Un commerçant refuse de vous rembourser, que faire ?

Rembourser

Chaque commerçant détient sa propre politique de remboursement. Il peut être difficile d’identifier spontanément quels articles peuvent être remboursés et lesquels s’avèrent des ventes finales. La responsabilité revient donc au consommateur de s’informer sur la politique de remboursement de chaque commerce.

S’informer pour mieux consommer

À la base, un achat est final. Excepté si l’article est défectueux ou expiré, le commerçant n’est pas obligé de le rembourser. Alors que certains endroits remboursent facilement, d’autres privilégient un crédit et certains refusent catégoriquement.

La politique du commerçant indique le nombre de jours pour se faire rembourser, ainsi que les différentes conditions. Attention, selon l’item acheté, il peut s’agir d’une vente finale. Par exemple, les produits d’hygiène et les articles en liquidation.

Toutefois, l’aspect légal est prioritaire. Si vous achetez une crème solaire expirée, la loi oblige le commerçant à procéder à un remboursement ou à offrir un autre produit.

Que faire si le commerçant ne respecte pas sa propre politique de remboursement ?

Certains vont d’emblée refuser de rembourser même si le client est dans ses droits. Malheureusement, il faut parfois insister et répéter ses arguments à plusieurs reprises afin d’obtenir un remboursement. Il est fort probable qu’on tente de vous proposer des alternatives. Par exemple, un échange de produit ou un crédit en boutique, avant d’en arriver au remboursement.

Si le commerce tente de se soustraire à la Loi sur la protection du consommateur, contactez l’Office de la protection du consommateur.

Advenant que le remboursement soit impossible, une autre option s’offre à vous. Contactez la compagnie d’origine du produit et expliquez-leur la situation. Normalement, le numéro du service à la clientèle figure sur l’emballage. Vous aurez besoin du code-barre du produit. Selon les motifs de l’insatisfaction et du contexte, il est possible qu’on vous offre une compensation. Par exemple, un coupon pour un item gratuit d’une valeur équivalente, ou un produit envoyé par la poste.

Dans tous les cas, prenez le temps de vous renseigner sur la politique de remboursement du commerçant avant d’acheter. En cas de doute, il est préférable de repartir les mains vides. Enfin, cet article gratuit de Protégez-vous dévoile des informations essentielles concernant le remboursement.

Vous n’arrivez pas à vous faire rembourser ? Lisez notre texte « Cadeaux : comment s’en débarrasser? »

Effet Pastel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.