Forfaits cellulaires pas chers : mes trouvailles

forfaits cellulaires pas chers

Chronique – Le iPod de ma fille montrant les signes d’une mort imminente, nous lui avons déniché un cellulaire usagé en remplacement. Comme elle entre au secondaire cette année, j’ai pensé qu’un forfait pourrait être une bonne idée en cas d’urgence. Voici donc les forfaits cellulaires pas chers que j’ai dénichés.

 

 

 

Ses besoins

Comme je l’ai mentionné, ma fille a un téléphone usagé. Inutile donc d’en acheter un.

Ensuite, elle a accès au WiFi à la maison, à l’école et chez certains de ses amis. Je ne voyais pas vraiment l’intérêt de regarder les forfaits comprenant des données. D’autant plus que le WiFi est disponible un peu partout, maintenant.

Pour les textos, elle utilise des applications en ligne comme Messenger, Google Allô ou Skype pour communiquer avec ses amis grâce au WiFi.

Quant au téléphone, comment dire… c’est une technologie du siècle précédent. Bref, c’est complètement dépassé et elle ne l’utilise pratiquement jamais.

Son forfait servira donc seulement pour les urgences, pour nous tenir informés en cas de retard et pour d’autres situations semblables. Pas question de payer le gros prix. Un petit forfait cellulaire pas cher nous semblait amplement suffisant.

Mes constats

En magasinant son forfait cellulaire pas cher, j’ai fait quelques constats. Vous pourrez les garder en tête au moment de faire vos propres recherches.

  • Les petits caractères sont omniprésents. Chaque fournisseur a son lot de conditions, dont les tarifs si votre jeune dépasse son forfait. C’est ennuyeux, mais mieux vaut les lire en détail.
  • Les forfaits prépayés sont beaucoup moins chers. Si vous refilez un vieux téléphone à votre jeune, c’est l’idéal.
  • La carte SIM est parfois incluse dans certaines promotions. Sinon, vous devrez débourser une dizaine de dollars, en général.
  • Certaines promotions sont intéressantes, mais vous devez aussi regarder le prix une fois qu’elles seront terminées. Encore des petits caractères à lire…

Comparaison des forfaits cellulaires pas chers

Voici donc les forfaits cellulaires pas chers que j’ai dénichés pour les comparer. Soyez conscients que les prix peuvent changer à tout moment. Consultez les sites des différents fournisseurs pour les détails et autres petits caractères.

5 $ par mois (60 $ par année)

Le forfait prépayé à 5 $ par mois de Bell comprend 10 minutes d’appels locaux. Chaque minute excédentaire coûte 0,50 $. Les messages texte coûtent aussi 0,50 $ chacun.

Le forfait prépayé de Virgin Mobile à 5 $ par mois propose 10 minutes d’appels dans la province. Les messages texte sont facturés 0,30 $ chacun au Canada (0,50 $ pour les messages photo et vidéo).

8,33 $ par mois (100 $ par année)

Telus propose un forfait prépayé annuel à 100 $. Il comprend 400 minutes d’appels locaux et 400 messages texte pour l’année.

10 $ par mois (120 $ par année)

Le forfait à 10 $ par mois de Telus comprend 50 minutes d’appels locaux et 50 messages texte par mois. Ensuite, le coût est de 0,15 $ la minute pour les appels locaux, 0,30 $ par texto et 2 $ par Mo de données.

Le forfait de Chatr à 10 $ par mois comprend 50 minutes d’appels au Canada et 50 messages texte par mois.

Rogers a aussi un forfait à 10 $ par mois. Il inclut 50 minutes d’appels locaux et 50 messages textes par mois. Ensuite, les appels sont à 0,30 $ la minute et les textos à 0,35 $ chacun.

Public Mobile propose 50 minutes d’appels locaux et 50 messages textes sortants (entrants illimités) pour 10 $ par mois. Promotion avantageuse : si vous vous inscrivez aux paiements automatiques, vous économiserez 2 $ par mois! Après un an, vous avez aussi droit à un rabais de loyauté de 1 $ par mois.

Fido offre un forfait pour quelques sous de plus : 10,75 $ par mois. Il comprend 50 minutes d’appels locaux et 50 messages textes sortant (messages entrants illimités) par mois. Les minutes additionnelles sont à 0,35 $ et les textos à 0,30 $.

15 $ par mois (180 $ par année)

 Le forfait à 15 $ par mois de Telus propose 100 minutes d’appels locaux et 100 messages textes par mois. Ensuite, le coût est de 0,15 $ la minute pour les appels locaux, 0,30 $ par message et 2 $ par Mo de données.

Rogers propose pour sa part les messages texte illimités pour 15 $ par mois. Les appels locaux, eux, sont facturés 0,30 $/minute.

À 15 $ par mois, Koodo propose aussi la messagerie texte illimitée. Vous pouvez aussi bénéficier de différentes promotions. Ainsi, vous pouvez obtenir un crédit de 20 $ (5 $ à l’activation et 5 $ pour les trois renouvellements suivants). Vous obtiendrez aussi un rabais de 10 % si vous vous inscrivez au renouvellement automatique. Finalement, en enregistrant votre carte de crédit, vous pouvez obtenir 100 minutes d’appels gratuits.

Virgin Mobile possède de son côté un forfait minutes et données à la carte à 15 $ par mois.

De son côté, Bell offre 100 minutes d’appels locaux et 100 messages textes par mois pour 15 $ par mois. Ensuite, le tarif est de 0,20 $ par minute et 0,30 $ par message texte (0,50 $ pour les textos photo et vidéo) supplémentaire.

Un autre forfait de Bell au même prix mensuel propose quant à lui les messages texte illimités. Les appels, eux, sont facturés à 0,20 $ par minute.

Le forfait Telus 180, à 180 $ pour l’année, offre les textos illimités. Il comprend aussi 180 minutes d’appels locaux en tout temps et les appels locaux illimités en soirée et le week-end.

Finalement, Fido a un forfait à quelques sous de plus : 15,75 $ par mois. Il comprend les messages texte illimités. Les appels locaux coûtent 0,30 $ par minute.

Évidemment, il existe une panoplie d’autres offres que ces forfaits cellulaires pas chers. Ceux-ci correspondaient le mieux à nos objectifs de départ, mais je vous invite à faire vos propres recherches. Notre choix définitif n’est pas encore fait. Par contre, je suis plutôt tentée par celui de Public Mobile à 10 $ par mois. Avec le rabais de 2 $ par mois pour les paiements automatiques, cela me semble avantageux.

Et vous, avez-vous un forfait cellulaire pas cher pour vous ou votre ado? Combien payez-vous et qu’obtenez-vous pour ce prix?

 

À lire également :

Appareils électroniques : huit astuces pour économiser

Nathalie Côté
Suivez-moi

Nathalie Côté

Rédactrice en chef chez Économies et cie
Journaliste depuis 18 ans, Nathalie Côté a travaillé plusieurs années dans la presse locale avant de devenir pigiste pour différentes publications dont La Presse et Protégez-Vous. Elle est la fondatrice d'Économies et cie.
Nathalie Côté
Suivez-moi

Les derniers articles par Nathalie Côté (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *