COVID-19 Comment préserver votre santé financière?

COVID-19 santé financière

La pandémie de la COVID-19 a lourdement affecté la santé financière des Canadiens. Plusieurs ont perdu une partie de leur revenu. D’autres se retrouvent carrément sans emploi. Aussi tragique que soit l’absence d’entrée d’argent, d’autres aspects de vos finances méritent votre attention. Voici six conseils pour vous aider à traverser la crise sans perdre trop de plumes !

 

Trouvez un revenu de remplacement ou un nouvel emploi

Vous trouverez plusieurs suggestions de remplacement de revenu dans notre texte « COVID-19 : Solutions financières pour sortir de la crise ». Plusieurs emplois sont également disponibles. De nombreux commerces et entreprises cherchent des travailleurs pour combler des positions temporaires ou permanentes. Ils utilisent les médias pour faire connaitre leur besoin. Vous pouvez aussi consulter le site du gouvernement du Québec et parcourir leur banque de données.

Faites votre rapport d’impôt

La date limite pour produire votre déclaration de revenus a été reportée au 1er juin. Toutefois, rien ne vous empêche de faire vos impôts maintenant. Surtout si vous attendez un remboursement ! Vous avez aussi avantage à le faire si vous recevez des prestations sociales tel que l’allocation canadienne pour enfants. Vos bénéfices seront calculés plus tôt et vous ne subirez pas de retard dans vos versements.

Demandez conseil aux bonnes personnes

Faites attention aux gérants d’estrade qui sont nombreux à émettre leur opinion en ces temps remplis d’incertitude ! Évitez de vous laisser influencer par les solutions de tout un chacun. Plus que jamais, profitez de l’expertise des professionnels dans le domaine ! En tout temps, ils sont les mieux placés pour vous conseiller. Ceci est d’autant plus vrai en temps de crise. Ils vous aideront à prendre du recul et considérer les options adaptées à votre situation.

Bâtissez votre fonds d’urgence

Vous faites partie des chanceux qui travaillent ? Mettez de l’argent de côté !

Aujourd’hui, des milliers de Canadiens aimeraient avoir un fond d’urgence. L’équivalent de trois mois de dépenses placés de façon à y avoir accès facilement n’est plus un luxe. Si cette somme semble exorbitante pour vous, c’est le temps de faire le ménage de vos finances. Ou encore, de trouver une solution à un problème d’endettement.

Attention aux fraudeurs

Les fraudeurs profitent de l’angoisse créée par la COVID-19 pour arnaquer le plus de gens possible. Ce n’est pas le moment de tomber dans le panneau ! Ils sont nombreux à profiter de la pandémie pour soutirer de l’argent à leurs victimes ou voler leurs informations personnelles. Soyez vigilant !

Planifiez l’après COVID-19

Éventuellement, la vie reprendra son cours normal. Vous devez vous y préparer. Des paiements reportés seront à rembourser. Vos impôts, acomptes provisionnels, factures de TPS et TVH devront être payés. Faites la liste des sommes que vous aurez à débourser avec leur date d’échéance. Vous éviterez ainsi d’en oublier.

C’est aussi le moment de tirer une leçon de la situation financière dans laquelle vous vous trouvez présentement. Même si vous avez conservé votre emploi, est-ce que quelque chose mériterait d’être changé ?

Prenez le temps de réfléchir à votre budget et vos habitudes de consommation :

 

C’est maintenant le temps ou jamais de faire le ménage de vos finances ! Nous publierons d’ailleurs un texte à ce sujet dans les prochains jours. En attendant, vous pouvez aussi prendre des résolutions financières ! Profitez du surplus de temps libre, si vous en avez, pour en choisir quelques-unes parmi celles suggérées en janvier.

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

4 commentaires

  • Ouardia Belarbi

    Bonjour,
    Je suis une maman de 2 enfants 2ans et demi et 6 ans, je suis a la maison depuis le début du confinement pour m’occuper d’eux et mon conjoint travaille encore dans une usine de valves. Je suis une formation au cégep DEC à temps plein et ils viennent de nous annoncer que nous allons repprendre en ligne. Est ce que mon conjoint aura droit à l’aide d’urgence s’il arrete de travailler pour s’occuper des enfants et me laisser suivre ma formation?
    Merci

    • Bonjour Ouardia,
      Peut-être qu’il sera admissible s’il répond aux autres critères d’admissibilité. Il faudra vérifier avec les responsables dès que le site et le numéro de téléphone seront activés.
      Bonne chance!

  • Hope Baker

    Un propriétaire de commerce situé dans un centre commercial avec 7 employés a dû fermer ses portes temporairement suite à l’obligation émise par le gouvernement. Les employés ont été mis à pied (temporairement également) et ont reçu leurs papiers de cessation d’emploi. Qu’en est-il des propriétaires qui, comme mon conjoint, travaille encore mais dont les revenus d’entreprise ont cessé suite à la fermeture temporaire de leur commerce. Les frais reliés à des dépenses fixes comme par exemple le loyer, le terme de la location de machine, etc. vont par contre continuer. Y a-t-il un programme d’aide pour ceux-ci?

    • Les nouvelles mesures fédérales (subvention salariale d’urgence, prêt garantie, etc) devraient venir en aide aux entrepreneurs et leurs employés. Les détails seront dévoilés dans les prochains jours.