Le budget 50-20-30 vous connaissez?

Budget 50-20-30

Vous n’avez jamais fait de budget ? Ou encore, vous cherchez une méthode simple et efficace de gérer vos finances ? Le budget 50-20-30 pourrait vous intéresser.

L’Américaine Elizabeth Warren a présenté cette méthode dans à son livre : « All Your Worth: the Ultimate Lifetime Money Plan ». Aujourd’hui sénatrice, elle était alors professeur en droit du commerce à Harvard. Ce livre, écrit en collaboration avec sa fille Amelia Warren Tyagi, a connu un immense succès lors de sa publication en 2005.

 

Les règles du budget 50-20-30

Le principe est simple. Vos dépenses sont réparties en trois catégories. À chaque catégorie, on attribue un pourcentage de votre revenu net.

  • 50 % pour vos besoins essentiels
  • 20 % pour votre épargne
  • 30 % pour votre plaisir

Les dépenses essentielles

Ces dépenses sont celles que vous devez payer pour vivre. Elles comprennent :

  • Le logement
  • Le transport
  • L’épicerie de base
  • Les vêtements de base
  • Les assurances
  • Les soins de santé
  • Le paiement minimum de vos cartes de crédit

L’épargne et le remboursement des dettes

Cette catégorie comprend les dépenses reliées à l’atteinte de vos objectifs financiers comme :

  • La création d’un fonds d’urgence
  • Le remboursement des dettes
  • L’épargne pour la retraite
  • Les investissements
  • L’épargne pour des projets personnels

Le plaisir

On regroupe ici les dépenses non essentielles qui procurent du plaisir. Par exemple :

  • Les abonnements au câble ou à la télé sur demande.
  • Les sorties au restaurant
  • Les billets de spectacle ou d’événements sportifs
  • L’alcool
  • Les voyages
  • Les cadeaux

Les avantages d’un budget 50-20-30

Il est simple d’utilisation

Si vous n’avez jamais fait de budget, la règle du 50-20-30 est un excellent point de départ. Vous n’aurez que trois catégories de dépenses à gérer, en répartissant votre revenu net selon les pourcentages indiqués.

Il distingue les « besoins » et les « envies »

Cet aspect est particulièrement intéressant. Il favorise la réflexion et vous pousse à prendre conscience de votre niveau de vie.

Par exemple, imaginons que vous devez changer de téléphone. Avez-vous réellement besoin du dernier iPhone ou Samsung ? Si vous souhaitez avoir le dernier modèle parce que vous aimez la technologie, c’est une dépense reliée au plaisir. Si vous choisissez un modèle de base moins récent, ça devient une dépense essentielle.

Il prévoit un montant pour l’épargne

Dans un budget traditionnel, les gens épargnent souvent ce qui reste après avoir payé toutes leurs « obligations ». Un budget qui respecte la règle du 50-20-30 renverse cette façon de faire. Grâce à la règle du 20 %, l’épargne devient une obligation. Ceci favorise votre croissance économique.

Il réduit l’anxiété financière

Il est démontré qu’établir un équilibre entre les besoins, les désirs et l’épargne réduit l’anxiété financière. Cette méthode distingue clairement ces catégories. De plus, prévoir un minimum pour le plaisir vous déculpabilisera de ne pas consacrer tout votre argent au remboursement des dettes.

Il est flexible

Vous pouvez modifier les pourcentages alloués à chaque catégorie. Par exemple, si vous avez beaucoup de dettes à rembourser. Ou encore, si vous souhaitez épargner pour acheter une maison.

Les auteures recommandent toutefois de respecter le plus possible la règle du 50-20-30. Selon elles, cette équation favorise l’augmentation de votre valeur nette. Si vous devez modifier ces pourcentages, elles suggèrent de vous fixer comme objectif d’y revenir le plus rapidement possible.

Les désavantages de cette méthode budgétaire

Bien qu’elle soit simple, cette méthode n’est malheureusement pas accessible à tous. Plusieurs facteurs peuvent vous empêcher de respecter les normes de 50-20-30. Par exemple :

  • Le surendettement
  • Des revenus faibles
  • Des frais de logement excessifs

Ces situations peuvent vous contraindre à consacrer plus que 50 % pour vos dépenses essentielles. Le montant disponible pour l’épargne et les dépenses non essentielles est alors très limité.

Par exemple, au Québec, une personne seule gagne en moyenne 2 942 $ x mois. Celle-ci devrait donc consacrer 1 471 $ pour ses dépenses essentielles. Toutefois, le coût moyen d’un 3 ½ à Montréal est de 1 140 $ soit 39 % du revenu net. Pour respecter le ratio de 50 %, cette personne n’aurait donc que 331 $ x mois pour se nourrir, se vêtir et se déplacer.

Si vous ne pouvez respecter les pourcentages recommandés, vous pouvez quand même vous en inspirer pour fixer vos propres ratios. Le principe reste le même :

  • Distinguer vos besoins de vos envies.
  • Prévoir un minimum d’épargne, entre autres pour un fonds d’urgence.
  • Ne pas négliger le plaisir.

 

à lire comment faire budget

 

Un budget qui suit la règle du 50-20-30 est un excellent point de départ pour apprendre à gérer vos finances. C’est une méthode simple, efficace, qui convient aux débutants comme aux plus aguerris.

Vous utilisez une autre méthode budgétaire ? Prenez le temps de vérifier si vos dépenses respectent la règle du 50-20-30. Vous serez peut-être surpris de constater que vous pratiquez déjà cette philosophie !

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.