avril 2018. Sa demande devra cependant être autorisée par la Régie de l’énergie. Selon la société d’État, cela représenterait une hausse moyenne de 0,47 $ par mois pour un logement de cinq pièces, de 1,48 $ par mois pour une petite maison, de 2,21 $ par mois pour une maison moyenne et de 2,95 $ par mois pour une grande maison.

Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ)

Le coût d’un permis de conduire grimpera de plus de 1 % pour atteindre 84,29 $. Quant au tarif pour l’immatriculation d’un véhicule, il augmentera aussi légèrement pour atteindre 266,94 $ sur l’île de Montréal et 221,94 $ ailleurs au Québec.

Taux d’intérêt

La Banque du Canada a annoncé une hausse de son taux directeur en juillet et septembre derniers, ce qui a entraîné une augmentation des taux d’intérêt. Les analystes de Desjardins s’attendent à ce que le mouvement à la hausse se poursuive dans les prochains mois, rapporte Le Devoir. Concrètement, cela signifie entre autres que bien des propriétaires verront grimper le taux d’intérêt de leur hypothèque s’ils bénéficient d’un taux variable ou s’ils doivent la renouveler.

Salaire minimum

Le gouvernement a annoncé que le salaire minimum passerait de 11,25$ à 12$ l’heure à compter du 1er mai 2018. Celui des employés à pourboire passera pour sa part de 9,45$ à 9,80$ l’heure.

 

Mis à jour le 18 janvier 2018

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *