Marchés en baisse : que devriez-vous faire?

bourse

Chronique — Les marchés financiers ont baissé vendredi et lundi. En lisant les gros titres, vous êtes peut-être un peu inquiet. Que devriez-vous faire?

 

 

 

 

 

 

Tout d’abord, pas de panique. Les fluctuations des marchés comme celles-ci sont normales. Pas nécessairement agréables, mais normales.

De plus, vous devez réaliser que si la valeur de vos placements a baissé, la perte réelle ne se matérialisera que si vous vendez vos placements. C’est un peu comme une maison. Imaginez que sa valeur baisse pour une raison ou une autre. Votre maison, elle, est toujours là. Vous pourriez être patient et attendre que sa valeur remonte pour la vendre. Vous n’aurez alors rien perdu.

Garder le cap

Si vous avez établi votre stratégie financière avec un conseiller, celui-ci doit tenir compte de certains éléments dans ses recommandations. Même chose pour les robots-conseillers puisque vous devez répondre à différentes questions avant d’investir. Leurs suggestions devraient s’appuyer entre autres sur votre tolérance au risque et votre horizon de placement.

En effet, si vous épargnez pour votre retraite dans 30 ans, votre horizon de placement vous permet de prendre plus de risques. Vous avez le temps de vous « refaire » en cas de pertes. D’ailleurs, si vous regardez les performances des marchés sur de nombreuses années, vous allez voir qu’ils ont toujours augmenté à long terme malgré les variations à court terme.

Si vous êtes retraité ou près de l’être, votre conseiller devrait déjà vous avoir suggéré de sécuriser une partie de votre portefeuille. Des placements plus sécuritaires devraient vous permettre d’éviter de vous retrouver dans le pétrin.

La meilleure stratégie consiste donc généralement à garder le cap. Si vous êtes inquiet malgré tout, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller. Il pourra vous donner des explications sur votre situation particulière.

Profiter des aubaines?

Les plus audacieux pourraient avoir envie de profiter de quelques aubaines sur les marchés pour investir davantage. Cela peut être une bonne idée d’en discuter avec votre conseiller. Si vous faites de l’investissement autonome, assurez-vous d’être très bien renseigné.

Si vous n’y connaissez pas grand-chose et n’avez pas de conseiller, le risque d’erreur dans le choix des placements est grand. Mieux vaut sans doute vous abstenir.

Alors, vous êtes rassurés?

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *