Lecture : Tendre vers le zéro déchet

Tendre vers le zéro déchet

La production de déchets est une question qui préoccupe de plus en plus les consommateurs. Ce faisant, le mouvement « zéro déchet » gagne en popularité. Il faut toutefois avouer que certains adeptes sont très intenses ! Leur discours décourage parfois le citoyen qui aimerait faire sa part sans pour autant s’essuyer le popotin avec des lingettes réutilisables !

C’est pourquoi le livre de Mélissa de La Fontaine est une véritable bouffée d’air frais !

 

Le mouvement zéro déchet rendu accessible

L’auteur découvre le phénomène du zéro déchet en 2013 en lisant la référence dans le domaine : « Zero Waste Home » de Bea Johnson. Au fil des ans, Mélissa réussira à réduire considérablement sa production de déchet.

C’est donc armée de son expérience que Mélissa démystifie pour nous le mouvement zéro déchet. Dans son livre, elle partage son parcours influencé par le contexte québécois. Elle nous familiarise avec les principes du mouvement et le rend accessible. C’est une des grandes forces de son ouvrage.

 

« La raison pour laquelle le mouvement zéro déchet m’interpelle autant est son accessibilité. Dès maintenant, tout le monde peut mettre en pratique de nouvelles habitudes zéro déchet. C’est gratuit, simple et… motivant ! »

 

Réfléchir à nos habitudes de consommation

Avant d’aborder l’aspect pratique, Mélissa nous invite à réfléchir à nos habitudes de consommation. Elle le fait simplement et sans aucun jugement. En expliquant pourquoi nous devrions tendre vers un zéro déchet, elle nous fait prendre conscience des conséquences de notre surconsommation.

 

« Notre société de surconsommation nous a structuré de façon telle qu’on se définit comme “consommateurs” avant même de nous comprendre comme “citoyens”. Personnellement, en adoptant un mode de vie zéro déchet, j’ai décidé de renverser la vapeur. »

 

Respecter nos limites et notre contexte de vie

L’auteur précise également l’importance d’identifier nos limites personnelles et de respecter notre contexte de vie. Par exemple, l’utilisation de mouchoirs réutilisable est impensable pour moi. C’est ma première limite. De plus, l’achat en vrac m’est impossible, car je souffre de la maladie cœliaque.

Toutefois, malgré ces limites, Mélissa réussit à nous convaincre que nous pouvons faire une différence. Qu’il suffit de trouver la meilleure solution dans chaque situation. Le tout en respectant nos valeurs.

 

« En général, entre la meilleure solution et la pire, il existe une variété de choix ! L’idée est simplement de trouver ce avec quoi nous sommes à l’aise parmi ceux-ci. »

 

Et, bonne nouvelle, il n’y a pas de police du zéro déchet!

 

« (…) le mouvement zéro déchet, ne comporte ni règlements ni commandements. (…) La police du zéro déchet n’existe pas et c’est tant mieux ! »

 

Un guide pratique pour chaque situation de la vie courante

« Tendre vers le zéro déchet » n’est pas seulement un outil de réflexion. C’est aussi un guide pour passer à l’action. Pour chaque situation de la vie courante, l’auteur donne des trucs concrets pour changer nos habitudes. Du geste le plus simple, comme refuser la livraison des publisacs, au plus radical comme utiliser du papier de toilette lavable !

L’auteur rappel que c’est à chacun de déterminer ses limites personnelles et la faisabilité de chaque action selon son contexte de vie. Elle donne d’ailleurs des exemples concrets où elle-même a dû faire des concessions !

Au final, c’est un livre inspirant qui réussit à nous convaincre que malgré nos limites nous pouvons faire une différence honorable. Que chaque geste compte. Mélissa de La Fontaine diffuse son message de façon respectueuse, sans culpabiliser le lecteur. Elle détruit les mythes entourant le mouvement du zéro déchet, répond aux questions qu’on lui pose souvent et ce, sans jamais faire la morale.

Suivez-moi

Lyne Desruisseaux

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Diplômée en sciences de la consommation et qualifiée comme conseillère en insolvabilité, Lyne a été consultante budgétaire auprès d’organismes à but non lucratif pendant plusieurs années. Elle est maintenant rédactrice et se spécialise en consommation et finances personnelles.
Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.