Bien choisir ses vêtements de seconde main

choisir ses vêtements seconde main

L’industrie du vêtement peut s’avérer onéreuse. Il n’est pas rare de débourser une centaine de dollars pour un vêtement griffé. Or, il est possible de s’habiller avec des vêtements de qualité, à petits prix. Les magasins d’occasions sont remplis d’aubaines. Voici les critères importants à vérifier pour vous assurer que chaque achat soit durable.

 

 

 

Pourquoi une personne se départit d’un vêtement en bonne condition ?

Les possibilités sont infinies pour qu’une personne offre son vêtement en don.

  • Le vêtement est de la mauvaise grandeur.
  • Le style ne convient plus.
  • Elle le trouve inconfortable.
  • Le vêtement lui rappelle de mauvais souvenirs.
  • Elle l’a reçu en cadeau et ne prévoit pas le porter.
  • Elle ne pratique plus l’activité physique pour laquelle il servait.
  • Elle a changé d’emploi et n’a plus besoin de chemises de bureau.
  • Il fut acheté pour une occasion spéciale et elle n’aura pas l’occasion de le remettre.
  • Elle tend vers le minimalisme.
  • Elle désencombre sa garde-robe.
  • Elle déménage dans une minimaison.

Pour toutes ces raisons, on retrouve une sélection variée de vêtements de seconde main en excellent état!

Comment choisir ses vêtements de seconde main

Si vous achetez un article de seconde main, assurez-vous que vous pourrez le porter longtemps. Pour se faire, examinez attentivement le vêtement.

  • Regardez les coutures. Si elles semblent étirées, remettez le vêtement sur le cintre !
  • Touchez le tissu. Est-il rude d’avoir été trop lavé ou est-il doux, car peu porté ?
  • Observez s’il y a des trous, des mailles ou des taches.
  • Sentez si l’article dégage une odeur de cigarette.
  • Vérifiez si le vêtement nécessite un entretien particulier. Par exemple, le nettoyage à sec ou un repassage.
  • N’achetez pas si ce n’est pas de votre grandeur. Il ne faut pas se laisser séduire par le prix dérisoire.

Les avantages d’acheter un vêtement de seconde main

Il y a plusieurs bénéfices à garnir sa garde-robe en parcourant les magasins d’occasions. Il suffit de bien choisir ses vêtements pour que le seconde main soit très avantageux.

Premièrement, vous serez moins frustré si vous abimez votre vêtement. Si vous le tachez, le déchiré ou faites une maille, c’est moins fâchant que si vous avez déboursé le plein prix.

L’usagé vous permet de débourser moins d’argent pour des vêtements que vous porterez uniquement pour le bureau. Ou encore lors d’une occasion spéciale.

Ça vous permet également d’expérimenter sans prendre le risque d’être déçu. Vous pouvez oser porter un vêtement qui n’est pas votre style. Si vous changez d’idée, la perte ne sera pas énorme.

Le seconde main est aussi idéal pour acheter hors saison. L’été, vous trouvez des chandails chauds à prix modique. L’hiver, des shorts de sport et des maillots de bain.

Finalement, en cas de vol, de perte ou de changement de look, vous aurez seulement perdu 5 $ ou 10 $. C’est un stress en moins !

 

Les désavantages d’acheter un vêtement de seconde main

Se procurer des articles de seconde main comporte aussi des côtés négatifs. Il est important de s’y attarder pour éviter les achats inutiles qui finiront dans une boîte de don.

Par exemple, la durée du magasinage peut être plus longue pour trouver ce dont vous avez besoin. Parfois, les grandeurs sont mélangées et il faut être motivé à chercher.

Soyez également attentif aux conditions d’hygiène. Au lieu d’essayer le vêtement, apportez un ruban à mesurer souple. Au fil du temps, vous deviendrez habile pour identifier votre grandeur sans porter le morceau.

Évaluez la durabilité de l’article. Inutile d’acheter une paire de leggings usée à la corde ! Idem pour les chaussettes dont il est possible de voir le talon à travers le tissu. Vous payerez 7 $ aujourd’hui et devrez payer à nouveau quelques mois plus tard. Dans certains cas, il peut être préférable de mélanger l’achat neuf et usagé, selon les vêtements trouvés.

Finalement, ne vous laissez pas aveugler par le prix dérisoire en achetant des vêtements dont vous n’avez pas besoin. Débourser 4 $ pour un vêtement qui finira dans la poche de linge à donner, ça reste 4 $ dépensé inutilement.

 

Autrefois, acheter usagé signifiait être démuni. Aujourd’hui, c’est une habitude plus répandue. Celle-ci est reliée à la consommation responsable et à la décroissance. C’est aussi une opportunité pour se détacher psychologiquement de ses biens matériels. De plus, vous contribuez à la réinsertion sociale en achetant dans certains magasins d’occasions.

Les vêtements usagés offrent des aubaines incroyables. Il est possible d’économiser plusieurs centaines de dollars chaque année. Toutefois, il est important de conserver un esprit critique avant chaque achat, même devant un prix minime.

Bonne chasse au trésor !

Effet Pastel

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.