Renouvellement hypothécaire et péripéties

maison renouvellement hypothécaire

Il était minuit moins une quand Guy Foster et Sandra Tirone ont conclu leur renouvellement hypothécaire après différentes péripéties. L’échéance était le lendemain! Retour sur leur mésaventure.

 

 

 

 

 

Un mois avant son renouvellement hypothécaire, le couple s’est tourné vers son institution financière. « Elle n’était pas en mesure de nous offrir un taux compétitif, déplore M. Foster. Même si ça faisait plus de 25 ans que nous étions clients et que nous avions notre hypothèque et notre marge de crédit avec eux depuis quatre ans. »

« La banque est consciente des efforts que le client doit fournir pour changer d’institution financière, indique Hugo Neveu, directeur au développement hypothécaire chez AFL Groupe financier. Elle ne fera donc pas la même offre à ses clients existants. Les banques font peu d’argent avec le premier terme d’un client. Elles obtiennent une certaine rentabilité avec le deuxième. »

Les « cadeaux »

Le couple s’est donc tourné vers une autre institution pour son renouvellement hypothécaire. Il a obtenu un meilleur taux pour trois ans. La conseillère leur a aussi indiqué que la banque paierait les frais de notaire et d’évaluation. « Sauf qu’au moment de signer, ce n’était plus le cas, raconte M. Foster. Elle a admis son erreur. Après que nous ayons insisté, elle nous a dit que la banque pourrait payer le notaire. Mais pas l’évaluation. » Frustré, le couple a décliné l’offre.

« En prêt hypothécaire, tout est possible, mais il n’y a rien de gratuit. Les cadeaux n’existent pas vraiment, le client le paie avec un taux plus élevé », note M. Neveu.

Le couple demande donc à sa banque d’égaler le taux offert par la seconde institution financière. « Le conseiller nous a dit que ce serait sûrement possible, note Mme Tirone. Il nous parlait comme si c’était une simple formalité. »

Sauf qu’après quelques jours sans nouvelles, le couple a relancé le conseiller. Il a alors appris qu’il n’aurait pas le taux demandé. « Il savait qu’on manquait de temps parce que notre hypothèque arrivait à échéance le lendemain, ajoute-t-elle. Le pouvoir de négociation était de leur côté. Pour nous, c’était très stressant. »

Une autre solution

Il y avait pourtant eu une autre solution, mais le conseiller ne leur en a pas parlé. « Les banques mettent beaucoup de pression pour que les gens renouvellent rapidement, constate M. Neveu. Les clients auraient toutefois pu demander laisser le prêt ouvert. Le taux n’aurait pas été très sexy. Par contre, ils auraient pu prendre quelques semaines pour analyser leurs possibilités calmement. »

Si vous choisissez cette solution, faites-le par écrit et obtenez un accusé de réception. Les institutions incluent parfois dans le contrat le renouvellement hypothécaire automatique à l’échéance si elles sont sans nouvelles du client. Lorsque cela se produit, les clients doivent donc payer une pénalité s’ils souhaitent briser leur hypothèque.

Renouvellement en ligne

Par hasard, M. Foster a consulté son compte sur le site de sa banque. Il a découvert qu’il pouvait renouveler son hypothèque pour un an à un taux de 2,79 %. Sans autres formalités! « J’ai simplement eu à appuyer sur le bouton », raconte-t-il. Jamais son conseiller n’avait évoqué cette possibilité.

Le couple a été charmé par la simplicité du processus. C’était d’autant plus vrai qu’il avait trouvé le magasinage de son hypothèque ardu. « J’ai parlé à plusieurs personnes et aucune ne voulait me donner un taux au téléphone, déplore-t-elle. Toutes voulaient une rencontre. »

Neveu, lui, s’inquiète de la possibilité de faire un renouvellement hypothécaire sans analyse de la situation du client. Et sans discuter de l’évolution des taux. Ils sont en augmentation actuellement et le couple risque de renouveler à un taux plus élevé dans un an.

Taux personnalisé

D’ailleurs, si les conseillers insistaient pour rencontrer le couple, c’est que plusieurs critères peuvent influencer le taux. En voici quelques-uns.

  • L’assurance prêt de la SCHL. « Un prêt assuré donne accès à un meilleur taux d’intérêt », indique M. Neveu.
  • Portion payée de la maison. Plus votre prêt est élevé par rapport à la valeur de votre maison, plus votre taux d’intérêt sera élevé. C’est parce que lorsqu’il est plus bas, la banque prend un risque moins grand en vous prêtant.
  • Situation géographique. Certaines institutions financières refusent d’accorder un prêt hypothécaire à des clients qui habitent trop loin d’une de leurs succursales, par exemple.
  • Cote de crédit du client. Si votre dossier de crédit est entaché, la banque vous offrira un taux d’intérêt plus élevé.

Évidemment, le couple a bien l’intention d’entreprendre ses démarches pour son renouvellement hypothécaire plus tôt la prochaine fois! Prendre le temps de faire ses devoirs demeure la meilleure façon de conclure son renouvellement hypothécaire de manière satisfaisante.

Version adaptée d’un texte publié précédemment dans La Presse.

Nathalie Côté

Journaliste chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté

3 commentaires

  • Genevieve

    Belle article. Le couple aurait dû consulter un courtier hypothécaire. N’hésitez pas à leur donner mes coordonnées, je donnerai un service exemplaire et ils n’auront pas besoin de vivre avec du stress.

  • Rene Demers

    Nous vivons une expérience très similaire ! Notre banque nous donne un taux beaucoup trop élever comparer à la concurrence. Alors nous avons été voir ailleurs. Apres 2 rencontres et plusieurs discussions, nous avons décider de transférer tout nos comptes (Compte Cheques, Épargne, REER, REEE + Hypothèque) vers un un concurrent qui nous offrait un meilleur taux avec un forfait comprenant une marge hypothécaire (chose que nous prévoyons pas utilisée mais qui est nécessaire d’avoir pour avoir un taux avantageux) . Il nous informe que le transfert + Evaluation + Frais de notaire est pris en charge par la banque. La banque demande une évaluation. L’évaluateur viens et évalue la maison à 425 000$. La banque nous rappelle pour nous signifier qu’il sera pas possible de renouveler avec eux puisqu’il sont en mesure de financer seulement 80% de la valeur (qui est 340 000$) Alors que notre renouvellement est de 370 000$ … Ont nous offre alors de prendre le 30 000$ en prêt personnel qui a un taux beaucoup trop élever ! … nous somme donc retour à la case départ ! La bonne nouvelle dans notre cas est que notre taux vient à échéance en Mars et nous avons encore du temps ! Pour rajouter sur notre malchance, nous avons re-contacter notre banque actuel et avons convenue sur un taux. Le problème est que notre banque ne veut pas nous geler ce taux jusqu’en Mars. Il ne font pas sa apparemment. Alors que l’autre banque nous gardais le taux jusqu’à la date de notre renouvellement. Puisque les taux on augmenter entre notre ancien taux et le nouveau ce serais ridicule pour nous de signer tout de suite pour un nouveau taux. Bref, à suivre !

    • Ouf! Quelle aventure! Est-ce que vous avez consulté un courtier hypothécaire? Dans certains cas, ils peuvent obtenir de bonnes conditions. Tenez-nous au courant des développements!