Est-ce que le bonheur se conjugue avec l’argent ?

bonheur argent

L’indice de bonheur quotidien augmente-t-il en fonction du contenu de son compte en banque ? Après tout, le revenu a un impact significatif sur le choix de l’habitation, de l’alimentation et des loisirs.

Si 50 000 $ s’ajoutaient à votre revenu annuel de façon permanente, auriez-vous les mêmes passions, rêves ou préoccupations ?

Parfois, on oublie à quel point les finances personnelles influencent le cours d’une vie. Cette donnée bouleversante le démontre bien : « Une personne née dans Hochelaga-Maisonneuve vivra en moyenne huit à dix ans de moins qu’une autre née à Outremont ».

Récemment, une personne a mentionné dans un balado qu’elle serait heureuse même sans argent. Elle vivait dans un condo rénové, avec des meubles de qualité et se déplaçait en utilitaire sport. Son niveau de bonheur serait-il le même dans un logement délabré ? Si ses meubles étaient récupérés sur le bord du chemin et qu’elle utilisait les transports en commun ? À voir…

L’argent offre-t-il une vie plus heureuse ?

Une liasse d’argent ne garantit pas automatiquement un moment de bonheur. Parfois, les personnes qui nous entourent peuvent avoir un impact plus grand que l’environnement ou les biens matériels.

Un dîner au Chic Resto Pop peut être plus festif qu’un souper gastronomique un ami toxique.

Une dispute de couple dans un trois et demi d’Hochelaga ou dans un condo au centre-ville, ça reste désagréable.

Un minimum d’argent est-il nécessaire pour une belle qualité de vie ?

Il y a tout de même une différence de qualité de vie entre un logement insalubre et un condo neuf. Cela dit, un juste milieu est possible. C’est-à-dire un appartement propre et sécuritaire, sans qu’il soit rénové à 100 % avec cinq électroménagers en Stainless inclus.

Lorsque l’on se trouve dans une situation financière confortable, on peut oublier à quoi ressemble la vie dans la précarité. En effet, plusieurs contraintes financières peuvent affecter directement les conditions de vie. En voici quelques exemples :

– Recevoir la nourriture d’une banque alimentaire au lieu de faire son épicerie au supermarché.

– Acheter des souliers usagés plutôt que se procurer des souliers neufs de qualité.

– En pleine canicule, se rendre au travail en prenant deux autobus et deux métros, plutôt qu’en voiture à l’air conditionné.

Bien que l’argent ne signifie pas le bonheur instantané, celui-ci peut affecter d’innombrables aspects de notre quotidien. Le fardeau psychologique ressenti par les personnes endettées illustre bien ce propos. Sans compter la disponibilité psychologique nécessaire quand le budget représente un casse-tête à chaque fin de mois.

Un environnement luxueux ne rend pas plus heureux. Toutefois, un minimum d’argent est nécessaire pour accéder à un niveau de vie satisfaisant. Après tout, même un style de vie frugale nécessite un minimum de ressources matérielles afin qu’il soit agréable.

 

Effet Pastel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.