10 conseils pour enfin réussir à épargner pour un fonds d’urgence!

épargner pour un fonds d'urgence

Bâtir un fond d’urgence fait partie de toute bonne stratégie financière. Ce dernier permet de parer aux imprévus sans avoir recours au crédit. Par exemple : une perte d’emploi, une réparation urgente à payer, un remboursement d’assurance qui tarde à être versé ou des frais médicaux inattendus.

La majorité des gens sont conscients d’en avoir besoin, mais très peu en possèdent un. Comment épargner 3 mois de salaire quand le budget est déjà serré ? Comment éviter de piger dedans pour arrondir les fins de mois ?

Vous êtes intimidés par la somme d’argent à mettre de côté ? Voici 10 stratégies pour vous aider à épargner et garder votre argent à l’abri des tentations.

 

Comment épargner pour un fonds d’urgence?

 

1. Créez une habitude d’épargne en vous fixant un objectif mensuel.

Commencez par un petit montant que vous pourrez augmenter éventuellement. Examinez votre budget et déterminez combien vous pouvez épargner par semaine ou par mois. Vous recevez votre salaire toutes les deux semaines ? Seulement 40 $ par paye vous permettront d’accumuler 1 000 $ en un an !

 

2. Utilisez un virement automatique.

C’est la meilleure façon de ne pas oublier d’épargner… ou d’oublier que vous le faites ! Virer un montant le jour où votre paye est versée. C’est une méthode efficace pour apprendre à vivre sans cet argent.

 

3. Gardez votre argent dans un compte séparé.

Vous éviterez ainsi d’utiliser votre fonds d’urgence pour les dépenses courantes. Vous éviterez aussi la tentation d’y piger pour arrondir vos fins de mois !

 

4. Réduisez vos dépenses.

Passez votre budget au peigne fin. Identifiez les dépenses que vous pouvez réduire. Par exemple : coupez une sortie au restaurant par mois, apportez votre lunch au travail, annulez un abonnement ou une carte de membre.

 

5. Renégociez un contrat de service.

Profitez de l’occasion pour renégocier vos contrats de service. Révisez vos frais d’assurances, de télécommunication ou de câblodistribution par exemple.

 

6. Épargnez vos surplus budgétaires.

S’il vous arrive d’avoir un surplus à la fin du mois, ajoutez ce montant à votre fonds d’urgence.

 

7. Récupérez votre monnaie.

À la fin de la journée, déposez votre monnaie dans un pot réservé à cet effet. Ajoutez vos pièces de 1 $ et 2 $. Vous épargnerez une jolie somme en peu de temps !

 

8. Utilisez votre remboursement d’impôt.

Vous recevez un remboursement chaque année? Utilisez-le en partie ou en entier pour l’ajouter à votre fonds d’urgence. Encore mieux : ajustez vos prélèvements à la source et transférez ce surplus mensuel dans votre fonds.

 

9. Consacrez une augmentation de vos revenus à votre fonds d’urgence.

Utilisez vos rentrées d’argent inattendues pour augmenter votre fond d’urgence. Par exemple  : une augmentation de salaire ou d’allocations, un héritage, un gain à la loterie ou la fin du remboursement d’un prêt. Comme vous étiez habitué de vivre sans cet argent, vous ne verrez pas la différence dans votre budget.

 

10. Faites une vente de garage.

Débarrassez-vous de vos biens qui ne servent plus et qui occupent de l’espace inutilement. Rentabiliser vos achats impulsifs qui dorment au fond d’un garde-robe. Utilisez les petites annonces ou organisez une vente de garage pour en faire profiter votre fonds d’urgence.

 

 

N’hésitez pas à épargner de petits montants pour construire votre fonds d’urgence. La plus petite somme est préférable à l’utilisation du crédit. Un coussin de 500 $ peut déjà être d’un grand secours ! N’oubliez pas de garder cet argent pour de réels imprévus ! Vous devriez déjà avoir planifié dans votre budget le paiement de vos taxes municipales ou l’entretien de votre voiture.

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Lyne Desruisseaux

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Diplômée en sciences de la consommation et qualifiée comme conseillère en insolvabilité, Lyne a été consultante budgétaire auprès d’organismes à but non lucratif pendant plusieurs années. Elle est maintenant rédactrice et se spécialise en consommation et finances personnelles.
Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Laisser un commentaire