Retrouver la forme à petit prix

Bon, maintenant que les cadeaux ont été déballés, que la dinde et ses accompagnements ont été consommés et que les bouteilles de vin sont vides, c’est le temps de fermer le livre de 2017 et d’ouvrir celui de 2018.

Qui dit nouvelle année dit résolutions, bien sûr. La plus populaire est sans doute celle de perdre du poids. Installez-vous à l’entrée de n’importe quel centre sportif dans les prochains jours. Vous verrez une parade incessante de nouveaux abonnés qui sont prêts à débourser quelques centaines de dollars, voire plus de mille dollars, pour retrouver la forme.

Si vous aussi souhaitez retrouver la forme et perdre quelques kilos, mais votre budget est trop serré pour un abonnement annuel à un centre sportif, sachez qu’il existe plusieurs façons de tenir votre résolution sans briser votre petit cochon.

Voici quelques exemples.

Course à pied

L’une des meilleures façons de retrouver la forme est aussi l’une des plus vieilles : la course à pied. Ce sport, qui est pratiqué depuis la nuit des temps, ne vous coûtera pratiquement rien pour commencer. Vous avez probablement déjà tout ce qu’il vous faut pour commencer : une paire de souliers de course et des vêtements de sport.

Ne vous laissez pas influencer par ces coureurs tendance que vous apercevez devant votre maison. Pour commencer, vous n’avez pas besoin de souliers à 250 $, de blousons imperméables en fibre de bambou ou de montre GPS avec moniteur cardiaque et applications dernier cri.

Tout ce que vous avez à faire aujourd’hui, c’est d’attacher vos souliers et d’aller dehors.

Le hic, par contre, c’est d’avoir le courage de le faire pendant les journées froides de janvier. C’est difficile pour un débutant. Découvrez les 12 règles pour courir en hiver de La Presse pour vous guider.

Parlant de lecture, plusieurs bons livres sur la course à pied ont été publiés au cours des dernières années, dont Courir mieux de Jean-François Harvey. Il est très simple et contient quelques programmes pour vous aider à aimer ce sport.

Si la motivation n’est pas toujours au rendez-vous, pensez à joindre un groupe de course. La plupart des groupes accueillent des coureurs de tous les niveaux. Les boutiques spécialisées dans la course à pied (Le coin des coureurs, La maison de la course, MEC) offrent des rencontres de groupe de course gratuites une ou deux fois par semaine. Vous serez jumelés avec d’autres coureurs de votre niveau avec qui vous partirez à la course.

S’entraîner à la maison

Oui, il est possible de s’entraîner dans le confort de sa maison sans pour autant s’encombrer d’équipements massifs.

Si vous aimeriez pratiquer le yoga, par exemple, il suffit de vous procurer un tapis (à moins d’avoir déjà un tapis au sol). Ensuite, vous pouvez aller sur YouTube pour vous trouver un programme qui vous convient. Il y en a pour les débutants ou les experts, en anglais comme en français.

YouTube peut aussi vous aider à vous entraîner à la maison grâce aux nombreux programmes d’exercices de pliométrie que l’on y trouve. Pompes, squats, redressements, Pilates… Tout y est, ou presque.

Profitez des aménagements urbains…

Le phénomène des gyms urbains est plutôt récent au Québec. Depuis quelques années, de plus en plus de villes ont décidé d’aménager des modules permettant de faire divers exercices dans les parcs.

On y trouve notamment des barres parallèles, des barres de traction et des supports pour aider à faire des pompes. Souvent, l’équipement est adapté à différents groupes d’âge. Certains sont munis d’instructions claires pour en faciliter l’utilisation.

Pour en savoir plus, consultez le site web de l’entreprise TrekFit, de Chambly. Le site est très complet : vous pouvez regarder des vidéos vous démontrant comment faire les exercices, vous pouvez vous bâtir un programme personnalisé et trouver les parcs où sont installés les équipements de l’entreprise.

Et de la nature!

Les froides journées de janvier et de février sont courtes, mais elles sont souvent très ensoleillées. Pourquoi ne pas en profiter pour aller faire de la randonnée pédestre, du ski de fond, ou de la raquette? Ces sports ne coûtent presque rien (vous pouvez louer des raquettes pour quelques dollars) et ils vous feront un très grand bien.

Consultez la liste de sentiers de raquette accessibles et de ski de fond gratuitement.

Il ne vous restera qu’à enfiler vos vêtements les plus chauds et vos grosses bottes et aller jouer dans la neige!

Le gym à bon prix

Si vous habitez dans un grand centre, comme Montréal, Laval, Longueuil ou Québec, vous aurez l’embarras du choix si vous décidez que la meilleure chose pour vous serait de vous abonner à un centre sportif.

Pour vous aider à y voir plus clair (et à éviter de dépenser pour rien), identifiez bien vos besoins, car le prix d’un abonnement peut varier beaucoup.

Voici donc quelques critères à considérer avant de faire votre choix :

Avez-vous besoin d’un suivi personnalisé? Si vous êtes un habitué des gyms et que toutes ces machines n’ont plus de secret pour vous, il n’est peut-être pas nécessaire pour vous de prendre un abonnement qui comprend un suivi personnalisé par un entraîneur certifié. Vous pourriez épargner beaucoup sur les coûts d’abonnement.

Comptez-vous suivre des cours de groupe? Certains centres facturent un supplément pour les abonnés qui veulent avoir la possibilité de participer à des cours d’aérobie ou de yoga en groupe. Si ce n’est pas votre cas, vous pourrez encore une fois épargner.

Irez-vous au gym pour vous faire voir ou pour vous entraîner? Est-ce qu’une visite au gym est un événement social pour vous? Plusieurs centres sont devenus des endroits tendance, où les gens vont pour voir et pour se faire voir, ou pour discuter entre amis. Le prix des abonnements dans ces endroits a parfois tendance à grimper avec la popularité de la boîte. Si ce n’est pas ce que vous cherchez, passez votre tour.

Frais d’adhésion – faites attention aux frais d’adhésion. Certains centres demandent plus de 100 $ par année pour avoir le privilège de devenir membre, sans compter le coût de l’abonnement lui-même.

Si vous hésitez entre deux ou trois centres, demandez s’il est possible de faire une visite ou un essai gratuit. Allez-y à l’heure à laquelle vous y iriez normalement pour avoir une bonne idée de l’achalandage et de l’atmosphère à ce moment.

Fini les excuses!

Alors, voilà. Vous ne pouvez pas dire que vous n’avez pas d’argent pour vous entraîner. Les options gratuites ou peu coûteuses pour retrouver la forme abondent. Il ne reste plus qu’à vous de choisir laquelle vous convient le mieux et à vous préparer à suer.

Vous verrez ensuite à quel point ce petit investissement peut être rentable.

Bon entraînement!

Sébastien Duperron
Suivez-moi

Sébastien Duperron

Blogueur chez Mon fric à moi
Sébastien Duperron est le Savant derrière le blogue de finances personnelles Mon Fric à moi. Il est aussi traducteur, rédacteur et correcteur indépendant. On peut aussi lire ses oeuvres de fiction au sebduper.com.
Sébastien Duperron
Suivez-moi

Les derniers articles par Sébastien Duperron (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *