Vol de données chez Desjardins : serez-vous indemnisé ?

vol de données Desjardins

Les victimes du vol de données chez Desjardins qui fût dévoilé en juin 2019 pourraient être dédommagées. En effet, les cabinets d’avocats responsables du recours collectif ont signé une entente hors cour avec Desjardins. Le montant des indemnités s’élève à plus de 200 millions de dollars. Toutefois, chaque victime ne recevra qu’une maigre portion de ce montant.

 

 

Qui peut être indemnisé ?

L’entente qui vient d’être conclue vise « Toute personne dont les informations personnelles détenues par la Fédération des Caisses Desjardins du Québec ont été transmises sans autorisation suite au vol de données divulgué publiquement le 20 juin 2019 ».

Avez-vous reçu dans le passé un avis concernant le vol de vos données ? Si oui, vous êtes visé par cette entente et pourriez être indemnisé.

Notez que les anciens membres et clients de Desjardins font également partie de ce groupe. Ils sont donc éligibles à une compensation. De plus, les victimes seront indemnisées, peu importe leur lieu de résidence.

Quel montant pourriez-vous recevoir ?

L’entente de règlement prévoit deux différents dédommagements.

1. Les victimes du vol de données divulgué le 20 juin 2019.

Les personnes qui se sont fait voler leurs données seront compensées pour le temps perdu à gérer ce vol. Elles pourront recevoir un montant maximum de 90 $. Celui-ci est évalué en fonction du nombre d’heures passées à gérer la perte des données. Le calcul est de 18 $ l’heure pour un maximum de 5 heures ou 90 $.

 

Attention ! Le montant total versé en indemnités pour le vol de données est de 168 millions de dollars. Cette somme représente 1 867 250 réclamations de 90 $ chacune. Desjardins a toutefois avoué que 9,7 millions de membres pourraient avoir été victime du vol ! Selon l’entente, s’il n’y a pas assez d’argent pour couvrir toutes les réclamations, les 168 millions seront divisés entre les demandeurs. À vous de faire le calcul !

 

2. Les victimes d’un vol d’identité

Une deuxième compensation est prévue pour les membres qui se sont fait voler leur identité depuis la fuite de données. Par exemple, ceux dont l’identité a été utilisée pour contracter un prêt, adhérer à un produit bancaire, acheter un cellulaire, faire des demandes d’aide gouvernementale ou tout simplement bloquer l’accès à leurs comptes.

Ces personnes recevront un montant forfaitaire de 1 000 $. Notez toutefois que le plafond d’indemnité est de 32 800 000 $. Ce qui représente 32 800 versements de 1000 $…

Comment réclamer votre indemnisation ?

Si vous avez été victime du vol de données de Desjardins, vous n’avez aucune action à prendre pour le moment pour être inclus dans le règlement de l’entente.

Vous pouvez toutefois enregistrer votre adresse courriel sur le site du règlement afin de recevoir un rappel lorsqu’il sera temps de déposer une réclamation.

Quand pourrez-vous réclamer un dédommagement ?

Une réponse courte à cette question  : pas avant des mois !

En effet, la Cour supérieure du Québec doit d’abord approuver l’entente intervenue entre Desjardins et les avocats. Et les démarches pour obtenir ce jugement sont nombreuses et prendront des mois à s’exécuter.

Le site « Règlement Desjardins » détaille toutes les procédures à venir avant d’obtenir un règlement. Afin d’aiguiser votre patience, un résumé des étapes détaillées sur le site :

  1. Audition devant la Cour du Québec pour la demande de préapprobation de l’entente. Cette audition devrait se tenir en 2022.
  2. Rendu du jugement de la Cour sur cette demande de préapprobation.
  3. Si l’entente est approuvée, il y aura un avis d’audience pour l’approbation du règlement. Vous pourrez alors vous exclure des actions collectives proposées et du règlement. Si vous le faites, vous ne recevrez pas les indemnités approuvées par la Cour.
  4. Audience sur la demande d’approbation du règlement.
  5. Jugement de la Cour.
  6. Transmission de l’avis explicatif du règlement aux membres et clients concernés. Cette transmission se fera par AccèsD et par la poste et sera publiée dans les grands journaux.
  7. Début de la période de réclamation.

Vous devrez donc vous armer de patience pour connaître le montant exact auquel vous aurez droit et pour toucher une indemnité. 

Pourquoi offrir un si faible montant en dédommagement ?

Les avocats responsables du recours collectif jugent que cette entente est acceptable. Pourquoi ? Entre autres parce que Desjardins a volontairement mis en place des mesures de protection pour ses membres dès la découverte de la faille de sécurité. L’entente souligne comme mesures :

  • La protection de tous les actifs et comptes détenus chez Desjardins.
  • La possibilité d’abonnement pour une période de cinq ans au service de surveillance du crédit d’Equifax.
  • La possibilité d’accéder gratuitement à la cote de crédit et au dossier de crédit tenu par TransUnion sur la plateforme en ligne AccèsD.
  • Les mesures d’accompagnement dans les démarches de restauration d’identité.

Est-ce suffisant pour justifier le montant des compensations ? Et comme le Mouvement Desjardins est une coopérative, qui assumera la facture ? À vous de juger !

 

Pour en savoir plus :

Consultez le site web du recours collectif. 

Lisez l’entente finale de règlement. 

Inscrivez-vous au rappel afin de savoir quand et comment déposer une réclamation.

Si vous avez des questions sur l’entente de règlement, téléphonez au 1-888 886-7164.

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

6 commentaires

  • J. D.

    Depuis déjà plus de deux ans et demi que Desjardins a dévoilé la plus grande fuite de données personnelles de l’histoire du Québec.
    Je suis membre de Desjardins depuis que je suis enfant et j’aurai bientôt 62 ans.

    De par mon travail, je constate que l’utilisation de données personnelles par des fraudeurs est encore aujourd’hui extrêmement présente. C’est vraiment en quantité industrielle que les fraudeurs utilisent les données personnelles de membres de Desjardins.

    Ma fille, la semaine dernière, a vu sa prestation d’assurance-emploi être déposée dans un autre compte, car un fraudeur a déposé une demande d’assurance-emploi à son insu qui est venu modifier son dépôt direct. Lorsqu’elle a fait sa déclaration, elle ne se doutait pas que le dépôt direct avait été changé. Il est impossible de déposer une demande d’assurance-emploi sans connaître le NAS et la date de naissance de la personne. Ce sont ces informations que Desjardins s’est fait subtilisé.

    Je sais aussi qu’un jour ce sera mon tour où les fraudeurs utiliseront mes données personnelles. Ce n’est qu’une question de temps pour mon épouse et moi avant d’écoper.

    Les ententes pour les recours collectifs m’inquiètent au plus haut point. Je crains que Desjardins se libère de ses responsabilités et obligations pour le futur vis-à-vis de ses membres dont nous sommes mon épouse et moi.

    Je demande qu’elle sera la responsabilité de Desjardins lorsque ce sera notre tour une fois que tous les délais attachés à ces ententes seront dépassés.

    J’aimerais avoir une réponse honnête et non une réponse de politicien.

  • J.D.

    Comment peut-on contacter les  »les autorités responsables » que ce soit par téléphone ou par courriel? Lorsque l’on accède au site  »reglementdesjardins.com », il n’y a aucun endroit pour poser des questions et lorsque l’on signale le numéro de tél. mentionné, impossible de parler à quelqu’un.
    Lorsque je contacte Desjardins, il nous réfère au site.
    Avez-vous d’autres endroits que l’on pourrait obtenir des informations?
    Merci!

  • Richard Martin

    Depuis avril 2020, je suis victime d’un vol de données concernant l’assurance emploi. J’ai un travail saisonnier donc à la fin de décembre 2021j’ai fait une demande chômage , j’ai été avisé par service Canada que j’étais victime de vol de données. Le 9 février dernier, tout semblait réglé mais aujourd’hui le 14 avril je suis encore victime, donc mes prestations sont retenues. Je dois donc retourner à la police, la GRC. Je suis membre Desjardins depuis mon compte de caisse scolaire. Pouvez-vous m’aider. Au secours!

  • Je suis désolée de ce qui vous arrive. Malheureusement, il n’y a rien que je puisse faire de mon côté pour vous aider. La meilleure solution demeure de contacter Service Canada et de tenter d’arranger les choses avec eux. Vous pouvez également contacter l’ACEF de votre région. Ils pourront vous conseiller sur les étapes à suivre et les alternatives qui pourront vous aider. Voici un lien vers la liste des organismes d’entraides budgétaires des différentes régions du Québec : https://economiesetcie.com/ressources/organisme-aide-budgetaire/ .

    Bonne chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.