Des nouveautés pour vos impôts!

déclaration de revenus impôt

Chaque saison des impôts apporte son lot de changements. Voici les principales nouveautés auxquelles vous devez vous attendre pour vos impôts!

 

 

 

 

 

 

Baisse d’impôt

Le taux d’imposition sur les revenus gagnés jusqu’à 42 705 $ passera de 16 % à 15 % au Québec. « Cela représente une économie pouvant atteindre 278 $ par personne », signale Antonio Napoli, directeur en fiscalité chez Lemieux Cantin.

Activités des enfants

Le gouvernement fédéral a aboli le crédit d’impôt pour les activités physiques et artistiques des enfants. « Par contre, un crédit semblable continue d’exister au Québec », indique M. Napoli. Vous devriez donc conserver vos reçus malgré tout!

Transport en commun

Le crédit d’impôt pour le transport en commun a été aboli le 1er juillet 2017. Vous ne pouvez donc le réclamer que pour les six premiers mois de l’année. « Si une personne a payé son laissez-passer de juillet en juin, ce n’est pas admissible, signale M. Napoli. Il faut tenir compte de la période de validité du laissez-passer. »

Crédit d’impôt pour études et manuels

Une autre disparition de la déclaration de revenus fédérale : le crédit d’impôt pour études et manuels. « Comme c’est un crédit d’impôt que l’on pouvait reporter d’année en année, la partie inutilisée peut continuer d’être utilisée ou reportée », souligne M. Napoli. Par ailleurs, le crédit pour les frais de scolarité pour les étudiants est maintenu.

Disparition de la contribution santé

La plupart des gens en avaient déjà bénéficié de la disparition de la contribution santé au provincial l’an dernier, mais pas tous! « Il restait les contribuables ayant un très haut niveau de revenu, précise M. Napoli. Maintenant, elle est abolie pour tout le monde. »

Assurance médicaments

Si vous êtes inscrit au régime d’assurance médicaments du Québec, sachez que les taux des cotisations que vous devez payer à même votre déclaration de revenus ont été augmentés. La cotisation maximale est passée de 600 $ à 667 $. Les personnes à faible revenu n’ont pas de cotisation à payer.

Rénovations écologiques

Si vous avez fait effectuer des rénovations écoresponsables sur votre résidence ou votre chalet, vous pourriez être admissible au crédit d’impôt RénoVert. Ce programme, qui devait prendre fin l’an dernier, a été prolongé. « Il est en vigueur jusqu’au 31 mars 2018, donc il est même encore temps de rénover », souligne M. Napoli. Ce crédit de 20 % s’applique aux dépenses admissibles qui excèdent les premiers 2500 $ dépensés.

De plus, un nouveau crédit d’impôt a vu le jour pour la mise aux normes d’installations d’assainissement des eaux usées résidentielles. Ce crédit fonctionne comme le précédent, c’est-à-dire qu’il équivaut à 20 % des dépenses admissibles qui dépassent les premiers 2500 $ dépensés.

Victimes d’inondation

Les propriétaires d’une résidence secondaire endommagée par les inondations importantes ayant eu lieu de 5 avril au 16 mai 2017 ont droit à un coup de pouce. Un crédit d’impôt pour la remise en état des bâtiments a été créé. Le volet nettoyage après sinistre s’applique à 2017 seulement alors que le volet réparation se poursuit en 2018.

Crédit d’impôt pour les travailleurs âgés

L’âge d’admissibilité du crédit d’impôt passe de 64 à 63 ans. De plus, le revenu maximal sur lequel le crédit est calculé grimpe de 6000 $ à 8000 $ pour les travailleurs de 65 ans et plus.

Faire sa déclaration au téléphone

Dernière nouveauté : l’Agence du revenu du Canada a lancé cette année un service de déclaration de revenus… par téléphone! Ce service gratuit est destiné aux personnes à faible revenu ou ayant un revenu fixe et dont la situation demeure la même d’une année à l’autre. Les contribuables admissibles devraient avoir reçu l’invitation par la poste.

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

Les derniers articles par Nathalie Côté (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *