Subventions municipales pour prendre le virage vert

subventions municipales environnement

Comme de nombreux citoyens, vous aimeriez en faire plus pour l’environnement. Par exemple, utiliser des produits plus écologiques. Malheureusement, le prix à payer est parfois élevé. Les accessoires de base même s’ils sont rentables à long terme exigent un investissement de départ. Heureusement, il existe des subventions municipales pour vous aider à prendre le virage vert.

Voici quelques-uns des produits subventionnés par de nombreuses municipalités. Notez qu’il y a 1 131 municipalités au Québec. Nous ne pouvons malheureusement énumérer tous les programmes qui existent pour chacune d’entre elles ! Contactez votre ville afin de savoir si elle offre une aide financière quelconque. L’information est généralement disponible sur leur site web. Si aucune subvention n’est offerte, vous pouvez faire pression auprès de vos élus pour qu’ils en instaurent.

Subventions municipales pour des produits écologiques

Les produits subventionnés varient d’une municipalité à l’autre. Parfois, ils varient même d’un arrondissement à l’autre ! Les articles mentionnés ici le sont à titre indicatif seulement.

Les critères d’admissibilités de même que les montants accordés varient également d’un endroit à l’autre. Certains exigeront que les achats soient faits auprès d’une entreprise locale ou d’un commerce en particulier. Vérifiez bien les conditions d’admissibilité avant de faire votre demande ou votre achat.

Finalement, certaines villes offrent des subventions jusqu’à ce que leur budget annuel soit écoulé. L’information est habituellement disponible sur leur site internet.

Couches lavables

L’aide financière accordée pour l’achat de ces produits soulèvent beaucoup de discussions sur les réseaux sociaux ! Pourtant, des subventions existent depuis plusieurs années.

Dans un article du Canal Vie, on apprend que les couches jetables utilisées par un enfant génèrent 820 kg de déchets. Elles prendront 500 ans à se décomposer ! L’impact sur le budget familial est aussi considérable. Selon l’article, l’achat de couches de la naissance à la propreté coûtent entre 2 000 $ et 2 500 $ par enfant.

Produits habituellement subventionnés :

  • Couches lavables pour bébés
  • Couches lavables pour la piscine
  • Couches lavables pour adultes
  • Culottes d’entraînement
  • Achat de tissu pour la confection de couches lavables pour bébé.
  • Compresse d’allaitement lavable

*Certaines municipalités subventionnent l’achat ou la location de ces produits.

Aide financière accordée :

Généralement, la subvention couvre jusqu’à 50 % du coût d’achat avant taxes. Certains arrondissements couvrent même 100 % des frais reliés à l’achat ou la location de ces produits. Le remboursement maximum annuel varie entre 100 $ et 250 $ par famille.

Pour obtenir la subvention, vous devrez habituellement fournir :

  • Le formulaire de la municipalité dument complété
  • Une preuve d’achat
  • Une ou deux preuves de résidence
  • Le certificat de naissance de l’enfant.

Vous avez habituellement de 3 à 12 mois après l’achat pour réclamer votre subvention.

Produits d’hygiène féminine

Selon le site de Mme L’Ovary, une femme utilisera en moyenne 12 500 protections hygiéniques à vie. Une seule serviette prend 400 à 500 ans à se dégrader dans l’environnement. L’utilisation de produits durables permet donc de réduire leur impact écologique.

Produits habituellement subventionnés :

  • Coupes menstruelles
  • Serviettes et culottes hygiéniques lavables
  • Culottes pour fuites urinaires et énurésie
  • Achat de tissu pour la confection de serviettes hygiéniques lavable

Aide financière accordée :

Jusqu’à 50 % du coût d’achat avant taxes. Le montant maximum par personne varie selon les municipalités de 40 $ à 100 $ par personne.

Pour obtenir la subvention, vous devrez habituellement fournir :

  • Le formulaire de la municipalité dument complété
  • Une preuve d’achat
  • Une ou deux preuves de résidence
  • Certains arrondissements exigent la prise d’un rendez-vous pour remettre vos documents.

Vous avez habituellement entre 3 et 12 mois après l’achat pour réclamer votre subvention.

Subventions pour des articles pour la maison

Certains articles d’entretien d’une maison ou d’un terrain sont également subventionnés. Pour ces derniers, vous devrez habituellement fournir une preuve de résidence, une preuve d’achat, des photos de l’installation et l’autorisation qu’un employé de la ville vérifie leur conformité.

Le montant des subventions et leur disponibilité varient d’une municipalité à l’autre. Parmi ces articles, on retrouve :

Barils récupérateurs d’eau de pluie

Ces barils permettraient de réduire de 4 000 litres la consommation d’eau potable par année. Certaines municipalités offrent des subventions variant entre 25 $ et 70 $ par baril.

Composteurs

Plusieurs municipalités offrent un remboursement maximum de 50 $ pour l’achat ou la construction d’un composteur.

Lames déchiqueteuses pour tondeuses

Les lames déchiqueteuses permettent de laisser au sol les résidus de gazon coupé. L’herbicyclage permet de nourrir le sol et réduire la quantité de matières résiduelles acheminée aux centres d’enfouissement. L’aide financière varie entre 20 $ et 50 $ selon les municipalités.

Tondeuses manuelles, à batterie ou électriques.

Notre-Dame-de-l’Île-Perrot est l’une des rares municipalités qui offrent une subvention pour ces achats. Les citoyens peuvent obtenir jusqu’à 75 $ pour l’achat d’une tondeuse à gazon électrique ou à batterie et jusqu’à 50 $ pour une tondeuse à gazon manuelle.

Autres articles pour la maison

Plusieurs municipalités offrent des subventions pour les articles suivants :

  • Toilette à faible débit
  • Pomme de douche
  • Aérateur pour le robinet de la cuisine ou de la salle de bain
  • Sablier pour la douche

Autres articles du quotidien

Certaines municipalités prennent très au sérieux la réduction des matières résiduelles. Afin de préserver l’environnement, elles subventionnent plusieurs articles du quotidien. Par exemple :

  • Balles de séchage en laine ou en plastique
  • Chargeurs à piles rechargeables et piles rechargeables
  • Essuie-tout réutilisable
  • Film alimentaire réutilisable en cire d’abeille
  • Filtres ou capsules à café réutilisables
  • Papier hygiénique ou mouchoirs lavables
  • Sacs réutilisables pour les courses
  • Sacs à fruits et légumes pour l’épicerie
  • Tampons démaquillants lavables

Pour connaître les détails des subventions et les articles touchés, consultez le site internet de votre municipalité. L’information se trouve généralement dans l’onglet « Environnement » ou « Subvention ».

Vous aimerez également notre critique du livre « Tendre vers le zéro déchet ».

Certains citoyens s’indignent que l’argent des contribuables serve aux achats personnels d’articles écologiques. Mais qu’ils participent ou non, ils en profitent eux aussi ! En effet, l’objectif des municipalités est de réduire leurs coûts d’opération. Les subventions encouragent les résidents à modifier leurs habitudes. En limitant la production de déchet, leur coût de collecte et de traitement est réduit.

Grâce à ces mesures, certaines villes sont passées d’une collecte de déchets par semaine à une seule aux deux semaines. Tous les citoyens bénéficient donc de ces économies !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi