COVID-19 : La prestation canadienne d’urgence, y avez-vous droit?

COVID-19 Prestation canadienne urgence

 

MÀJ 21 août 2020 : 

La PCU est prolongée jusqu’au 26 septembre 2020. Elle est maintenant disponible pour les personnes qui y ont droit jusqu’à un maximum de 7 périodes d’admissibilité (ou 28 semaines au total).

 

Le 25 mars dernier, le gouvernement fédéral annonçait l’implantation de la Prestation canadienne d’urgence. Cette prestation remplace les deux programmes annoncés la semaine précédente : l’Allocation de soins d’urgence et l’Allocation de soutien d’urgence.

La PCU versera 2 000 $ imposable pendant 28 semaines maximum aux travailleurs qui ont perdu leur revenu d’emploi en raison de la COVID-19.

 

Conditions pour obtenir la Prestation canadienne d’urgence

Ce programme vise les travailleurs qui sont dans l’une des situations suivantes :

  • Perte d’emploi en raison de la pandémie.
  • Atteint de la COVID-19
  • En isolation obligatoire
  • À la maison pour prendre soin d’une personne atteinte par la COVID-19
  • À la maison pour s’occuper de ses enfants en raison de la fermeture des écoles et services de garde.

Critères d’admissibilité

Pour être admissible à la Prestation canadienne d’urgence, vous devez remplir TOUTES les conditions suivantes :

  • Vous gagnez moins de 1 000 $ par mois.
  • Vous êtes un travailleur saisonnier qui ne peut travailler en raison de la pandémie.
  • Vous avez épuisé vos prestations d’assurance-emploi depuis le 1er janvier.
  • Vous avez perdu votre revenu d’emploi ou de travailleur autonome.
  • Vous n’avez pas travaillé pendant au moins 14 jours consécutifs pendant la période de 4 semaines pour lesquelles vous faites une demande.
  • Vous ne recevez pas de prestation régulière ou de maladie de l’assurance-emploi.
  • Vous ne recevez pas de prestations de congé parental.
  • Vous êtes résident canadien et détenez un numéro d’assurance sociale valide.
  • Vous êtes âgé de 15 ans ou plus.
  • Vous n’avez pas quitté votre emploi volontairement.
  • Vous avez gagné un revenu minimum de 5 000 $ pour l’année 2019 ou au cours des 12 mois précédant la date de votre demande. Ces revenus peuvent provenir des sources suivantes :
    • Revenu d’un emploi
    • Travail exécuté à votre compte (travailleur autonome)
    • Prestations de congé parental

Par conséquent, les salariés, les travailleurs autonomes et les étudiants qui se qualifient peuvent obtenir la PCU. Les parents dont le congé parental se termine bientôt y auront également droit à la fin de leur congé.

Les propriétaires d’entreprise qui ont dû congédier leurs employés en raison de la pandémie et de la baisse de clientèle auront aussi accès à la prestation canadienne d’urgence.

Toutefois * :

(…) Si vous êtes un étudiant qui occupait un emploi l’an dernier et qui prévoyait travailler l’été prochain, vous n’êtes pas admissible à la Prestation*.

*Lisez notre texte « La prestation canadienne d’urgence pour les étudiants« . 

Montant de la prestation

La PCU est de 2 000 $ imposable par période de 4 semaines. Toutefois, aucun impôt ne sera prélevé à la source. Par conséquent, tout montant reçu sera ajouté à vos revenus de cette année. Vous devrez en tenir compte lors de la production de vos déclarations de revenus de 2020.

Modalité des versements

La prestation peut être demandée pour toute période de 4 semaines comprise entre le 15 mars 2020 et le 3 octobre 2020. Les travailleurs y auront droit pour une période maximale de 28 semaines.

L’argent sera versé 10 jours après avoir soumis une demande. Les premiers versements ne seront donc pas faits avant le 16 avril prochain.

Quand et comment faire une demande de PCU

Les demandes de Prestation canadienne d’urgence pourront être faites à partir du 6 avril prochain. Elles seront faites en ligne par l’entremise du portail web Canada.ca/coronavirus ou par téléphone au 1-800-959-2019.

Le site réservé à la PCU a été mis en ligne le 1er avril 2020. TOUTEFOIS, les demandes pourront être faites à partir du 6 avril prochain. Pour effectuer une demande, vous devrez respecter les dates assignées à votre mois de naissance :

  • 6 avril 2020 : janvier, février, mars.
  • 7 avril 2020 : avril, mai, juin.
  • 8 avril 2020 : juillet, août, septembre.
  • 9 avril 2020 : octobre, novembre et décembre.

Ces dates n’affecteront pas les montants de la prestation ou la date des versements. Les premiers versements se feront 10 jours après la demande d’aide. Si vous êtes inscrit au dépôt direct, l’argent sera déposé dans un délai de 3 à 5 jours. Si vous utilisez les versements par chèques, ils vous parviendront après 10 jours ouvrables.

 

Vous trouverez de nombreuses réponses à vos questions et aux différentes situations qui vous permettent d’être admissibles ou non sur le site du gouvernement du Canada.

 

Assurance-emploi ou prestation canadienne d’urgence ? 

Vous trouverez la réponse à ses questions sur la page dédié à la Prestation canadienne d’urgence. Par exemple :

Si vous étiez admissibles à l’assurance-emploi avant le 15 mars, votre demande sera traitée en fonction des règles de l’assurance-emploi préexistantes.

Si vous êtes devenu admissible aux prestations régulières ou de maladie de l’assurance-emploi le 15 mars ou après, votre demande sera automatiquement transférée à la Prestation canadienne d’urgence.

De plus :

Si vous avez fait une demande de prestations régulières ou de prestations de maladie de l’assurance-emploi le 15 mars 2020 ou après, votre demande sera automatiquement traitée au moyen du processus mis en place pour la Prestation canadienne d’urgence.

Quoi faire en attendant le 6 avril?

En attendant de pouvoir faire une demande de prestation, assurez-vous d’être inscrit au portail web « Mon dossier ». Ceci facilitera les procédures et vous fera gagner du temps. Assurez-vous également d’être inscrit au service de dépôt direct. Vous obtiendrez ainsi votre argent plus rapidement.

Lisez également :

Lyne Desruisseaux
Suivez-moi

20 commentaires

  • Charlotte Lapeyre

    Bonjour,

    L’entreprise pour laquelle je travaille a fermé ses portes mardi le 17 mars 2020 en raison du coronavirus. La journée-même les responsables des ressources-humaines nous ont dit que nous pouvions faire une demande d’assurance emploi (prestation régulière pour mise à pied temporaire). J’ai donc effectué une demande en ligne le 17 mars. J’ai reçu le code à 4-chiffres par la poste à la fin de la semaine dernière. Depuis ce temps, le premier-ministre a annoncé le plan canadien d’urgence (PCU) qui allouerait 2000$ aux canadiens qui ne peuvent pas travailler en raison du coronavirus.

    Mes questions sont les suivantes :
    1. Suis-je dans l’obligation de remplir la déclaration aux 2 semaines pour recevoir les prestations d’assurance emploi en attendant de recevoir la PCU?

    2. Est-ce que ma demande d’assurance emploi sera automatiquement transformée en demande de PCU à partir du 6 avril?

    Merci

    • Bonjour Charlotte,

      Techniquement et sous toute réserve, les demandes d’assurance-emploi en traitement et approuvées depuis le 15 mars seront transférées automatiquement vers la Prestation canadienne d’urgence. Après les 16 semaines de cette prestation, si vous n’avez toujours pas retrouvé votre emploi, vous aurez droit aux prestations d’assurance-emploi.

      Si vous souhaitez obtenir plus de détails, vous pouvez contacter l’assurance-emploi au 1-800-808-6352.

      Bonne chance!

  • LUCIE

    Bonjour,

    Je suis arrivée au mois de février de cette année en tant que résidente permanente.
    Je travaillais dans une école sur liste de rappel.
    Depuis le 13 mars les écoles ont fermées leur portes mais je continue à recevoir ma paie qui est inférieur à 200$
    Mes démarches de recherches d’emploi sont suspendues compte tenu des événements.

    Je ne suis pas éligible à l’assurance-emploi, j’aimerais savoir si je suis éligible à la Prestation canadienne d’urgence.

    Je vous remercie.

  • PS Maillet

    Bonjour Madame Lyne,

    Je suis en position de pouvoir retirer le 2000$ d’urgence du gouvernement fédéral.

    Le problème c’est que je suis pompier à temps partiel… (sur appel) alors si j’ai pas d’appel ca va bien… mais si j’ai un appel! Quesqui ce passe avec mon 2000$

    Nous sommes plusieurs dans cette situation. si le gouvernement coupe le 2000$ à chaque appel, nous n’aurons plus de pompier dans la caserne 🙁

    Que faire?

    PS Maillet

    • Bonjour ,
      Pour le moment, la prestation canadienne d’urgence peut être demandée seulement après 14 jours consécutifs sans revenu. Peut-être que des conditions comme la vôtre seront considérées dans les prochains jours. De nouvelles règles s’ajoutent constamment. Dès que la ligne téléphonique sera activée, vous pourriez soumettre votre situation aux préposés. Si j’obtiens une réponse différente j’ajouterai la précision au texte.
      Bonne chance!

  • dore marlyn

    ma petite fille a 17 ans va a l.ecole 5jours travaille les funs de semaine mais n’a pas gagnée 5000.00 dollars elle ne peut rien avoir la elle a plus d’ouvrage merci

    • Plusieurs commerces et entreprises recherchent des employés pendant la crise. Les médias en font régulièrement la liste. Elle pourrait y trouver un emploi et de nouveaux revenus.

  • Céline Boutin

    Bonjour!

    Je reçois une pension de mon ex-employeur suite à ma retraite, et j’avais aussi un emploi à temps partiel, je ne travail pas depuis le 13 avril donc en principe je suis admissible car j’ai gagné plus de $5000 l’an passé, je veux savoir si je suis rappelée pour mon emploi à temps partiel , comment faire pour arrêter cette prestation pour ne pas avoir à rembourser inutilement cette somme.

    • Bonjour,

      Selon les informations divulguées jusqu’à présent, si vous remplissez les critères d’admissibilité au moment de faire votre demande, la prestation n’a pas à être remboursée si vous recommencez à travailler. Elle devra toutefois être ajoutée à votre déclaration de revenus 2020.

      La demande de prestation est renouvelable toutes les 4 semaines. Si vous avez été 14 jours sans recevoir de revenu, vous y avez droit pour une période de 4 semaines (2 000$). Théoriquement et sous toutes réserves, si vous travaillez le 15e jours vous aurez quand même droit à la pleine prestation de 2 000$. Toutefois, vous devrez attendre une autre période de 14 jours sans revenus pour refaire une demande.

      J’espère que ça répond bien à votre question? 🙂

  • dore marlyn

    lles fins de semaine desolé .

  • Manon Landry

    Bonjour

    Vous dites qu’il faut avoir gagné un minimum de 5000$ pendant la dernière année
    Donc ma question est : Est ce que c’est le montant brut ou net?

    Merci

  • Éva

    Bonjour, je suis en recherche de précision sur ma situation depuis quelques jours, alors je vous remercie d’avance pour votre éventuelle réponse. Je suis une étudiante travaillant à temps partiel dans un secteur de travail essentiel (caissière) et qui ai gagné au delà du 5000$ demandé l’année passée. Étant asthmatique et vivant avec une personne immunodéprimée, j’ai fait la demande à mon employeur de cesser de travailler le temps de la crise. Je n’ai pas démissionné et suis toujours une employée de ma compagnie, mais je n’aurais pas de revenu au cours des prochaines semaines. Suis-je admissible à l’aide du gouvernement?

    • Bonjour Éva,
      Selon les informations que nous avons jusqu’à présent, vous pourriez vous qualifier pour la Prestation canadienne d’urgence car vous avez cessé de travailler en raison de la pandémie. Vous pourriez toutefois (ou non) avoir à justifier votre demande. Mais à la base, vous n’avez plus de revenu en raison de la COVID-19. 🙂

  • RACHELLE CARON

    Bonjour,
    Je suis actionnaire avec ma conjointe d’une petite entreprise (restaurant) cie à numéro. Pour respecter les consignes du gouvernement, nous avons réduit nos heures d’ouverture et fermer la salle à manger. Nous offrons toujours le prêt à emporter ce qui a réduit considérablement nos revenus. Nous avons mis à pieds nos employés et c’est ma conjointe et moi qui travaillons pour maintenir le service du prêt à emporter. Nous avons arrêté de nous verser des salaires car l’entreprise n’en a plus les moyens. J’aimerais savoir si nous aurons droit à la prestation canadienne d’urgence vu notre perte de salaire malgré le fait que l’entreprise continue d’opérer avec de faibles revenus. Si ce n’est pas le cas, serait-il préférable de fermer complètement?

    • Bonjour Rachelle,
      Je ne peux malheureusement répondre à votre question. Voici un lien vers un document produit par des avocats. Peut-être y trouverez-vous une réponse. Sinon, le fédéral a annoncé de nouvelles mesures pour les petites entreprises. Plus de détails seront connus la semaine prochaine : subvention de 75 % du salaire des employés, prêt garantie par le gouvernement pouvant aller jusqu’à 40 000$, sans intérêt la première année (le premier 10 000$ pourrait ne pas être remboursable). Peut-être que vous pourriez vous qualifier pour l’une de ces mesures?

      Bonne chance!

    • Voici un autre lien qui pourrait peut-être vous aider : Raymond Chabot Grant Thornton.

  • Juliette

    Bonjour, je travaille dans un restaurant take-out et j’ai demandé à mon gérant la semaine passée de ne plus travailler durant la pandémie parce que je trouve cela stressant de m’exposer au virus et je ne veux pas sortir de chez moi. Suis-je admissible à la prestation (j’ai fait plus que 5000$ en 2019)?

    • Bonjour Juliette,
      Techniquement, vous pourriez l’être si vous répondez aux autres critères d’admissibilité. Il faudra vérifier avec les responsables dès que le site et le numéro de téléphone seront activés.
      Bonne chance!