Endettement : comment arrêter le harcèlement d’un créancier

Harcèlement créancier

Vous avez pris du retard dans le remboursement d’une dette. Après quelques avertissements écrits, c’est maintenant par téléphone que votre créancier tente de récupérer son argent.

Déjà, vous osiez à peine ouvrir votre courrier. Maintenant, vous craignez de répondre au téléphone.

Sachez que même si vous avez manqué des paiements, vos créanciers ont des règles à respecter pour récupérer leur argent.

 

Qu’est-ce qu’un agent de recouvrement

Un agent de recouvrement est un intermédiaire payé par un de vos créanciers. Il a pour mandat de percevoir en son nom l’argent que vous lui devez. Quand cet acteur entre en jeu, la pression pour vous faire payer augmente significativement !

Harcèlement et tactiques malhonnêtes

Le travail des agents de recouvrement est strictement encadré par la Loi sur le recouvrement de certaines créances. Toutefois, chaque année ils sont nombreux à faire l’objet de plaintes de harcèlement.

Malgré les règles en place, plusieurs choisissent une méthode efficace, mais illégale pour récupérer l’argent dû : faire peur et intimider! Par exemple, ils peuvent vous menacer :

  • D’être arrêté et d’aller en prison.
  • D’appeler votre employeur, un de vos amis ou un membre de votre famille.
  • D’être poursuivi en justice et de saisir vos biens.
  • De vous faire payer des frais supplémentaires.

Les règles du jeu

Vous avez pris du retard dans le paiement d’une dette et un agent de recouvrement vous contacte ? Voici quelques-unes des règles qu’il doit respecter.

Envoi par écrit d’un avis de réclamation

Le premier contact d’une agence de recouvrement doit se faire par écrit. L’avis de réclamation doit inclure le numéro de permis de l’agence de recouvrement, ses coordonnées, le nom du créancier et la somme due.

Communications téléphoniques

Après l’envoi d’un avis, l’agent de recouvrement doit attendre 5 jours avant de communiquer avec vous par téléphone. Vous n’avez pas reçu d’avis écrit ? Donnez vos coordonnées afin de le recevoir. L’agent devra attendre 5 jours avant de communiquer à nouveau avec vous.

Lorsqu’un agent vous téléphone, il doit s’identifier clairement en fournissant les renseignements suivants :

  • Son nom ;
  • Le nom de l’agence de recouvrement pour laquelle il travaille ;
  • Le numéro de permis de l’agence délivré par l’Office de la protection du consommateur (OPC) ;
  • Le montant de la créance ;
  • Le nom du créancier.

Sachez qu’il peut vous rejoindre entre 8 h et 20 h, du lundi au samedi seulement. Il ne peut vous contacter le dimanche ou les jours fériés. De plus, un agent peut vous contacter au travail une seule fois. S’il le fait, c’est parce qu’il ne connaît ni votre adresse ni votre numéro de téléphone personnel. Ou encore parce qu’il n’a pas réussi à vous joindre à ces coordonnées.

Si un agent de recouvrement vous laisse un message, il doit indiquer son nom et son numéro de téléphone seulement. Il ne peut mentionner qu’il appelle au nom d’une agence de recouvrement ou au sujet d’une dette à rembourser.

Finalement, un agent ne peut contacter vos proches pour les informer de votre dette. Sauf s’il s’agit d’une personne qui vous a endossé ou s’il ne connaît pas vos coordonnées. S’il le fait pour obtenir vos coordonnées, il ne peut mentionner que vous avez des paiements en retard.

Que faire lorsqu’un agent de recouvrement vous contacte ?

Si une de vos dettes se retrouve entre les mains d’une agence de recouvrement, voici ce que vous pouvez faire :

  1. Vérifiez que l’agence détient un permis de l’Office de la protection du consommateur (OPC).
  2. Faites parvenir une lettre à l’agence de recouvrement afin que celle-ci ne communique avec vous que par écrit. Cet avis est valide pour 3 mois. Après 3 mois, vous pouvez leur faire parvenir un nouvel avis de communication par écrit.
  3. Si un agent ne respecte pas les règles, portez plainte auprès de l’OPC.
  4. Établissez un plan de remboursement de vos dettes.

Lorsqu’un agent de recouvrement vous contacte, c’est signe qu’il est grand temps d’agir ! Selon votre situation, plusieurs solutions s’offrent à vous. Lisez notre texte « Dettes : 5 solutions pour s’en débarrasser » ou encore « Trop de dettes ? 5 autres solutions » pour évaluer vos options.

N’hésitez pas non plus à demander de l’aide. Consultez notre page Ressources pour trouver un organisme près de chez vous.

 

 

Suivez-moi

Lyne Desruisseaux

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Diplômée en sciences de la consommation et qualifiée comme conseillère en insolvabilité, Lyne a été consultante budgétaire auprès d’organismes à but non lucratif pendant plusieurs années. Elle est maintenant rédactrice et se spécialise en consommation et finances personnelles.
Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.