Party à la maison : cinq choses à surveiller

party à la maison

[Commandité] Vous (ou vos enfants) pensez organiser un party à la maison? Voici quelques éléments à considérer pour éviter les problèmes.

Pensez à l’aménagement

Au moment de disposer les tables, chaises et autres, tentez d’imaginer de quelle manière vos invités vont circuler. Vous éviterez ainsi que les objets soient encombrants et causent de petits accidents. Pensez aussi aux fils dans lesquels les gens pourraient se prendre les pieds!

S’il y a de jeunes enfants, pensez à sécuriser les escaliers, les coins de tables pointus et autres. Mieux vaut placer hors de leur portée tous les objets fragiles. Leurs parents auront davantage l’esprit en paix… et vous aussi!

Si vous n’avez pas pleinement confiance en vos invités ou dans les amis de vos ados, ce serait plus sage de bien ranger les objets de valeur également.

Attention à la consommation d’alcool

Party rime bien souvent avec consommation d’alcool. Veillez cependant à proposer également à vos invités des boissons non alcoolisées. De l’eau devrait être disponible en tout temps. Évitez aussi de remplir les verres de vos invités au fur et à mesure. Sinon, ils risquent d’avoir de la difficulté à bien évaluer leur consommation.

Aucune loi n’interdit à des mineurs de consommer de l’alcool dans un lieu privé. Néanmoins, il vaut mieux s’assurer que leurs parents sont au courant et d’accord. Vous auriez aussi intérêt à garder un œil sur eux pour vous assurer qu’ils ne commettent pas d’excès. Imposer une limite serait certainement sage.

Vérifiez vos assurances

Normalement, votre assurance habitation couvre les dommages accidentels qui pourraient survenir dans une petite soirée entre amis. Par contre, s’il s’agit d’un événement plus imposant ou hors de l’ordinaire, comme une activité de financement où vous vendriez de l’alcool, ce n’est peut-être pas le cas. Vérifiez avec votre agent de Promutuel. Mieux vaut prévenir que guérir!

Interdire de fumer ou non?

Devriez-vous interdire à vos invités de fumer ou non? Cela dépend de votre préférence, bien entendu, mais il y a d’autres éléments à prendre en considération.

Si vous êtes locataires, une clause interdit peut-être la cigarette ou le cannabis dans votre bail. Il serait sage de vérifier.

Si ce n’est pas le cas ou si vous êtes propriétaire, sachez que vous devez aviser votre assureur habitation si vous fumez régulièrement. Cela représente une aggravation du risque. Par contre, si aucun fumeur n’habite avec vous, le fait qu’un invité fume lors d’une seule soirée n’est pas un problème.

Prévoir le retour à la maison… ou de l’espace pour dormir

Au terme de la soirée, vos invités ne seront pas nécessairement en état de prendre le volant. Leurs facultés pourraient être affaiblies par l’alcool, la drogue ou tout simplement la fatigue.

C’est toujours une bonne idée d’avoir à la portée de la main les coordonnées d’un service de raccompagnement ou d’un taxi. Vous pourriez aussi prévoir des matelas de camping pour dépanner ceux dans l’incapacité de rentrer chez eux prudemment. Ils pourraient aussi être bien utiles pour coucher les enfants durant la soirée, s’il y en a.

En suivant ces quelques conseils, vous pourrez éviter bien des soucis et passerez une bien meilleure soirée!

Partenaire

Les textes publiés dans le Blogue des partenaires sont rédigés par ou pour nos annonceurs.
Partenaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.