COVID-19 : Le télétravail et vos impôts 2020

Télétravail et impôts

La COVID-19 a forcé de nombreux Canadiens à travailler à partir de la maison. Ces employés ont dû réorganiser leur espace personnel pour l’adapter au télétravail. Ces modifications pourraient les rendre éligibles à une nouvelle déduction d’impôt. Les autorités fiscales ont en effet révisé leurs critères d’admissibilité aux déductions pour dépenses reliées au télétravail.

Vous avez travaillé à partir de la maison en 2020 en raison de la pandémie ? Ces nouveautés pourraient vous faire économiser de l’impôt !

Qu’est-ce que le télétravail aux yeux de l’impôt?

C’est l’Agence du revenu du Canada (ARC) qui définit l’admissibilité à la déduction des dépenses d’emploi pour le télétravail. Revenu Québec applique les mêmes conditions et les mêmes règles que l’ARC.

Pour déduire des dépenses de bureau à domicile, vous devez remplir l’une des conditions suivantes :

  1. Votre bureau à domicile est le lieu où vous accomplissez principalement votre emploi.
  2. Votre bureau à domicile sert uniquement pour gagner un revenu d’emploi et vous l’utilisez de façon régulière et continue pour rencontrer vos clients ou d’autres personnes pour votre travail.

Notez que la Loi ne définit pas le terme « principalement ». Toutefois, les autorités fiscales jugent que « principalement » signifie plus de 50 % de votre temps de travail annuel*.

Télétravail causé par la COVID-19

Les conditions d’admissibilité ont été assouplies pour le télétravail causé par la pandémie. Si vous êtes dans cette situation, vous devez avoir travaillé de la maison plus de 50 % du temps durant au moins 4 semaines consécutives pendant l’année 2020.

Comment déduire vos dépenses reliées au télétravail en 2020?

Pour déduire vos dépenses reliées au travail, vous devez utiliser l’une des deux méthodes suivantes :

  • la méthode détaillée
  • la méthode à taux fixe temporaire

La méthode détaillée de déduction de vos dépenses

Cette méthode demande beaucoup de calculs, mais pour certains employés elle peut être avantageuse. Voici ce que vous devez faire pour en profiter :

1. Demandez une déclaration de votre employeur

Pour utiliser la méthode de calcul détaillé, vous aurez besoin d’une déclaration de votre employeur. Ce dernier devra signer le formulaire T2200 — Déclaration de conditions de travail pour le fédéral ET le formulaire TP64.3 – Conditions générales d’emploi au provincial.

Des formulaires simplifiés sont disponibles pour les employés en télétravail en raison de la pandémie.

Vous n’avez pas besoin de joindre ces formulaires à votre déclaration de revenus. Toutefois, vous devez les conserver et les remettre à la demande des autorités fiscales pour des fins de vérification.

 

2. Calculez votre espace de travail

Pour déduire des frais de bureau à domicile, vous devez calculer la taille et l’utilisation faite de votre espace de travail.

Superficie de votre espace de travail

Premièrement, calculez la superficie de votre espace de bureau par rapport à la superficie habitable de votre résidence.

Le site de l’Agence du revenu du Canada (ARC) indique clairement comment faire le calcul. Tout particulièrement si vous avez un espace à aire ouverte ou si vous partagez votre espace avec votre famille.

Pourcentage d’utilisation que vous en faites

Vous devez également calculer le pourcentage d’utilisation que vous faites de cet espace à des fins professionnelles.

Si votre espace sert uniquement pour le travail, le pourcentage du temps d’utilisation est de 100 %. Toutefois, si vous utilisez la table de cuisine, vous devez tenir compte du fait qu’elle sert aussi à des fins personnelles.

Par exemple, si vous travaillez 40 heures par semaine, votre temps d’utilisation de votre table sera de 23,8 % soit :

Heures d’utilisation pour le travail (40) ÷ heures dans une semaine (168) x 100

Encore une fois, le site de l’ARC détaille très bien la méthode de calcul.

 

3. Déterminez vos dépenses

Ces calculs vous permettront de déduire les dépenses liées à l’utilisation d’un espace de votre maison pour travailler. Par exemple, les employés salariés peuvent déduire : l’électricité, le chauffage, l’eau, les frais d’accès à internet, le loyer, les frais d’entretien, etc.

Vous pouvez également déduire des dépenses engagées pour effectuer votre travail comme les crayons, brocheuses, enveloppes, papier, etc.

* Référez-vous au site de l’ARC pour identifier toutes les dépenses et les restrictions.

Attention :

  • Ces déductions sont limitées aux dépenses non remboursées par votre employeur.
  • Vous ne pouvez pas déduire un montant supérieur à celui que vous avez gagné.
  • Si vous avez occupé deux emplois ou plus, vous devez faire le calcul pour chaque emploi.
  • Vous devez conserver toutes les pièces justificatives des dépenses déduites dans votre déclaration de revenus.

La méthode temporaire à taux fixe

Pour l’année 2020, une méthode simplifiée a été mise en place par l’ARC. La « Méthode temporaire à taux fixe » vous permet de déduire des dépenses de bureau à domicile sans faire de calculs. De plus, vous n’avez pas besoin de formulaire de la part de votre employeur.

À quel montant avez-vous droit ?

La méthode temporaire à taux fixe offre une déduction de 2 $ par jour de télétravail jusqu’à 400 $ maximum par employé.

Quelles sont les conditions d’admissibilité?

Pour profiter de la méthode simplifiée, vous devez remplir TOUTES les conditions suivantes :

  1. Avoir travaillé de la maison en 2020 en raison de la pandémie. Si vous travailliez déjà de la maison avant la pandémie, vous n’êtes pas éligible à cette méthode de calcul.
  2. Avoir travaillé de la maison plus de 50 % du temps pendant une période d’au moins 4 semaines consécutives.
  3. Ne pas avoir obtenu de remboursement intégral de votre employeur pour vos dépenses de bureau à domicile. Si vous avez obtenu un remboursement partiel, vous pouvez l’utiliser.
  4. Ne pas demander d’autres déductions relatives à l’emploi que celle pour les frais de bureau à domicile. Par exemple, si vous utilisez cette méthode, vous ne pouvez demander une déduction pour l’utilisation de votre véhicule personnel.

Comment profiter de la méthode temporaire à taux fixe ?

Pour l’obtenir, vous devez remplir le formulaire T777 — État des dépenses d’emploi liées au travail à domicile en raison de la COVID-19.

Quelle méthode choisir ?

Le site du Ministère des Finances du Québec vous offre un simulateur afin de déterminer la meilleure méthode de calcul pour vous. Vous pouvez aussi consulter le calculateur de l’ARC pour vérifier votre admissibilité à l’une au l’autre des méthodes. Vous pourrez également identifier vos dépenses éligibles.

Pour toutes questions concernant votre admissibilité à la déduction pour dépenses reliées au travail à la maison, consultez la Foire aux questions de l’ARC.

 

*Source : « Télétravail : impacts fiscaux en temps de pandémie », Raymond Chabot Grant Thornton.

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi
Les derniers articles par Lyne Desruisseaux (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.