Finances personnelles : mes 5 coups de coeur de 2020

coups de coeur 2020

L’année 2020 se termine enfin ! Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle est venue bouleverser nos bases personnelles et financières. Nous sommes plusieurs à attendre le 1er janvier avec impatience, comme si cette journée signait la fin de la pandémie.

Au cours des derniers mois, la crise de la COVID-19 nous a forcés à redéfinir notre concept de liberté et réviser nos priorités. Mais ces bouleversements ont aussi amené une évolution des comportements qui était, dans certains cas, plus que nécessaire. Cette urgence de s’adapter en a poussé plus d’un à faire preuve de créativité !

Pour terminer l’année sur une note positive, je vous propose donc mes 5 coups de cœur de 2020. Certains d’entre eux n’auraient d’ailleurs jamais vu le jour, n’eusse été la crise de la COVID-19.

 

Mes 5 coups de cœur de l’année 2020!

1. Le virage virtuel des offres récréatives

En raison des mesures de confinement, de nombreux organismes culturels se sont tournés vers l’offre de contenu virtuel. Grâce à ce phénomène, nous avons soudainement eu accès à des activités se tenant partout dans le monde. Même au Québec, des expositions locales sont venues faire le bonheur des internautes de toutes les régions.

Grâce aux rencontres virtuelles, nous avons également pu assister à des formations et des téléconférences autrefois réservées aux participants pouvant se déplacer. Cet accès plus ouvert a fait le bonheur de plusieurs internautes, moi la première !

2. Les changements des comportements de consommation

Voici un de mes coups de cœur 2020 qui touche tout particulièrement mon côté conseillère financière ! En effet, le confinement et la fermeture des commerces nous ont permis de repenser notre façon de consommer. Le Baromètre 2020 de la consommation responsable dévoile d’ailleurs des chiffres intéressants.

En effet, les mesures sanitaires ont conduit les Québécois à déconsommer. Depuis le début de la pandémie, 77 % des Québécois avaient moins envie de consommer. Et les chiffres dévoilent que cette déconsommation provient d’une réflexion qui pourrait se poursuivre au-delà de la pandémie. En effet, 74 % des répondants on réduit leur consommation parce que le contexte l’imposait. Toutefois, près de 54 % l’ont fait parce qu’ils ont réalisé qu’ils faisaient des achats superflus !

Selon le Baromètre, pour la première fois en 11 ans, les citoyens sont plus nombreux à prendre la responsabilité de leurs comportements de consommation.

3. Le groupe Facebook « L’argent ne dort jamais»

La pandémie a poussé de nombreuses personnes à développer un intérêt pour les finances personnelles. Les réseaux sociaux l’ont d’ailleurs bien reflété. Youcef Ghellache est le fondateur d’un groupe qui a connu un immense succès en 2020. Le groupe Facebook l’Argent ne dort jamais comptait environ 3 000 membres en janvier 2020. Il dépasse maintenant les 17 000 participants !

Il existe plusieurs groupes sur Facebook favorisant l’éducation financière. Toutefois, celui-ci se démarque par la qualité des échanges qu’on y trouve. De nombreux professionnels ainsi que des membres possédant différentes expériences partagent leurs connaissances avec respect et générosité. Des qualités trop souvent rares sur les réseaux sociaux ! Il faut dire que les modérateurs font un excellent travail. Et les membres sont très engagés, ce qui rend les échanges enrichissants.

Je suis bien heureuse que Youcef Ghellache fasse maintenant partie de l’équipe d’Économies et cie ! Nos lecteurs peuvent donc profiter eux aussi de son expertise.

4. Balado « Le planif »

Le planificateur financier et chroniqueur Fabien Major est le concepteur et l’animateur du balado « Le planif ». Il est également à la tête de Major Gestion Privée une succursale de Gestion financière Assante.

Fabien Major est un excellent vulgarisateur. Ses podcasts, diffusés depuis octobre 2019, démystifient dans un langage très clair toutes les questions portant sur les finances personnelles. L’animateur et ses invités abordent différents thèmes, dont le budget, les impôts, la retraite, la gestion de portefeuille et les assurances.

5. L’application Hardbacon

Julien Brault, PDG d’Hardbacon est un bon exemple d’entrepreneur faisant preuve d’adaptation en 2020 ! En pleine crise, il a devancé le lancement de la version gratuite de son application. Il souhaitait ainsi soutenir les Canadiens vivant une période d’instabilité financière.

Le développement de l’application ne s’est pas arrêté là ! Parmi les nouveautés venant bonifier Hardbacon, on note deux fonctions intéressantes soit le « Budget » et les « Comparateurs de produits financiers ». Finalement, après une apparition au Dragon’s Den, Julien Brault lançait une campagne de sociofinancement. Grâce à cette campagne qui remporte beaucoup de succès, il souhaite poursuivre le développement de son entreprise.

 

L’année 2020 n’a pas été facile. J’espère toutefois que ces 5 coups de cœur vous permettront finir l’année sur une note positive. J’en profite pour vous souhaiter à tous une meilleure année 2021 !

 

Vous aimeriez découvrir d’autres coups de cœur de l’équipe d’Économies et cie ? Lisez les 19 suggestions lectures de nos chroniqueurs !

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi
Les derniers articles par Lyne Desruisseaux (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.