Fraude : comment la prévenir?

prévention de la fraude

Personne n’est à l’abri des escrocs. Heureusement, il existe des moyens pour détecter et prévenir les arnaques. Voici quelques conseils d’experts dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude.

 

 

 

 

 

Quatre fraudes fréquentes en 2017

Voici quelques fraudes répandues l’an dernier, selon les spécialistes.

  1. Vous commandez un échantillon de crème gratuit et on vous demande votre numéro de carte de crédit pour payer les quelques dollars de frais de livraison. Le mois suivant, vous recevez un autre paquet et un montant de 80 $ s’inscrit sur votre compte de carte de crédit. Avec votre échantillon, vous venez de dire oui à un abonnement! Ensuite, vous faites les démarches nécessaires pour annuler, mais le vendeur ne vous rembourse pas. « Il existe cependant une solution, la rétrofacturation », explique Sylvie De Bellefeuille, avocate et conseillère budgétaire chez Option consommateurs.
  2. Vous lisez de nombreux commentaires positifs au sujet d’un produit et vous décidez de l’acheter. Selon Kata Rados, sous-commissaire adjointe par intérim du Bureau de la concurrence, il peut cependant s’agir de faux témoignages écrits uniquement pour mousser les ventes. En règle générale, dès que ça a l’air trop beau pour être vrai, c’est probablement une fraude.
  3. Votre partenaire vous demande toujours de l’argent pour des dépenses imprévues. Il vous montre sa détresse ou sa colère si vous refusez. Vous vous sentez mal, mais vous ne devriez pas céder. C’est souvent une fraude, surtout si vous ne connaissez pas la personne depuis longtemps. Malheureusement, il peut y avoir de la fraude même en amour, note le sergent Guy Paul Larocque de la Gendarmerie royale du Canada.
  4. Les fraudes par courrier, par courriel, au téléphone ou par message texte sont aussi fréquentes. Pour que vous mordiez à l’hameçon, les fraudeurs feront tout pour vous mettre en confiance. « Au téléphone, par exemple, ils peuvent se faire passer pour des maisons de sondage connues », affirme Alain Gaulin, capitaine à la Sûreté du Québec. Méfiez-vous!

Vous pouvez vous faire avoir de différentes manières. L’important, c’est de dénoncer les escrocs pour contrer la fraude. Seulement 5 % des Canadiens le font parce qu’ils ont honte d’être tombés dans le panneau.

Cinq conseils pour éviter la fraude

Voici quelques conseils pour éviter d’être victime de fraude.

  • Avant de faire un achat en ligne, vérifiez la fiabilité du commerçant. Sur le site de l’Office de la protection du consommateur, vous pouvez voir s’il existe des plaintes au sujet de l’entreprise, par exemple.
  • Attention aux informations que vous transmettez. Quand on vous demande trop de renseignements personnels, il peut s’agir d’une fraude.
  • Si vous recevez un courriel qui semble frauduleux, ne cliquez jamais sur les hyperliens. S’il s’agit d’une demande de renseignements, confirmez la demande par téléphone avant d’y répondre.
  • Lorsqu’une entreprise n’a pas d’adresse physique, c’est peut-être le signe d’une arnaque. Vérifiez cette information pour éviter de vous faire avoir.
  • Limitez l’accès à vos réseaux sociaux. Les escrocs pourraient se servir de vos informations pour commettre une fraude.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter Les 10 grandes fraudes de 2017.

Annick Roy-Desautels

Annick Roy-Desautels

Journaliste depuis quelques années, Annick écrit notamment pour TopoLocal. Elle est aussi responsable de La Gifle, le journal étudiant du Collège Lionel-Groulx, où elle montre les bases du journalisme aux étudiants.
Annick Roy-Desautels

Les derniers articles par Annick Roy-Desautels (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *