L’hypothèque parapluie : pourquoi vous en méfier

hypothèque parapluie

L’hypothèque parapluie occupe une part de marché de plus en plus grande. Or, Option consommateurs alertait les consommateurs contre ce mode de financement dès 2012. L’année suivante, la France l’interdisait pour prévenir le surendettement. L’hypothèque parapluie est-elle si dangereuse?

 

 

 

Qu’est-ce que l’hypothèque parapluie?

Le prêt hypothécaire traditionnel couvre seulement le montant d’argent nécessaire à l’achat d’une maison. La valeur de la garantie diminue donc au fil des remboursements du prêt. Une hypothèque parapluie est différente. Elle s’accompagne d’une garantie qui peut couvrir jusqu’à 120 % de la valeur de la résidence! Elle inclut le montant d’achat de la résidence ainsi que la valeur des dettes présentes et futures du signataire de l’hypothèque (cartes de crédit, marge de crédit, prêt personnel et prêt-auto).

Les avantages d’une hypothèque parapluie

Ce produit permet d’emprunter à même la valeur de sa maison. Bien utilisé, il peut être avantageux. Voici ce qu’il offre.

  • Une capacité d’emprunt accessible en tout temps.
  • Un taux d’intérêt plus avantageux qu’un prêt personnel non garanti.
  • L’accès au crédit sans passer à nouveau devant le notaire pour refinancer l’immeuble. Même chose pour obtenir une deuxième hypothèque ou emprunter sur la valeur nette de la maison.

Le danger d’une hypothèque parapluie

La première mise en garde concerne le risque de surendettement causé par cette facilité d’accès au crédit. Voici d’autres détails à considérer avant de signer.

  1. Une hypothèque parapluie peut demeurer en vigueur lorsque le prêt hypothécaire est remboursé. D’autres dettes impayées pourraient être garanties par ce prêt. Vous pourriez donc avoir de la difficulté à obtenir une quittance même si votre maison est payée.
  2. Si vous avez un co-emprunteur, vous serez responsable des dettes contractées par cette personne.
  3. Plusieurs consommateurs apprennent chez le notaire les détails de leur produit hypothécaire. Il est alors trop tard ou trop compliqué de renégocier l’entente.
  4. L’hypothèque parapluie porte plusieurs noms. Cela contribue à la confusion de l’emprunteur. Voici quelques exemples : hypothèque accessoire, hypothèque subsidiaire, acte de garantie immobilière, marge tout-en-un, etc.
  5. L’ampleur de la garantie et des obligations limitent la liberté de magasiner un meilleur taux au renouvellement de l’hypothèque. Si vous souhaitez la transférer dans une autre institution financière, celle-ci devra accepter le risque des autres dettes garanties. De plus, vous aurez des frais de notaire à payer.
  6. À la vente, vous pourriez manquer d’équité pour rembourser toutes vos dettes garanties si votre maison a perdu de la valeur.

Quelques conseils

Utilisée de façon responsable et en connaissance de cause, l’hypothèque parapluie peut être avantageuse. Voici deux recommandations d’Option consommateurs.

  1. Renseignez-vous sur le type de contrat hypothécaire que propose l’institution financière. Lisez-le attentivement avant de conclure la transaction chez le notaire.
  2. Évitez, dans la mesure du possible, de souscrire d’autres prêts auprès de l’institution financière. Vous éviterez que vos nouvelles dettes soient garanties par l’hypothèque sur votre maison. À moins que ce soit votre souhait, bien entendu.

Sachez que l’hypothèque traditionnelle existe encore. Il suffit de magasiner et de vous informer auprès de votre conseiller (ou d’un concurrent). Profitez-en pour dresser votre profil d’emprunteur. Celui-ci vous aidera à déterminer le meilleur produit hypothécaire pour vous.

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Lyne Desruisseaux

Diplômée en sciences de la consommation de l'Université Laval, Lyne Desruisseaux a été consultante budgétaire pendant 10 ans, avant de devenir maman à la maison. Maintenant que ses filles sont plus grandes, elle renoue avec sa passion: les finances personnelles.
Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Un commentaire

  • Alex Viau

    Merci pour l’info, j’avais déjà entendu de l’hypothèque subsidiaire mais je n’avais aucune idée que c’était la même chose que l’hypothèque parapluie. Ça porte effectivement à confusion!

    Pour paraphraser les mots de https://soumissionsprethypothecaire.ca/publications/meilleur-taux-hypothecaire/ , l’un des éléments les plus importants est de prévoir nos possibles investissements et dépenses futures. Ça peut être bien fait avec un expert. La plupart des gens optent pour l’hypothèque traditionnelle et ça peut amplement le faire… avec une bonne planification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *