Quand ajouter un conducteur occasionnel à votre police d’assurance auto?

Ajouter un conducteur occasionnel

Plusieurs situations peuvent vous pousser à conduire la voiture d’un proche ou à lui prêter la vôtre. Si une autre personne conduit votre véhicule, contactez votre assureur afin qu’il détermine si le conducteur doit être ajouté à votre police d’assurance automobile. Poursuivez votre lecture pour découvrir les différentes implications d’une telle modification à votre police d’assurance.

Qu’est-ce qu’un conducteur occasionnel?

Dès que vous prêtez votre voiture à un proche, celui-ci est considéré comme un conducteur additionnel.

Les particularités du conducteur occasionnel

Le conducteur occasionnel est une personne qui détient un permis de conduire valide et à qui vous prêtez votre voiture. Il faut qu’il soit ajouté à votre police d’assurance. Il profite alors du même contrat que vous, le conducteur principal, donc des mêmes protections.

En tant que conducteur principal, vous avez toutefois l’obligation d’utiliser votre voiture plus souvent que le conducteur occasionnel (en termes de fréquence d’utilisation et de kilométrage). Si vous ne le faites pas, l’assureur pourra considérer qu’il s’agit d’une fausse déclaration.

Même si le conducteur occasionnel bénéficie des mêmes protections, il n’a pas la responsabilité de payer la prime. De plus, il est tenu de se conformer aux conditions de votre contrat d’assurance. Il ne peut pas les modifier. Précisons que votre prime d’assurance peut certes varier, mais qu’il lui en coûterait sans aucun doute plus cher pour souscrire un contrat individuel.

L’ajout d’un conducteur occasionnel et la variation de la prime

Ajouter un second conducteur à votre contrat est l’un des facteurs pouvant influencer le prix de votre assurance auto. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Pour que la prime augmente dans le cadre de l’ajout d’un deuxième conducteur, il faut que le profil de ce dernier le justifie.

Les principaux critères pris en compte dans l’analyse sont, entre autres, l’âge, l’expérience de conduite, les antécédents de sinistres et les infractions au Code de la sécurité routière. Si celui que vous ajoutez à votre contrat est très jeune et sans expérience ou s’il a beaucoup de réclamations à son actif, votre prime d’assurance sera forcément plus élevée.

L’intérêt de l’ajout d’un conducteur occasionnel

D’une part, il faut rappeler que les contrats d’assurance pour les jeunes sont souvent plus chers que les autres contrats. Si vous ajoutez votre enfant, qui est un jeune conducteur, il aura le droit d’avoir une protection complète, mais il n’aura pas à payer une prime trop élevée en raison de son manque d’expérience.

Les conséquences du prêt ou de l’emprunt d’une voiture

Les règles diffèrent selon que l’auto empruntée est assurée ou pas. Si vous prêtez exceptionnellement votre voiture assurée à un ami, votre assureur peut accepter de couvrir les dommages comme si vous étiez au volant.

Si votre proche a aussi une assurance auto, elle pourra servir à l’indemnisation en cas de sinistre. La question de l’assurance du proche se posera uniquement si sa responsabilité est en cause dans les dommages. Son assurance auto personnelle pourrait alors être utile, de la même manière que votre assurance collision. Dans tous les autres cas, votre assurance pourrait suffire.

Si vous voulez conduire la voiture d’un ami, vérifiez si ce dernier a une assurance auto. L’assurance du conducteur n’étant pas l’assurance du véhicule, vous ne devez pas conduire l’auto non assurée d’un proche, même si vous avez une assurance auto personnelle. En cas d’accident, vous ne serez pas à l’abri d’une contravention pour la conduite d’une auto non assurée.

Comment ajouter un conducteur secondaire?

Les conditions d’extension du contrat d’assurance dépendent de la compagnie. En règle générale, vous pouvez ajouter un nouveau conducteur en communiquant avec votre assureur.

Vous aurez l’obligation de fournir toutes les informations liées à la personne que vous voulez ajouter à votre police d’assurance auto. Il s’agira des mêmes renseignements que ceux que vous deviez fournir pour vous-même, notamment :

  • Son identité
  • Sa date de naissance
  • La date d’obtention de son permis
  • Son occupation
  • Les conditions et la fréquence d’utilisation de votre voiture
  • Ses antécédents de sinistres et d’infractions

Il est important de transmettre la bonne information à votre compagnie d’assurance afin de bénéficier d’une protection adaptée aux profils de toutes les personnes mentionnées dans le contrat.

Vous aimeriez en apprendre plus sur le coût d’utilisation d’une automobile? Lisez notre texte « Combien vous coûte réellement votre automobile ».

 

Partenaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.