Problème de dettes? Voici 5 solutions pour vous en sortir!

problème de dettes solutions

Vos dettes vous étouffent et vous cherchez une solution? Celles que nous vous avons déjà suggérées ne sont pas suffisantes pour vous en sortir ? En voici 5 autres qui pourraient vous aider ! Elles sont plus radicales, mais peut-être la seule façon de reprendre le contrôle de vos finances et régler votre problème d’endettement.

 

 

 

5 solutions pour éliminer vos dettes

1. La négociation avec les créanciers.

Vous seriez surpris du nombre de fois où des ententes sont possibles. Vous pourriez par exemple :

  • Réduire le taux d’intérêt d’un prêt ou d’une carte de crédit ;
  • Stopper les intérêts. Rembourser le solde dû le jour de l’entente sans l’ajout de frais supplémentaires ;
  • Répartir la dette sur un nombre de mois x, avec des remboursements mensuels ou hebdomadaires fixés à l’avance ;
  • Annuler les intérêts et ne rembourser que le capital ;

Avant de négocier vous devez vous préparez afin de démontrer votre bonne volonté. Présentez un plan réaliste en précisant les autres solutions mises en place pour que l’entente fonctionne.

Pour augmenter vos chances de succès, communiquez avec vos créanciers dès qu’un paiement est en retard. Vous pouvez aussi demander l’aide d’un consultant budgétaire. Ceci démontrera le sérieux de votre démarche.

Avantages :

  • Permets de régler temporairement vos difficultés financières si vous prévoyez une augmentation de vos revenus.
  • Réduis les risques de perdre un bien, ou de faire saisir votre salaire.
  • Limite le harcèlement de la part de vos créanciers.
  • Évite les intermédiaires.

Inconvénients :

  • Vous devez avoir assez d’argent pour négocier une entente intéressante pour le créancier.
  • Si vous avez un mauvais dossier de crédit, le créancier pourrait refuser toute entente.
  • Les nouvelles conditions de remboursement peuvent être désavantageuses à long terme. Par exemple, si les intérêts sont maintenus ou si la période de remboursement est interminable.

 

Nul besoin de verser 1 000 $ à un redresseur financier pour qu’il négocie une entente pour vous ! D’autres ressources vous aideront gratuitement.

 

2. La remise d’un bien à un créancier

Vous avez un contrat de vente à tempérament, une location automobile ou une hypothèque sur votre résidence ? Vous pourriez remettre le bien au créancier et annuler votre dette.

Avantages :

  • Élimine un remboursement mensuel.
  • Annule une dette.

Inconvénients :

  • Il peut y avoir des frais de remise par exemple dans le cas d’une location automobile.
  • Le marchand ou l’institution financière doit accepter de reprendre le bien.
  • Impact sur le dossier de crédit.
  • La valeur du bien est inférieure à la valeur de la dette ? Le créancier pourra obtenir un jugement pour récupérer le solde à payer. Il pourrait alors saisir d’autres actifs ou votre salaire.
  • La valeur du bien est supérieure à la valeur de la dette ? Vous perdrez l’équité qui aurait pu servir à rembourser d’autres dettes.

Ce n’est pas une solution à prendre à la légère — surtout avec une maison. Prenez conseil auprès d’un professionnel avant de faire ce choix. Vous pourriez aggraver votre situation.

3. Le dépôt volontaire

Cette solution consiste à verser à la Cour du Québec la partie saisissable de votre salaire. La Cour répartit l’argent entre vos créanciers (certaines exceptions s’appliquent). Habituellement c’est une mesure utilisée temporairement, le temps de mettre en place un plan de redressement.

Avantages : 

  • Protection contre une saisie de salaire.
  • Évite qu’un seul créancier s’approprie la partie saisissable de votre salaire, vous laissant peu d’argent pour rembourser vos autres dettes.
  • Réduction des intérêts à payer.
  • Peut vous éviter la faillite.
  • Permets de faire cesser le harcèlement des créanciers et des agences de recouvrement.

Inconvénients : 

  • Ne vous protège pas de la saisie de votre maison si vous avez des retards hypothécaires. Tout comme de la saisie de votre voiture si vous avez un prêt auto ou une location.
  • Les meubles non payés peuvent être saisis par le créancier concerné.
  • Les dépôts sont versés jusqu’à ce que les dettes et l’intérêt à 5 % soient entièrement payés. Ceci représente parfois une longue période.
  • Le taux d’échec de cette solution est élevé. Les sommes à verser sont élevées et la période de remboursement est longue.
  • L’omission de faire un seul dépôt vous expose aux saisies de meubles et de salaire.
  • Elle laisse très peu d’argent pour vivre.
  • Le dossier est public.

4. La proposition de consommateur

C’est généralement la dernière solution avant la faillite. La proposition de consommateur se fait par l’entremise d’un syndic, administrateur de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. C’est une entente négociée avec l’ensemble de vos créanciers pour réduire vos mensualités et la somme totale à rembourser. Par exemple, vous pourriez proposer de rembourser 50 % de vos dettes pendant 5 ans, durée maximum d’une proposition.

Avantages : 

  • Arrêt des procédures entreprises par vos créanciers pour récupérer leur argent (par exemple, la saisie de votre salaire).
  • Protège vos actifs (maison, voiture, REÉR, etc.)
  • Vos dettes sont effacées par un remboursement partiel si l’offre est acceptée par la majorité de vos créanciers.
  • Aucun intérêt à payer.
  • Elle met fin au harcèlement des créanciers et des agences de recouvrement.
  • Le remboursement se fait sur une période maximale de 5 ans.

Inconvénients : 

  • Nécessite l’accord de la majorité des créanciers.
  • Votre cote de crédit sera similaire à celle donnée pour une faillite.
  • Vous ne pouvez pas inclure vos dettes garanties telle qu’un prêt hypothécaire, un prêt auto, ou une vente à tempérament. Vous devrez maintenir ces paiements sous peine de saisie.
  • Les versements mensuels sont généralement plus élevés que ceux à débourser dans le cas d’une faillite.

5. La faillite

Solution ultime, la faillite vous permet de vous libérer de vos dettes et de repartir à neuf. Vous cédez à un syndic de faillite vos biens saisissables, pour que ce dernier répartisse vos avoirs entre vos créanciers.

Avantages : 

  • Libération de vos dettes.
  • Permets l’arrêt de toutes les procédures entreprises par vos créanciers pour récupérer leur argent (par exemple, la saisie de votre salaire).
  • Mets fin au harcèlement des créanciers et des agences de recouvrement.
  • Un créancier garanti pourrait vous laisser le bien, si les versements mensuels sont maintenus et que vous n’accusez aucun retard. C’est le cas par exemple pour une maison ou une voiture de location.
  • Vous pourriez conserver votre maison, si elle n’a pas d’équité.

Inconvénients : 

  • Les prêts endossés devront être payés par votre endosseur. Ceci pourrait causer des conflits ou des difficultés financières pour ce dernier.
  • Les mensualités à verser au syndic varient en fonction de vos actifs et de vos revenus.
  • Votre accès au crédit sera gelé pendant la faillite et une note sera inscrite à votre dossier pour une période de 7 ans.
  • Certaines dettes devront être remboursées après la faillite. Par exemple les amendes ; les peines imposées par le tribunal ; les dettes de nature alimentaire ; les pensions alimentaires ; les prêts étudiants si vos études sont terminées depuis moins de 7 ans ; les dettes obtenues frauduleusement ou à la suite à d’une fausse déclaration.

Comme vous le voyez, chaque solution offre ses avantages. Leur valeur varie en fonction de votre situation personnelle. Mais peu importe celle que vous choisissez, vous devez identifier les causes de votre endettement et faire un budget. Vous assurerez ainsi le succès de votre plan de redressement.

dettes 5 solutions

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi