Comment résister à la tentation d’acheter ? 20 trucs pour y arriver !

résister tentation acheter

De nombreux consommateurs résistent difficilement à l’envie d’acheter. En plus d’être sollicité de toute part, dépenser est bien vu par la société d’aujourd’hui. Alors, malgré eux, ils succombent à un, deux ou trois achats imprévus.

Il n’y a rien de mal à vouloir se gâter occasionnellement. Sans que ces achats soient problématiques, vous pourriez tout de même souhaiter y mettre un frein. Que ce soit pour atteindre plus rapidement vos objectifs financiers ou éviter d’être surendetté. Voici donc quelques stratégies pour résister à la tentation !

 

Comment résister à la tentation d’acheter?

Trucs pour prendre conscience de vos habitudes.

1. Identifiez le déclencheur

Dans un premier temps, vous devez identifier ce qui déclenche votre envie d’acheter.

  • Est-ce que le magasinage vous sert de thérapie lorsque vous êtes stressé, déprimé ou frustré ? Cherchez-vous à vous récompenser ou vous désennuyer ? Ou encore, briser la solitude ?
  • Est-ce une question d’environnement ? La visite d’un centre commercial, une sortie entre copines ou l’influence des réseaux sociaux ?
  • Avez-vous un point faible ? Vos enfants, votre animal de compagnie ou un loisir ?

Cet exercice de réflexion vous aidera à trouver la meilleure stratégie pour freiner vos réflexes de consommation.

2. Déterminez s’il s’agit d’un besoin ou d’une envie

Posez-vous la question « Est-ce que j’en ai vraiment besoin » ou seulement envie ?

3. Réfléchissez à vos achats passés.

Comment vous sentiez vous après avoir effectué vos derniers achats? Aviez-vous des regrets ? Avez-vous oublié vos articles au fond d’un garde-robe ? Vous êtes-vous senti coupable d’avoir cédé à la tentation ?

 

« Avant d’acheter, demande-toi si la joie que l’article t’apporte est plus importante que la hantise de payer la facture de carte de crédit. » – Jenny*

 

Trucs pour rationaliser vos achats

4. Fixez-vous des objectifs financiers

Vous donner une bonne raison pour ne pas dépenser peut faire toute la différence ! En vous fixant des objectifs à court et moyen terme, vous serez motivé à contrôler vos envies. Vous saurez à quoi doit servir votre argent, mais aussi que vous serez éventuellement récompensé.

5. Calculez le nombre d’heures de travail nécessaire pour payer votre achat

Cette méthode est très efficace pour rationaliser vos envies. N’oubliez pas d’utiliser votre salaire horaire net ! Si vous financez votre achat, calculez le coût en additionnant les frais de crédit.

6. Calculez le coût par usage

Divisez le prix de votre achat par le nombre d’utilisations que vous en ferez. Attention ! Soyez réaliste et honnête dans votre évaluation de son utilisation !

 

« (…) si jamais je voulais dépenser pour quelque chose, je devais mettre l’équivalent du montant dans mon compte épargne. Donc, un repas au resto me coûtait le double par exemple. Tu y penses deux fois quand ton cappuccino glacé du Tim te coûte 7 $ ! » – Tessa

 

7. Payez comptant

Payer comptant est une excellente façon de prendre conscience de la valeur de l’argent. Utiliser des enveloppes budgétaires permet de mieux respecter nos ressources !

8. Coupez votre carte de crédit ou limitez son accès

Si vous n’arrivez pas à gérer l’utilisation de votre carte, coupez-là ! Vous pouvez aussi réduire sa limite ou la laisser à la maison lorsque vous sortez. Vous pouvez également effacer vos données des sites d’achat en ligne. Entrer toutes les informations à chaque transaction peut être suffisant pour vous distraire ou vous faire réfléchir.

9. Faites une recherche sur l’article qui vous intéresse

Comparez les différentes options. Vous découvrirez ainsi s’il s’agit du meilleur modèle ou d’un bon investissement. L’exercice pourrait vous distraire, vous décourager… ou vous convaincre de que vous faites un bon achat!

 

« Dans mon budget, j’ai une case “gratification instantanée” où j’alloue un certain montant par mois (…) » – Rémi

 

10. Louez, empruntez ou achetez d’occasion

Avez-vous considéré une alternative à l’achat d’un article neuf ? Par exemple, vous pourriez louer un outil qui vous servira rarement ou l’acheter de seconde main. Ou encore, l’emprunter à un ami ou un voisin !

11. Calculez le coût du remboursement si vous utilisez le crédit.

Est-ce que l’article en question durera aussi longtemps que son financement ?

 

« (…) écrire sur une feuille 4 colonnes pour nous aider dans notre processus de décision : avantages de l’achat; inconvénients de l’achat; avantages de ne pas acheter; inconvénients de ne pas acheter. » – Mai

 

Trucs pour gagner du temps

12. Lancez-vous un défi !

Vous pourriez vous mettre au défi de ne rien acheter à crédit. Ou de ne rien acheter avant d’avoir réfléchi pendant 3 ou 5 jours. Si vous identifiez ce qui déclenche vos impulsions, vous trouverez un défi pertinent à mettre en application. Par exemple : éviter le centre commercial ou les boutiques en ligne en fin de soirée.

13. Acheter seulement quand l’article sera à rabais.

Vous pouvez vous fixer un rabais minimum de 20, 25 ou 45 %. Certains sites vous permettent d’activer des alertes pour être informé lorsque l’article est soldé. Peut-être que l’envie vous passera avant de pouvoir bénéficier d’un rabais !

14. « Dormez dessus ! »

Attendez au lendemain pour procéder à votre achat. La nuit porte conseil et pourrait calmer votre envie.

 

« Mon truc, c’est de me faire des paniers [boutiques d’achats en ligne] et souvent je réfléchis une semaine, 2 semaines et je me rends compte que je peux vivre sans. » – Marilyne

 

15. Changez-vous les idées.

Si vous achetez parce que vous êtes frustrés ou vous ennuyez, trouvez une autre façon de vous distraire. Sortez prendre l’air ou faites une activité pendant 30 minutes afin de penser à autre chose.

 

L’important c’est de mettre toutes les chances de votre côté ! Évitez vos déclencheurs et mettez des stratégies en place pour vous donner le temps de réfléchir. N’hésitez pas à partager vos stratégies dans les commentaires !

 

* Des membres du groupe Facebook « L’argent ne dort jamais » ont partagé leurs tactiques pour déjouer les achats impulsifs. Elles sont publiées ici avec l’autorisation de Youcef Ghellache, fondateur du groupe, professeur au Collège Montmorency et créateur de l’application educfinance.

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi
Les derniers articles par Lyne Desruisseaux (tout voir)